C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Contrôles aux frontières, l’exemple de la Bretagne

Publié le 27 Nov 2014 à 14:37 - Mis à jour à 17:08

Les contrôles douaniers inter-régionaux prolifèrent. Dans le royaume de Bretagne, qui a officialisé son indépendance le 25 novembre dernier par référendum, le transport des marchandises est soumis à régulation. Un retour de l'octroi qui déstabilise le commerce et les transports à toutes les échelles.

« Police régionale, veuillez sortir du véhicule s'il-vous-plaît », interpelle l'agent Sébastien Guivarc'h. Sur la nationale 157 reliant Rennes à Paris, un poste de contrôle improvisé régule les allées et venues. De nombreux camions sont arrêtés sur le bas-côté, créant des embouteillages monstres.

Un chargement de beurre doux provenant de Normandie se voit refuser l'entrée en territoire breton, à moins de payer un droit de passage. Une contribution qui révolte Dominique, conducteur du poids-lourd : « Plus de 20 ans que j'emprunte cette route ! Ils ne peuvent pas être sérieux là ! Il m'arrive de faire jusqu'à quatre allers-retours depuis Isigny-sur-Mer. » Une taxe qui n'a pas de valeur officielle puisqu'un tarif précis n'a pas encore été établi. « Nous procédons à une estimation subjective limpide », essaye de rassurer le policier. 

Vivre en autarcie totale

Si la situation paraît ubuesque, beaucoup hésitent. En effet, la Bretagne pourrait réussir le tour de force de vivre en autarcie totale. L'abondance des systèmes de polyculture-élevage confèrent à la région une grande variété de ressources. Les élevages de vaches, de moutons - notamment de prés salés - et surtout de porcs ont de quoi assurer l'approvisionnement en viande et produits dérivés pour toute la région.

Les Bretons se disent très satisfaits de l'autonomie de leur région. Pour autant, des questions se posent quant au devenir des exportations et de l'équilibre financier du royaume. Du côté des laiteries, des abattoirs mais aussi des cidreries, on s'inquiète. La consommation des sujets du royaume sera-t-elle suffisante pour palier les pertes liées à l'arrêt des exportations ? Celles-ci pourront-elles reprendre ? L'accession au trône d'un quelconque prétendant aura sans doute pour enjeu la légitimité politique et économique du territoire en tant que région autonome.

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer