C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

François Hollande : « Nous renonçons à l'euro »

Publié le 30 Oct 2014 à 08:59 - Mis à jour à 14:16
Allocution de François Hollande ce jeudi 30 octobre depuis l'Élysée. (cc DR)

La France sort de l'euro. La décision a été annoncée ce matin par François Hollande lors d'une allocution exceptionnelle en direct de l'Élysée. Tout en se montrant attaché à son pays ainsi qu'à son peuple, le président de la République n'a pas hésité à faire preuve d'autorité en exhortant les Français à maintenir le cap.

La solennité a eu sa préférence. C'est l'air assuré que le président François Hollande a pris la parole ce jeudi matin. À 8h30 précises, en direct sur les radios et les télévisions de l'Hexagone, le constat est sans appel. Malgré des semaines entières passées à tenter de redresser la barre, la dette française est désormais trop importante pour être soutenue par les pays membres. La France sort donc de l'euro, sans pour autant renoncer au projet européen. « Nous renonçons à l'euro (...) mais je le dis aux Français, il n'y a pas d'Europe sans France. »

Période de transition

Le niveau d'endettement record de l'État, couplé à la volonté du gouvernement de ne pas sacrifier le modèle social français sur l'autel européen, n'ont pas laissé d'autre choix que de sortir de la monnaie unique. « La France retrouvera donc ses francs », a annoncé François Hollande. Une période de transition de quatre jours sera mise en place. Les banques fermeront leurs portes pour une durée encore indéterminée, et les virements bancaires à l'étranger seront également suspendus.

Un discours rassurant face à un futur incertain

Si le discours se veut rassurant, François Hollande n'en est pas moins ferme. « Je crois en la force et en la responsabilité de notre société civile », a martelé le président, appelant le peuple français à se rassembler pour l'union nationale, afin de montrer que « la France sera de nouveau une terre de justice et un pays qui fait rimer dans une même promesse l'égalité et la prospérité. Nous allons construire notre avenir ».

Un avenir qui semble pour le moment bien incertain. En effet, François Hollande ne s'est pas encore prononcé sur l'avenir du gouvernement, particulièrement fragilisé en cette période de crise. Un remaniement pourrait donc intervenir dans les jours à venir, à moins que le président ne choisisse la continuité et maintienne ses ministres en poste, comme antidote à l'agitation qui devrait résulter du retour au franc.

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer