C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Enzo

10 ans
Homme
Ecolier
Vit à Quimper
Devise : J’vais me balader.
Bio :

Enzo bouillonne. Foot entre les voitures, combine entre potes, petits textes griffonnés sur des bouts de papier, il n'arrête jamais, et son imagination déborde. Dans sa tête, il refait le monde, celui qui peut-être un jour lui appartiendra. En attendant, il traine ses rêves dans son quartier, le Kermoysan. Futé et sensible mais turbulent et hyperactif, son manque de concentration à l'école lui vaut la détestation de son institutrice. Un traumatisme enfoui ? Une chose est sûre, il déborde de colère. Et d'amour. Avec sa mère il entretient une relation fusionnelle. Il est son protecteur, son porteur de courses quand l'ascenseur est en panne. Il est même parfois son soutien financier, car les jours ne sont pas tous faciles quand on n'a pas de carte bancaire.

06 Nov - Derrière les dunes de Keremma
Publié le 06 Nov 2014 à 21:31 - Mis à jour à 21:31
 3Adello
2580 points

Marilou a amené de l’essence à Georgette. J’ai trouvé ça bizarre qu’on n’aille pas à la station-service mais comme elle dit Georgette : « À la guerre, comme à la guerre ! ». Maman, elle m’achète toujours des bonbons quand on va mettre de l’essence dans la voiture, mais si c’est la guerre alors tant pis. Marilou elle avait aussi amené des sacs de course, parce que les gens sont peut-être moins gentils à Goulven qu’au Faou. J’ai beaucoup parlé dans la voiture. Je voulais retrouver vite mon Papa pour lui dire qu’il faut pas mentir comme ça. Il va perdre tous ses amis, comme Tom quand il disait que sa mère elle était devenue ministre de l’éducation et que c’est pour ça que la maîtresse elle devait arrêter de lui donner des mauvaises notes. J’aime bien Tom, alors je suis resté son copain. Si j’aime bien Papa, peut-être qu’on sera copains aussi. Je voulais aussi retrouver Maman pour la réveiller, ça faisait trop longtemps qu’elle dormait et j’avais peur qu’elle fasse des cauchemars. C’est tout petit Goulven, alors tout le monde se connaît. Une dame plus vieille que Georgette (elle portait une coiffe comme l’arrière-grand-mère de Tom) elle savait où il était : soit à sa gabare dans la vasière, soit il était à l’ostaleri. Marilou, elle comprenait le breton, alors on a commencé par le café. Et puis on est allés vers les dunes de Keremma, il faisait encore plus de vent qu’au cimetière, quand j’avais rencontré Georgette. La marée était basse et y’avait un monsieur à côté d’un vieux bateau.

Enzo cherche encore
Publié le 05 Nov 2014 à 22:06 - Mis à jour le 06 Nov 2014 à 00:13

Continuez à écrire l'histoire d'Enzo. Pour aujourd'hui, vous n'avez pas de contraintes...sauf que...votre texte doit faire...exactement 1500 signes !

1 contribution
Temps restant : 0 : 00 : 00 : 00

En compétition pour la suite (1)

Enzo prend la mer
2 votes - 06 November 2014 - 13h13
 3 9501 points
Georgette était pas hyper contente quand Marilou a dit qu'on prendrait pas sa 4L pour aller à Goulven chercher mon papa. Mais il parait que l'essence est volé par la mairie de Le Faou pour des gens importants. Alors on a été au port et on est montés tous les trois sur le bateau de Marilou. C'était la première fois que je montais sur un bateau ! Georgette, elle a pas arrêté de dégobiller durant tout le trajet. Moi, j'ai pas eu peur !
A Goulven, on nous a dit d'aller au café, les ragots sont toujours là-bas. Alors on a été au café. Il y avait que des vieux au comptoir. Georgette, elle s'entend toujours avec les vieux. Il y en a un qui a dit qu'il a aidé mon papa a retapé son "vieux rafiot". Il y a un autre qui a dit que mon papa Hervé était déjà reparti à cause de Hollande, ça fait maintenant une semaine.
Ca m'a mis un coup au moral d'apprendre que mon papa, il était encore parti. Je me suis énervé dans le café en disant que c'était pas juste et que sans mon papa, ma maman elle ne se réveillerait jamais ! Alors le monsieur qui tenait le bar, il m'a offert un chocolat chaud pour me réconforter. Marilou est revenue du port où elle était restée discuter avec d'autres marins. Elle est venue me voir, car d'après son copain Roger, mon papa serait parti pour l'Angleterre, de l'autre côté de la mer. Mais d'abord il devait s'arrêter sur l'île de Jersey pour gérer des affaires et il pourrait donc encore y être ! Georgette, elle savait pas si elle allait remonter sur ce "bondioud'bateau"...
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer