C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Sortie de l’euro : avantages et inconvénients

Publié le 30 Oct 2014 à 11:58 - Mis à jour à 17:53

Compétitivité en hausse, renchérissement du prix de l'énergie... Décryptage des bénéfices et inconvénients d'une sortie de la zone euro. Le succès ou l'échec du retour au franc dépendra cependant fortement de la capacité du gouvernement à gérer la période de transition.

À l'actif de la sortie de l'euro :

• La France retrouve sa souveraineté monétaire. La Banque de France retrouve l'ensemble de ses prérogatives, y compris la possibilité de monétiser la dette publique. Ainsi, l'État pourrait régler son déficit budgétaire par l'émission de monnaie.
• Les entreprises retrouvent en compétitivité grâce à la dévaluation du franc par rapport à l'euro. La dévaluation du franc devrait doper les exportations françaises. La sortie de l'euro permet à la France d'échapper aux politiques de déflation compétitive par la baisse du coût du travail.
• Le marché de l'emploi devrait profiter à terme de la hausse des exportations et de la fin des politiques de déflation compétitive.

Au passif de la sortie de l'euro :

• La crédibilité de la nouvelle monnaie sera à construire. Les taux d'intérêt risquent d'augmenter. La France ne bénéficie plus de la crédibilité de la BCE en matière de maîtrise de l'inflation. De ce fait, les investisseurs pourraient exiger des taux d'intérêts en hausse. Les taux des prêts aux ménages et aux entreprises pourraient augmenter fortement.
• Les Français ne bénéficieront plus de l'euro fort. La dépréciation prévisible du franc aura pour effet de renchérir les prix des produits importés, notamment les produits énergétiques. Pour les ménages, une hausse des prix à la pompe est prévisible.
• Les Français devront aussi retrouver l'habitude de changer leur argent quand ils se rendent chez nos voisins européens. Dans le reste du monde, le franc risque d'être plus difficile à changer que l'euro.

Le caractère précipité de la sortie de l'euro risque cependant de créer des conditions inédites dont il est difficile d'anticiper les conséquences économiques. La capacité du gouvernement à gérer cette période de transition sera décisive dans l'échec ou le succès du retour au franc.

Wanted

0 : 00 : 00 : 00
La sortie de l'euro ? Vos réactions au 06 15 30 42 78
Une nouvelle europe
1 votes - 05 November 2014 - 23h53
1 199 points
Certaines personnes issues du siècle dernier pourrait se réjouir d'une sortie de l'euro et prôner pour des mesures protectionnistes. Mais en inversant le problème on peut le voir comme un nouveau départ, c'est l'occasion de reconstruire une Europe basée sur la société dans son ensemble, respectueuse du climat. Et non une Europe courant après la chimère de la croissance en écoutant les myriades des financiers court-termistes.
Pffff
0 votes - 05 November 2014 - 23h43
0 25 points
Pffff, on pensait déjà avoir touché le fond, mais c'est de mal en pis. Moi, l'euro, je m'en foutais un peu. Enfin, disons que j'avais eu du mal à m'y faire, mais qu'ensuite je trouvais ça assez pratique à l'étranger ou pour ramener des bouteilles de jaune quasi en duty-free, sans trop se casser la tête pour calculer. Mais là... Bon, j'avais des réserves, mais 40 € de cash par semaine, avec ça je tiens pas mon rythme de croisière. Merde, mon pastis, j'ai plus que ça dans ma vie, merde, faut comprendre aussi. Alors j'avais peur, très peur de manquer. J'ai donc été prendre l'apéro chez des voisins tous les soirs, de préférence chez ceux qui, je le savais, ont des bouteilles de pastis, un peu pour décorer, histoire de proposer un petit coup ou histoire de faire flamber des gambas. Mais bon... pour la journée, cela devenait critique. Et puis, en carte bancaire, c'était la ruine, la ruine, ben oui... Heureusement qu'ensuite le gouvernement a bloqué le prix du pastis. Ca, c'est super important, ah oui... Au moins, je pourrai me prendre du pastis-vachequirit, ah oui, ça au moins, je pourrai. Bon, d'habitude je trouve que ces mecs-là, là-haut ils pensent jamais aux gens comme nous, mais là, je peux pas dire...
ni pour ni contre bien au contraire !
0 votes - 05 November 2014 - 15h30
 3 10467 points
la fin d'un rêve pour les uns ...
un rêve enfin réalisé pour les autres !
une rupture en tout cas ...
et qui dit rupture dit changement ... et si ce changement nous menait vers de nouveaux univers ?
trouver quelque chose de bon même dans un événement si négatif pour certains ?
si c'est transitoire pour mieux se reconstruire et se renforcer et retrouver notre place au sein de l’Europe et du monde ...tant mieux ...
si c'est définitif, nul doute que cela signera la fin de la belle histoire européenne (oui j'y crois naïvement peut être ?).la décision française est un décision individualiste, la construction européenne demande une intelligence collective et solidaire, nous n'en prenons pas le chemin...
euro , franc, ...et si au fond ... ce n'était pas ce qui compte ?
Une économie alternative
0 votes - 04 November 2014 - 23h12
1 222 points
Avec la sortie de l'Euro et la crise sans précédant qui ravage la France. Une économie alternative commence à voir le jour. Un système qui était de mise bien avant la création de la monnaie, le troc...
C'est à dire que celui qui peut chasser et qui a de la viande en trop. Peut par exemple, l'échanger contre du carburant (Gazoil ou Sans plomb) ou tout autre denrées alimentaires ou encore du bois pour se chauffer.
Ce système commence à voir le jour un peu partout en France et se démocratise. Ce qui n'aide en rien cette économie à bout de souffle.
Après tant d'avancer qu'elles soient technologiques, du domaine la médecine, de l'énergie.
Reviendrions-nous en arrière ?
Monnaie commune ou monnaie unique ?
3 votes - 04 November 2014 - 22h59
Avant tout l'euro est une Monnaie (pour les retardataires un visionnage du documentaire "Pouvoir d’achat au Pouvoir d’être" de Philippe Derudder)
Les billets en euro – pris dans leur globalité – sont des créances sur chacune des banques faisant parti de l’Eurosystème, et cela au prorata de leur part dans celui-ci. Les billets sont donc des créances sur la Banque centrale européenne (BCE) à hauteur de 8 % de leur masse, les 92 % restants étant ventilés en créances sur les 17 banques centrales nationales.
L’euro est un système de monnaies homonymes liées entre elles par un taux de change fixe de 1 pour 1.
Cette sortie va redonner 100% d'autonomies au peuple Français délivrés et redevenu franc.
Merci à notre bon président LE HOLLANDE de cette grandiose décision.
AÏE !
2 votes - 04 November 2014 - 22h42
2 1410 points
Un tel retour en arrière est incompréhensible! Tant d'efforts et de construction européenne pour arriver à ce retournement extrême de situation, s'en est presque burlesque. Une mauvaise blague à laquelle on aurait souri timidement en entendant le vieux grincheux au bistrot du coin. Pour moi, le pire est à venir... Tout est foudroyé sur place et c'est maintenant place libre à l'ultra-libéralisme.
Regrets
0 votes - 04 November 2014 - 22h22
3 6562 points
La sortie de l'euro était peut-être nécessaire mais elle aurait due être plus amplement préparée. Désormais c'est la confusion qui règne en France à cause de cette précipitation du gouvernement qui nous plonge dans la misère.
Pas de panique
2 votes - 02 November 2014 - 01h31
0 82 points
Il ne faut pas céder à la panique. La sortie de l'euro était inévitable. D'ailleurs, l'euro n'était qu'une monnaie commune et pas une monnaie unique. Le risque de change était prix en compte dans la fixation des taux d’intérêts lors des emprunts sur les marchés des Etats.
Nous devons faire rentrer comme conseillers des économistes qui ont travaillé sur l'explosion de l'euro et le retour du franc.
Débat au sommet
1 votes - 01 November 2014 - 23h55
 2 1277 points
La sortie de l'euro ? Peut-être qu'une décision collective européenne aurait mieux valu.
Heureux conseillers
2 votes - 01 November 2014 - 23h32
 3 21923 points
Il y a tout de même des heureux dans cette histoire, les bataillons de consultants qui vont se facturer à prix d’or pour défaire les sacs de nœuds inévitables, entre euros, conversion en nouveaux « nouveaux francs » et autres devises, et remboursements des dettes et créances en cours ! Cacophonie à prévoir dans les TPE et chez les artisans qui ont d’autres chats à fouetter que reprendre leur comptabilité en double ! Et surtout cette fois on ne pourra pas reprocher aux plus de 80 ans de ne pas se mettre à la page assez rapidement !
Sortie inutile
1 votes - 01 November 2014 - 22h16
 2 2172 points
Je ne crois pas que sortir de l'euro va faire du bien à l'économie française. En effet les politiques économiques depuis dix ans échouent car nous nous bornons au modèle capitalisme et ultra-libéral! Voyons la réalité en face, l'euro n'était pas le problème mais bien les choix économiques que le pays fait depuis dix ans. L'Allemagne, les Pays Bas ou la Belgique y sont arrivés malgré la monnaie unique. Je crois qu'il aurait fallu continuer l'euro avec un peu plus de fermeté face aux financiers et banques. Hollande avait dit pendant sa campagne "Mon ennemi est la finance". Aujourd'hui qu'en est-il? Il fait des copinages avec les copains de Sarkozy. La sortie de l'euro sera inefficace et nous ne sortirons pas de cette impasse économique sans conséquences dramatiques. Nous devons défendre nos entreprises face aux firmes américaines et chinoises. Et surtout améliorer les conditions de travail de nos travailleurs. L'absentéisme est en pleine expansion, c'est cela qui fragilise l'économie sans oublier les arrêts de travail, les suicides, dépressions, harcèlements, burn out, pressions... etc. Aujourd'hui le marché du travail est saturé et l'économie en panne. Il serait temps que les patrons fassent des efforts car depuis la crise, il n'y a que le smicard, le jeune, le miséreux, le chômeur, les ouvriers, les classes populaires qui font des efforts.
Un vrai choc
1 votes - 01 November 2014 - 21h18
 3 4352 points
Le fait que la France sorte de la zone euro est très déstabilisant. J'ai l'impression que plus que la zone euro, c'est l'Union Européenne dans son ensemble que nous quittons.
Le choc vient aussi de la vitesse à laquelle cette sortie s'est passée. En quelques heures, tout a basculé. C'est assez surréaliste et une telle précipitation n'a rien de rassurant, bien au contraire...
enfin heureux
1 votes - 01 November 2014 - 19h14
0 70 points
eh oui enfin heureux!!
moi, ancien commercant ayant fait fortune sous le francs et ruiné par le passage à l'euro car mes transactions se faisaient en liquide et que les liasses de francs me sont restes sur les bras, je suis de nouveau riche aujourd'hui grace au retour du franc.
je vais pouvoir ressortir mes valises de billets.
allez, français, faire la queue aux distributeurs pour vos miserables 40 euros hebdomadaires.
merci hollande, tu auras au moins fait un heureux aujourd'hui !!!!
Risque d'éclatement de la bulle immobilière
1 votes - 01 November 2014 - 17h38
2 794 points
Parmi l'un des critères retenus, il y a celui d'une probable hausse des taux d'intérêts. Si cela venait à se confirmer dans les jours et semaines à venir, il existe un risque probable d'éclatement de la bulle immobilière, en raison d'un marché aux prix surévalués, à cause d'un nombre insuffisants de logements et de subventions publiques favorisant la spéculation. En partant du principe que le taux augmente, certains ménages possédant un bien immobilier et endettés verront leurs créances subitement augmentées avec le risque d'une insolvabilité à court/moyen terme et accompagné de la saisie des biens. De là, on entrerait dans une spirale de hausse des taux et de baisse du prix de l'immobilier jusqu'à la complète correction du marché, impliquant une insolvabilité potentiellement étendue aux locataires. Il faut donc s'attendre à une brusque hausse du nombre de sans-domicile fixe et de la pauvreté dans un futur plus ou moins proche.
L'euro désillusion
0 votes - 01 November 2014 - 17h33
 3 3782 points
... On nous avait vendu cette monnaie comme le ciment indispensable à l'Europe ... Comme la concrétisation de la solidarité entre les états membres ...
Elle est où la solidarité ? ... Si elle était là on pourrait continuer à utiliser nos cartes bancaires au moins dans la zone Euro ! Je veux dire ... c'est pas bien compliqué le taux Franc/Euro est fixe, la libre circulation des personnes et des biens de Schengen n'a pas à être entravée par ces mesures révoltantes !
Il ne reste plus que quelques jours pour s'inscrire à la "Green Card Lottery" ... très peu de chances de gagner mais je préfère parier sur ça que rester sans rien faire !
Cet argent je l'ai gagné, j'entends bien pouvoir le dépenser où je veux et quand je veux !
Ici, on voit plus loin
0 votes - 01 November 2014 - 13h54
 3 7890 points
J'habite Beauregard, un petit village du Périgord. La devise c'est "Voir plus loin" et c'est exactement ce que les gens font. Dès que l'annonce de la sortie de l'euro est tombée, les gens sont sortis sur le pas de leur porte. C'est ce qui se passe à chaque événement : tempêtes, pannes d'électricité, chutes de neige exceptionnelles... Les gens ont besoin d'en parler, de vérifier que tout le monde va bien, de s'organiser tous ensembles. Ce qui se passe n'a pas fait exception à la règles. On a tout de suite senti que c'était quelque chose d'énorme. Je ne sais plus de qui l'idée est partie, mais on a décidé d'improviser une sorte de repas à la salle des fêtes. Tout le monde a apporté de quoi manger, discuté des meilleures façons de faire face à cette crise. Les anciens ont connu la guerre, ils avaient des idées intéressantes. Les jeunes n'ont jamais connu de périodes de pénuries, mais ils ont l'habitude des réseaux sociaux et les bonnes idées circulent vite. Bref, au lieu de se concentrer sur l'argent, les habitants ont décidé de se concentrer sur ce qui risquait de vraiment manquer : la nourriture. La décision a été prise de constituer une "banque de graines" et les surfaces disponibles pour le jardinage ont été recensées. Chaque famille contribuera aussi à hauteur de quelques euros pour constituer une ferme municipale. On cultive tous ensemble, on récolte tous ensemble, parce qu'on s'en sort bien mieux tous ensemble.
euro won dollar c'est pareil
1 votes - 01 November 2014 - 11h51
2 867 points
On est sortis de l'€uro et alors ? En temps que citoyen j'espere juste que la nouvelle monnaie ne sera pas une monnaie de singe et surtout que les Francais auront CONFIANCE dans cette nouvelle monnaie. Car une monnaie n'a de valeur que si ceux qui l'utilisent dans leur échanges ont confiance en elle.
Proposition
2 votes - 01 November 2014 - 11h06
3 8613 points
Il fallait s'y attendre, néanmoins le Président a pris une décision unilatérale sans consulter son Premier Ministre, ni les représentants du peuple. Etait-ce si urgent??
Vivent les Systèmes d'Echange Local !
1 votes - 01 November 2014 - 02h34
0 17 points
Depuis la sortie de l'Euro, par manque de liquidité et surtout pour ne pas subir de dévaluation de leur épargne, les Français s'organisent en S.E.L. pour subvenir à leurs besoins les plus fondamentaux.
Les artisans s'y sont mis aussi et on peut faire réparer sa voiture, se procurer son pain et autres produits alimentaires, aller au salon de beauté, même chez le Médecin sans débourser d'argent. Il suffit juste de proposer un service en échange.
Les liquidités ne servent que pour tout ce qui est obligatoirement payé : remboursement d'emprunts, impôts, assurances ou loyers.
Devant ce chambardement économique, le Président de la république a créé un Secrétariat d'Etat des Echanges Locaux, rattaché au ministère de l'Economie solidaire. Les préfets sont chargés de rapporter les expériences les plus exemplaires de chaque département. La société Française en oublie les tracas qui avaient été causés par l'annonce brutale de la sortie de l'Euro. Le succès des cafés citoyens et des AMAP crée une dynamique qui va peut-être faire baisser le chômage.
monnaie de singe
2 votes - 31 October 2014 - 15h52
 3 32840 points
comment allons nous frapper la nouvelle monnaie, à quoi va-t-elle ressembler? aucune communication sur le sujet?? qu'est-ce que c'est que cette politique? on nous truande!!!
l'euro mais l'Europe?
1 votes - 31 October 2014 - 15h51
 3 32840 points
sortir de l'euro, ok passe encore, mais à long terme, pouvons-nous rester aussi fort que l'Allemagne? qu'adviendra-t-il du couple franco-allemand?
Sortir de l'argent...
3 votes - 31 October 2014 - 10h54
3 3141 points
... Enfin plus de rapport avec cette saloperies de pognon ! On va pouvoir revenir au valeurs sures : le troc et l'échange de bons procédés !
Un vrai retour à la solidarité est marche : on va serrer les coudes et re-vivre en communauté : chacun apportera ce qu'il sait faire ou ce qu'il a...
Les rapports de forces vont changer et la débrouillardise sera la pièce maitresse de ce nouveau monde : les riches qui se faisait servir vont devoir revoir leur copie ! On les laissera pas mourrir de faim, on est pas salauds ! Mais faudra pas qu'ils nous prennent de haut... ni qu'ils nous prennent pour des pigeons... Nous les sans-dents on va enfin pouvoir prendre le dessus sur financiers pas foutus de faire cuire un oeuf au plat !
La valeur humaine sera l' monnaie de demain : je t'échange du pain que j'ai fait contre une chemise que tu as cousue ! Voila comment ça va fonctionner ! Si tu sais rien faire, tu vas apprendre... mais pour apprendre faudra que tu me donnes quelques choses en échange... Tiens tes capsules de café par exemple : mais maintenant tu sais faire du pain !
Tiens tu sais dire merci maintenant ? Toi le banquier qui me prenait de haut quand j'étais à découvert ou le pharmacien qui me vendait de l'ibuprofène au prix de l'or...
le franc, l'euro, le dollars
4 votes - 31 October 2014 - 10h03
 3 32840 points
Comment va-t-on payer les imports de marchandise?, dans quelle monnaie pour les investisseurs? Le monde va bouder les francs pour acheter des dollars et des euros?
mais comment on compte en francs??
1 votes - 31 October 2014 - 10h01
 3 32840 points
Mais moi j'ai 17 ans, je n'ai jamais connu rien d'autres que l'euro! comment on compte en francs?
Je ne sais quoi dire...
1 votes - 31 October 2014 - 02h11
1 363 points
J'ai toujours rêvé de ce jour, enfin je ne pensé pas que ce serait ce bon a rien d'Hollande qui aurait u le courage de quitté l'Euro (enfin courage a moities, car entre nous on n'est toujours dans l'UE :/)
A force je pensé vraiment qu'on n'aller mourir dans cette merde qu'on appelle Euro.
Aujourd'hui c'est vrai que c'est plus dur qu'hier depuis qu'on n'est revenu au bon vieux Franc (tiens, je me demande si le Roi revener on passerait a l'écu ou au Louis dore^^) mais c'est normal, les autres de l'UE nous écrase avec l'aide des USA, mais on doit tenir bon, trouver de l'aide (Russie, Chine, Japon...).
J'aimerait dire a papa Hollande qui faut finir ce qu'il a commençait en sortant définitivement de l'UE, comme ça les autre pays vont nous suivre (exemple, le Portugal, l'Italie, l'Espagne , l'Irlande) sa serait la fin de l'UE :) La France sauvé.
Pour qu'on retrouve de la croissance depuis qu'on n'est au Franc je dit qu'il faut attemdre 3 ans (1er année pire qu'avant, 2ème années comme avant, 3ème années mieux qu’avant...)
Ce que sa change dans ma vie ?
J'ai beaucoup plus de monde dans mon partie politique :)
J'ai beaucoup plus de mal a finir mes fin de moi (mais dans 3 ans sa ira mieux) :/
Conclusion: C'est un bon début, mais faut absolument (question de survie) quitté l'UE !
Nancy
0 votes - 30 October 2014 - 23h08
Aujourd'hui étant parti à Nancy pour me changer les idées avec toutes ces histoires de sortie de la zone euro, j'ai vu une femme, une simple femme d'environ vingt ans qui brandissait un drapeau français et qui criait "Vive la France, vive le franc". Elle était suivie par tout un cortège brandissant des drapeaux français et des pancartes avec des messages tels que "le franc sauvera la France", "le franc était notre seule solution", "pour une fois que Hollande fait quelque chose de bien". Dans la rue d'en face je voyais s'approcher un autre cortège, dirigé par un homme en pleine force de l'âge qui d'après ce que j'ai pu entendre, criait "Hollande souhaite la fin de l'Europe, il nous éloigne des autres pays !" suivi par un cortège composé de personnes appartenir à une classe plus aisée, brandissant des pancartes "il faut garder l'euro", "l'euro est la base de notre économie".
Je crois que ce n'est pas aujourd'hui que je vais prendre des vacances....
J'accuse
1 votes - 30 October 2014 - 23h01
0 54 points
Aujourd'hui, ce 30 octobre 2014 moi Raphael Bodin accuse le gouvernement actuel d’assassinat. En effet retenons ce jour comme étant celui par lequel le chaos à débuté.Non content de faire sombrer la France dans une sorte de protectionnisme antique, le gouvernement à décidé de bafouer plus d'un demi-siècle d'histoire en reniant les liens unissant les différents pays d'Europe. C'est sans aucune explication valable que le président à en effet fait ce choix démagogique certainement pour tentée de redorée le blason du gouvernement. Mr Hollande, je vous le dis vous êtes la HONTE des présidents de la 5ème République!
Enfin libérés !
1 votes - 30 October 2014 - 23h00
0 17 points
Enfin libérés de l’europe, de son union monétaire et du carcan d’austérité qui va avec !
Enfin débarrassés de cet outil au service des banques et des multinationales qu’est l’union européenne.
Enfin le peuple Français pourra se construire un avenir meilleur hors de l’euro-titanic, car il est évident que notre avenir ne sera pas européen.
Enfin le peuple Français disposera des moyens de défendre le modèle social qui est le sien.
Enfin nos gouvernants se sont souvenus que leur rôle est justement de défendre le peuple Français et le modèle de société
Nous ne connaîtrons donc pas les terribles tourments infligés au peuple Grec au nom de la sauvegarde de cette aberration monétaire qu’est l’euro.
Le Jour du Retrait de l’union européenne sera à fêter comme la Révolution et les Victoires de 1918 et 1945.
Quant aux conséquences économiques, songez à l’analyse de J.Sapir, lors de son débat avec Mélenchon en juillet 2013 : 5% de croissance, 2 millions de chômeurs en moins, plus de déficits.
Si vous avez un crédit à taux fixe pour votre logement, et que vous n’avez pas fini de le payer, c’est la dévaluation qui finira de payer votre maison !
Une aubaine pour les propriétaires
3 votes - 30 October 2014 - 22h12
0 80 points
La sortie de l'euro? Ça me fera perdre un peu d'argent, a cause des loyers...au début. Tres vite,avec les charges,je rentrerai dans les frais.Et s'ils ne peuvent pas payer,tant pis pour eux.On a toujours besoin d'un toi.
Le début de la fin, enfin...
2 votes - 30 October 2014 - 22h07
1 286 points
Tout le monde panique en France, j'aime ça !
Ça me rend euphorique !
Un peu de pagaille enfin ! On est bien peu de choses, pourquoi pleurer sur le retour au franc ? On va être moins compétitifs, on va sortir de la spirale ultralibérale...et alors ? C'est l'occasion d'inventer autre chose bon sang !
Que les gens sont pessimistes et sans imagination. On va devoir se débrouiller autrement c'est tout. Système D. Héhéhé !
Que je ris devant la frousse nationale ! Une sortie de l'euro sans que la le pen soit élue qui plus est. Ouf ! Non c'est qu'elle devenait une sacré menace pour la France celle-là.
Vive le chaos, vive la tempête !
L'inévitable
1 votes - 30 October 2014 - 22h07
1 116 points
Il fallait s'y attendre. La situation ne pouvait pas continuer comme ça. L'incompétence de Hollande n'a que d'égal celle de Sarkozy, et de tous les prédécesseurs. Et le calvaire ne fait que commencer...
un mauvais calcul
5 votes - 30 October 2014 - 22h00
0 81 points
Sortir de l'Euro, quel mauvais calcul pour une France en crise. Il vaut mieux être entouré et soutenu qu'isolé. La sortie de l'Euro et le retour au Franc ne ferait qu'isoler encore plus la France, bloquerait l'économie, les échanges commerciaux, les échanges diplomatiques mais aussi une partie de la législation.
Cette possibilité est radicale et peut paraitre interessante sur le court terme mais au final n'apportera aucun intérêt à la France.
La colère du peuple est compréhensible, de même que le désarroi du gouvernement, mais cela ne doit pas avoir d'impact sur l'avenir de la France.
L'Europe, dans le cas d'une France qui se noie, semble être l'espoir le plus intéressant, à condition bien sur de ne pas se faire "manger" par les puissances européennes. La France doit garder son droit de parole au sein de l'Europe et espérer sortir de la crise grâce à l'aide de ses alliées (depuis le Traité de Rome de 1957 voir même avant avec le Traité de Paris de 1951).
Des répercussions inattendues.
0 votes - 30 October 2014 - 21h22
0 17 points
Le retour de cette monnaie met le pays au bord du chaos, de nombreuses personnes influentes risquent de s'enfuir, les patrons des grandes entreprises sont surement entrain de tenter de s'enfuir, ce qui risque d'avoir des conséquences désastreuses enfin le bon côté, c'est que d'autres entreprises attirées par le profit vont vouloir s'installer ici pour profiter de la dévaluation de notre monnaie.
Mais comment vont réagir nos partenaires en voyant cette crise ils craignent surement que le trouble se propage dans l'Union européenne de voir le cours de l'Euro s'effondrer, n'allons-nous pas rentrer dans une sorte de nouveau 1792 avec tous les pays Européens ligué contre nous et voulant notre perte ?
Il y a de fortes chances que le marché noir commence à pointer le bout de son nez, des gens risquent d'échanger leurs euros avec des monnaies étrangères pour éviter la déflation, un véritable commerce souterrain risque de se développer, certaines banques pourraient même délocaliser discrètement l'argent des épargnants et se réfugier dans des pays étrangers.
L'euro est Allemand
11 votes - 30 October 2014 - 21h06
3 5480 points
La sortie de l'euro ne sera pas un problème. Au contraire elle va nous apporter de la compétitivité dans le sens où l'euro est trop cher pour nous. En réalité l'euro est un Deutchmark déguisé et à 28 pays le DM ne peut pas correspondre à tous le monde. On nous dit qu'il faut prendre exemple sur l'Allemagne, grande exportatrice. Très bien, l'Allemagne exporte 80% de ses marchandises dans la zone euro. Je vous demande de m'expliquer comment allons nous faire pour exporter à 28 ? Ca n'a pas de sens certains pays exporte et d'autres importe. Nous en France nous sommes la première destination touristique de monde. Alors il faudrait que les touristes aillent en Allemagne plutôt qu'en France ?
Bha pourquoi ?
5 votes - 30 October 2014 - 20h54
1 420 points
Pourquoi il fait ça François Hollande ?
C'était pas mal l'euro. On pouvait aller dans plein de pays sans changer de monnaie. Et puis l'euro est plus fort que le dollar.
Je suis allé en Thaïlande cet été, j'avais l'impression d'être riche !
Je suis sûr qu'avec le franc, on va perdre du pouvoir d'achat.
L'euro, le Franc ou autre chose ...
3 votes - 30 October 2014 - 20h25
0 45 points
Après tout on récupère un levier pour notre économie. Il est stupide d'imposer des règles aussi drastiques alors que l'investissement est au plus bas, alors que la consommation stagne ou diminue. Les élections en Allemagne d'un certain Adolphe étaient aussi liées à une dépression sans égale !
Et puis, il y a bien des monnaies alternatives qui peuvent s'avérer tout aussi viables à une échelle moindre.
Je suis inquiet !
2 votes - 30 October 2014 - 20h20
0 15 points
Déjà que le journal télévisé d'hier me faisait peur, que dire des dernières nouvelles ! La France qui sort de l'euro, le retour au franc... Je crois que je vais fuir le pays pour n'avoir aucun problème vis-à-vis de cela ! De plus, la sécurité n'est plus ce qu'elle était ! Avec ce saccage de banque à Perpignan, j'ai peur que ça dégénère. Il faut que je protège mes enfants !
Impensable
6 votes - 30 October 2014 - 20h15
1 141 points
Sortir de l'euro? C'est impensable, c'était... J'ai 23 ans, je n'ai quasi pas connu les francs... Je ne sais pas vraiment si c'est une avancé de la société ou plus un retour en arrière déguisé en "sauvetage de la France"
Ça ferme plus de porte que ça n'en n'ouvre.... je pense?!
Surpris...
3 votes - 30 October 2014 - 19h41
3 6562 points
Je dois dire que ces derniers temps je m'attendais à tout sauf à ça: la sortie de la zone euro! Je suis abasourdi et je me demande si on n'est pas en train de faire une grosse erreur. Oui, l'Europe nous demandait de faire des efforts; oui, elle voulait qu'on se serre beaucoup plus la ceinture; oui, il y a eu un échec des négociations hier soir, mais de là à renoncer à la monnaie européenne, je pense qu'on a peut-être franchit un pas un peu trop grand! Hollande a pris sa décision trop rapidement, il ne doit pas confondre fermeté et précipitation. De plus elle s'est faite sans consultation de la population. Avec le retour du franc on ouvre le pays à l'inconnu, les probabilités de filer droit à la catastrophe sont beaucoup trop importantes!
Retrouver notre souveraineté mais à quel prix ?
4 votes - 30 October 2014 - 18h29
0 17 points
J'aime l'idée de décider notre politique économique, mais comment les marchés financiers vont-nous faire confiance pour nos emprunts, sans l'Allemagne qui se porte garant pour nous, je crois que François Hollande va devoir prendre exemple sur l'Argentine et mettre la France en défaut de paiement pour effacer la dette de l'état. C'est la seule solution.
Je souffle enfin...
14 votes - 30 October 2014 - 17h13
2 1414 points
Franchement je l'attends avec impatience.
Il est vraiment surévalué par rapport à notre compétitivité et ça a fait perdre des parts de marché à ma boîte et ça l'a obligé à délocaliser.
Si c'est bien fait, conformément aux traités, l'impact sur notre dette sera moindre et le prix du carburant évoluera peu.
Mais Hollande serait capable de tout faire foirer. Ce Franz Asselineau, que j'ai vu aujourd'hui devant l'Elysée, lui, sera capable de s'en charger.
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer