C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Utopy : le village des Oubliés

Publié le 15 Dec 2014 à 08:06 - Mis à jour à 13:03

En Gironde, entre Bordeaux et Lacanau, la communauté des Oubliés entend développer une civilisation sans argent. Reportage auprès des héritiers de La Crête qui ont finalement décidé de construire plutôt que détruire.

« Si vous aimez votre liberté, vous serez les bienvenus à UTOPY », tel est le message que souhaite passer Isis, ancienne porte-parole des Oubliés et fondatrice avec Ellie de la cité. « Cette cité naturelle tente de donner une réalité à la volonté du peuple français. C'est aussi un hommage à un ami », confie celle qui a renoncé à la violence. Sur les bords de l'étang de Cousseau, on croise des instituteurs, des ingénieurs, des mécaniciens, des restaurateurs, beaucoup de femmes et d'enfants. Une France miniature, en quelque sorte, s'est rassemblée dans ce petit coin de paradis.

« Ce qui compte, c'est ici et maintenant »

« Ce qui compte, c'est ici et maintenant », souligne la jeune Amandine, fière de s'afficher en couple avec une autre fille de son âge. Le phénomène attire les foules de toutes parts. Depuis quelques jours, des gens arrivent en bus, en voiture, à vélo ou à pied pour certains. Le bouche à oreille fait son œuvre et chacun veut voir la nouvelle cité d'UTOPY. « C'est une ville ouverte fondée sur l'espoir, pas comme Harmony qui est fondée sur la peur », explique Jacques, un nouvel arrivant déjà conquis. Chacun entend faire l'expérience d'une civilisation sans argent, avec une économie basée sur des ressources renouvelables. Il n'y pas de lois à UTOPY, uniquement des principes moraux. Chacun doit vivre de façon égalitaire dans l'entraide. 

Les données bancaires effacées ?

À UTOPY, chacun a renoncé volontairement à l'argent. Pour autant, une rumeur court parmi les nouveaux habitants. Avant de fonder UTOPY, les Oubliés auraient mené une dernière action radicale. Profitant des troubles des derniers jours, ils auraient réussi à effacer l'ensemble des données bancaires françaises. Cette information n'a pu être confirmée, ni par la Banque de France ni par les différentes banques contactées. Si elle s'avérait, elle pourrait causer un nouveau tremblement de terre économique en France.

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer