C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Comment vivre avec 40 euros ?

Publié le 01 Nov 2014 à 09:13 - Mis à jour à 09:13

À peine nommé, le nouveau Premier ministre a mis en place une mesure exceptionnelle en réponse à la ruée sur les distributeurs : un retrait plafonné à 40 euros par semaine et par carte bleue. Une décision inattendue qui sème déjà la discorde au sein du pays. Témoignages.

Véronique Ponthier, 52 ans, chargée d'affaires, Neuilly-sur-Seine

Il va falloir changer quelques usages il est vrai. Moi qui ai pour habitude de me promener avec une certaine somme sur moi, je vais devoir faire attention. Il y a le pain du matin à payer. Et le journal, comment vont faire ces pauvres kiosquiers ! J'ai bien une carte mais je ne l'utilise que très peu, heureusement que les chèques sont toujours valides. Je dois me rendre à l'hôtel Royal à Evian dans quelques jours, comment vais-je faire si je ne peux plus laisser de pourboires ?

Jeanne Villa, 24 ans, étudiante, Lille

Je ne paye quasiment jamais en liquide. Mon loyer par chèque, mon abonnement internet par virement automatique, mes billets de train directement sur mon smartphone. Même au restaurant universitaire, on peut recharger son passe par carte bancaire. Il y a juste les clopes que j'achète en douce mais je pourrais toujours acheter plusieurs paquets d'un coup au pire. À tout casser je dois dépenser 20 euros en liquide par semaine. Pour moi ça devrait aller mais pour les gens qui ne peuvent pas payer autrement c'est peut-être compliqué.

Aimé Michel, 39 ans, conseiller, Paris

Au début j'ai cru à une blague. Mais en fait le petit café à deux euros, il va rester en travers de la gorge au bout d'un moment. J'ai assez peur des petites dépenses de la vie courante dont on ne se rend pas compte. La baguette à un euro, deux ou trois cafés dans la journée, la petite mousse le soir, j'arrive vite à 10 euros par jour ! Et surtout je ne vois pas comment ça va sauver la France. Comme toujours, c'est au consommateur de faire l'effort. Enfin pour une fois, tout le monde est à la même enseigne.

Edgar Simonin, 78 ans, retraité, Provins

Je vais vivre sur mes économies ? Jusqu'à quand ? Je ne suis quand même pas le seul à ne pas avoir de carte bleue, si ? Pardon mais je trouve ça honteux de piéger ceux qui n'ont pas fait le choix de la technologie à toutes les sauces. C'est aussi une question de respect. Et je pense aussi que 40 euros c'est très maigre pour les revenus modestes.

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer