C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour
1392 points2

iorek

Iorek Sergueiowski
Aimer la vie sous toutes ses formes
Site internet non renseigné
Aire sur Adour

Ses personnages (1)

Iorek
Aimer la vie sous toutes ses formes

Ses participations (19 publiées - 0 gagnante)

An 1

le 18 Dec 2014 à 11:13
C'est dans la joie et une liesse communicative, qu'une foule immense s'est rassemblée pour fêter l'an 1 de la nouvelle république Française. Nous sommes surement le seul pays à avoir 2 fêtes nationales.

Crise

le 17 Dec 2014 à 14:58
Et oui, c'est la crise même pour le père Noël, mais grâce à la mise en place des poneylib, il va pouvoir faire sa tourné. En espérant qu'il ait beaucoup de cadeaux à distribuer.

Votation citoyenne

le 17 Dec 2014 à 10:45
Ce matin de bonne heure pour l'ouverture des bureaux de vote. La mobilisation est au rendez-vous.

Noël

le 17 Dec 2014 à 10:40
Dans les Landes, les fêtes s'annoncent bien. Malgrè les temps difficiles, tout le monde donne du sien et met la main à la pâte. Le foie gras et autres magrets n'ont pas disparu. Les repas organisés dans toutes les villes et villages vont être riche, aussi bien en calories qu'en convivialité

Noël Noël

le 17 Dec 2014 à 10:26
Mado est sortie de l'hôpital. Elle est venue nous voir à la préfecture. Nous sommes contents de la voir rétablie. Pour fêter ça, nous sortons les bouteilles de la cave, cave bien fournie d'ailleurs.
David est avec elle, depuis que nous avons repris le contrôle de l'hôpital, il n’arrête pas. Il dort sur place. Le serment d’Hippocrate à une vraie valeur pour lui. Il s'occupe de tout le monde quelque soit son camp, sa religion ou son statut social. Des pro-Valois se sont fait soignés, ce qui a généré un mouvement de grogne au sein même de l'établissement. Tout est très vite rentré en ordre après une mise au point faite par le groupe dirigeant dont fait partie David. 
Il a quitté son hôpital pour amener Mado. Une réelle amitié s'est forgée lors de cette période trouble entre nous. Ça fait chaud au coeur de les voir, de voir Mado dans les bras de Bob.
Mado vient vers moi et m'enlace comme une mère le ferai. Elle me chuchotte à l'oreille.
"Nous avons une surprise pour toi"
"Ha ??"
"ton cadeau de Noël de la part de tous"
"Merci mais je ne mérite pas, je ne suis pas tout seul dans cette aventure".
"C'est vrai, mais tu as su fédérer les énergies positives de tous"
Elle s'écarte un peu de moi et demande que l'on ouvre les portes.
Un couloir se fait entre elles et moi. Je me demande bien se qu'ils m'ont concoctés ses bougres.
Qu'elles sont longues à s'ouvrir ses p****n de portes !!!!
Je n'en crois pas mes yeux, je dois faire une drôle de tête car tout le monde se met à rire. Pour une surprise, ça c'est une surprise.
Mes 3 enfants sont là, ils s'avancent lentement vers moi. Sans m'en rendre compte, des larmes se sont mises à couler sur mes joues.
Enfin, on se jette dans les bras. 
L'émotion est immense, on a tant de chose à se raconter.
Ils ont l'air plus vieux, des restes de blessures sont visibles sur leurs bras, leur visage. Mes petits que vous a-t-on fait ?
C'est Noël, je suis heureux. Plus rien ne compte pour aujourd'hui.
Un énorme merci.

Questions

le 16 Dec 2014 à 16:04
Notre mouvement s'appelle 'nouvelle France'. Nous avons mis notre siège à la préfecture de Mont de Marsan. Elle avait été abandonnée dès les premiers signes de soulèvement, le courage administratif surement. En attendant de savoir ce que les dirigeants de l’Occitanie veulent faire de nous, nous dirigerons notre communauté d'ici.Le conseil directoire y loge en permanence. Nous avons été contacté par le baron du Béarn, M Bayrou lui même.Il veut être notre porte parole. On doit en discuter avec les membres du directoire.Une question nous taraude, peut on faire confiance à tous ces anciennes figures de l'ancienne France, confiance à tout ceux qui nous ont amené dans le mur ?Qui que ce soit qui prendra les rênes de la France, devra réfléchir à cette question.Tout ce qui est née pendant ces dernières semaines, toutes ces idées,  ces énergies qui ont émergé, ces ambitions nouvelles, ce mouvement de fond que connait la France, toutes ces aspirations à un monde plus juste, un monde meilleur, tout cela, peut il naître, croître avec les dinosaures qui nous ont plongé dans ce chaos ou, pour un monde nouveau des figures nouvelles ?Il faut tout repenser, tout rebâtir, tout recréer mais, à mon avis, nous devrons le faire sur notre passé, pas avec. Nous devons nous servir des erreurs pour ne pas les répéter. Repenser la monnaie, son rôle, son pouvoir, sa valeur réelle. Peut on avoir une monnaie pour les échanges internationaux et un autre moyen d'échange pour la vie de tous les jours ?Créer un monde du travail où les valeurs humaines seraient au centre, oublier l'esclavage par des grands patrons demandant toujours plus en donnant toujours moins. On recruterait sur les centre d’intérêts, les valeurs, les compétences intrinsèques de chacun. On ne peut pas tous diriger, être chef, mais on a tous le droit au respect, à la dignité.Rebâtir une société fraternelle, égalitaire, en finir avec la pauvreté. Ça ne signifie pas ne plus avoir de riches, mais simplement que les écarts avec les plus pauvres soient beaucoup plus petit.Le peuple a pris le pouvoir et il doit le garder. A nos futurs dirigeants d'y veiller, tel sera leur fardeau.@George Decointe @Général Atlas @Lilou @Robin des Bois  @Eric Pioche @Erick Foax @Martin Rochteau 

Le sud

le 15 Dec 2014 à 10:46
Lilou a interagi avec moi :
"Cher @Iorek , nous apprécions votre soutien, sincèrement.
Néanmoins ici on a acheminé beaucoup de gens vers Auxerre et Paris.
Cependant, je sais que beaucoup de "réfugiés" sont partit s'installer dans le sud.
Vous devriez contacter les Contestacio à Toulouse ou le nouveau village Utopy près de Lacanau.
Ici il reste encore du travail, je vous contacte si les établissements hospitaliers du coin sont plein, peut être que certains apprécieront le repos dans le sud.
Les trains commencent à circuler à nouveau, l'acheminement des blessés sera plus simple.

Restons en contact.

Lilou"

le 15 Dec 2014 à 10:38
Bonjour @Lilou ,
Nous savons ce qui se passe du côté de Montargis. Votre dévouement a fait parler jusqu'ici. Nous savons aussi les difficultés que vous devez affronter pour offrir des soins dignes de ce nom aux blesser.Aussi, au nom de notre mouvement, je me permets de vous ouvrir les portes des hôpitaux de Mont de Marsan et la région. Nous savons que nous sommes loin, mais si vous avez besoin, ce sera avec plaisir que nous mettrons notre organisation à votre disposition.
La santé publique n'a pas de prix.
En espérant  vous aider.
Bien cordialement
Iorek

Magie de Noël

le 15 Dec 2014 à 10:30
Nous ne rendrons pas les armes. Tel est le résultat du référendum. Nous les mettrons à l'abri, mais le débat organisé avant a été clair. A une grande majorité, nous voulons être libre et ne pas risquer l'invasion. Nous sommes proche de l'Espagne et on ne sait jamais. D'autant que les russes ont bombardé notre pays, alors sachant ce qu'ils ont fait un Ukraine, on ne veut pas prendre le risque de les voir ici et de ne pas pouvoir se défendre.
On se prépare au pire tout en espérant le meilleur.Noël approche et nous réussirons à organiser des soirées dansantes un peu partout dans le département.
Les baloches populaires vont reprendre du service. La musique va réchauffer les coeurs. Dans toutes les villes et villages, des groupes se forment. On voit de tout, des jeunes hard rockeurs qui jouent de la musette, des accordéonistes qui jouent dans un groupe de rock. Tout se mélange et fusionne. on obtient des choses étranges mais toujours dans la joie et la bonne humeur. Ceux qui ne font pas de musique, s'occupent du repas, de l'organisation, de l'approvisionnement. Ils font avec les moyens du bords, mais l'imagination et l'entre-aide font tomber pas mal de barrières. Noël aura bien lieu, peut être sans cadeau mais avec de la joie dans les coeurs et ça, c'est peut être le plus important aujourd'hui.
On n'a rien oublié mais ici, la vie à ouvert une parenthèse.

le 15 Dec 2014 à 10:02
Bonjour @Robin des Bois ,
Votre proposition me va droit au coeur. Je ne crois pas avoir la stature pour être un homme publique, mais j'ai des valeurs et des croyances. J'ai beaucoup souffert de notre ancien monde et je me battrai pour qu'il ne revienne pas.
Vous me parlez de Yann, après une petite enquête du service information, il semblerait qu'il soit affilier à un groupement politique, qu'il joue un rôle important dans l'indépendance de sa ville. 
Comment une ville, aussi grande soit elle peut elle se prétendre indépendante ? Comment peut elle faire vivre ses concitoyens de façons raisonné et raisonnable ?
Bref j'ai beaucoup d'apriori et surtout, je veux garder ma liberté de faire, de penser et de vivre comme bon me semble. Je ne veux rien devoir à personne et surtout pas au grand seigneur déchu, le pouvoir de l'argent.
Nous avons aussi entendu parlé de l'initiative de M. @Eric Pioche et sa démarche semble être en adéquation avec ce que nous vivons et mettons en place ici. J'ai tenté une prise de contact pour voir si nous ne pouvions pas élargir son champ d'action. Voir comment nous pouvons relayer son message, voir comment nous pourrions travailler ensemble.
J'ai entendu dire qu'il se passait des choses à Paris importante pour la France, hélas, nous ne pouvons pas nous y rendre dans un délai aussi court. De plus, il nous faudrait passer près de Montargis. Les combats risquent de nous ralentir et je ne veux pas compromettre la sécurité de mes partenaires. Nous réfléchissons quand même à la faisabilité de ce voyage. un détour par le Mans serait sans doute la meilleure option.Peut-être pourriez vous nous indiquer des endroits pour dormir et se restaurer une fois sur place ?

le 12 Dec 2014 à 11:12
Robin des Bois a interagi avec moi :
Bonjour@Iorek ,Bien reçu ton message et en total accord avec ta position.Je suis parfaitement conscient qu'il faut tisser des liens du local à l'international sur la base de nos idées communes.J'ai reçu un message de @Yann ce matin qui allait dans ce sens et qui proposait comme toi un rassemblement plus large.Je pense que tu peux déjà prendre contact avec lui et qu'on peut faire route commune.A+Robin des Bois

Ouverture

le 12 Dec 2014 à 10:07
On ne dort plus beaucoup depuis quelques jours.Les armes parlent près de la base aérienne, des avions ont décollé ce matin. Impossible de savoir où ils allaient, mais de nombreux témoins signalent qu'ils étaient lourdement armés.Des bruits courent, il parait qu'ils vont rejoindre un porte avion américain au large de nos côtes.Notre service d'information confirme que les américains sont à nos frontières, mais ne savent pas où sont partis ces avions.Qu'est-ce que c'est que ce foutoir ?
L'armée serait elle en train de déserter la France ou protège t-elle nos armes pour éviter qu'elles ne tombent entre de mauvaises mains ?
Que c'est dur d'avoir une information parcellaire, depuis que les indépendantiste ont fait sauter les antennes, sous prétexte de ne pas subir la propagande Parisienne, nous n'arrivons plus à suivre. Les informations sont toujours tronquées, détournées voir mensongères.Le FN est devenu très actif. Ils massacrent tout ce qui leur tombe sur la main. Si tu n'es pas 'Français de souche tu dégages', tel est leur slogan.Forcément, notre service de sécurité est intervenu à plusieurs reprises pour défendre des malheureux pris dans leur filet. La population en règle générale nous soutient et nous aide. Certain en profite pour intégrer notre micro-société.Nous avons été obligé de créer un petit journal qui donne des nouvelles et les orientations de cette association de citoyen. Dans plusieurs régions de France, des mouvements comme le notre ont vu le jour. Il faut que l'on s'unisse pour proposer une alternative acceptable. Il nous faut penser et créer une nouvelle république, une VI ème république, plus proche des fondamentaux de la première.Avec les membres fondateurs, nous cherchons à entrer en relation avec ces autres mouvements. La difficulté réside dans le fait qu'ils sont tous très loin de chez nous et que les moyens de communications ne sont pas très sur et très efficaces. Avec le prix des carburants qui se sont envolés, la raréfaction des trains et autres moyens de transport en commun, il devient très difficile de se déplacer.On finira par trouver, c'est vital pour ne pas retomber dans les travers passés que les autres pays voudront nous imposer.
Et puis il faut que le prochain pouvoir s'appuie aussi sur les régions, je crois que nous avons aussi notre rôle à jouer et à tenir. L'ancienne France s'en était trop éloignée, ce qui explique sans doute ces volontés accrues d'indépendance.
Je fais appelle à un premier contact on verra bien.
 @Robin des BoisParis est la capitale de la France, mais elle n'est rien sans le reste, sans les forces vives de son territoire. Nous avons, je crois, beaucoup de points en commun avec les éveillés. Avez vous les moyens de nous mettre en relation avec un de leur membre?
Tout le monde de veux pas être indépendant, Il y en a encore beaucoup en province pour qui la France a encore un avenir. On veut faire parti de cette nouvelle France.
Ne nous oubliez pas. 
La révolution en marche est d'abord Française, mais peut aussi être le point de départ d'une révolution économique mondiale, d'un nouveau monde plus juste.
Merci
Iorek

chaud

le 11 Dec 2014 à 10:44
Pas le temps de pleurer sur mon sort, le barbare à tuer 4 personnes en plus du gamin et en a blessé 5 autres dont Mado.
Nous transportons les blessés à Mont de Marsan, à l’hôpital. Depuis notre première réunion, notre équipe médicale a réussi à lui redonner son rôle premier, à savoir servir le peuple. Le directeur a été mis dehors par pratiquement l'ensemble du personnel.
Nous nous devons d'être vigilant sur la bonne gestion tant administrative que financière et médicale de cet établissement. Les stocks de médicaments sont difficiles à maintenir à un niveau acceptable.
Nous avons aussi fait un tour dans le repère des voyous et nous y avons trouvé une très forte somme d'argent.Nous avons monté une équipe financière. Elle a pour premier objectif de créer et gérer une banque. Les fonds trouvés sont intégralement mis dans cette banque. Celle-ci sera chargée d'aider les gens au travers de micro et petits crédits.
Des groupes de travail et ou d’intérêts se créent tous les jours, dans tous les domaines. c'est une première victoire sur l'ancienne France.
La situation se tend du côté de la base aérienne. Des pro-valois veulent réquisitionner l'aviation pour aller sur le front de Montargis. Les indépendantistes ne veulent pas agir ne se sentant pas concernés et nous, nous voulons soutenir le capitaine Atlas. Ça va mal finir, il faut s'y préparer.
Notre mouvement regroupe de plus en plus de personnes.
Ça va vite, de plus en plus vite. 
On reprend nos destins en main et le plus dur reste à faire.

Dr Jekill ou Mr Hyde

le 09 Dec 2014 à 11:48
Tout le monde est en place. Le marché est ouvert.L'ambiance n'est pas festive, les informations reçues ça et là sont terribles.La guerre civile aurait éclaté à Paris.Ici tout est calme, enfin calme est un bien grand mot.Disons que les armes ne parlent pas de façon systématique.Nous devons régler notre problème et essayer de vivre tant bien que mal.Mais un mouvement de solidarité se met en place ici et surtout, se structure. c'est palpable. On ne subit plus, on devient acteur et ça, c'est énorme.J'aimerai bien me rapprocher de groupes mieux structurés et plus nombreux, pour être plus fort.J'ai entendu parlé des oubliés, mais ils sont violents et je n'aime pas ça. la vie est trop précieuse et trop courte pour se permettre de l’ôter pour assouvir un plaisir morbide. Les éveillés, peut être, je ne sais pas. Je ne sais pas comment discuter avec eux, ni même si ceux-ci souhaiteraient nous intégrer dans leur groupe. Quelles sont leurs opinions, leurs pensées, sommes nous sur la même longueur d'onde ?Existe t-il d'autres groupes qui pensent que la construction d'un modèle économique plus juste et centré sur l'humain est possible ?Que la violence gratuite n'est pas acceptable ? Que la France doit rester unie ? Que la France doit appartenir au peuple et plus au financier ?Si les militaires arrivent ici pour imposer la raison du plus fort, on doit pouvoir être en mesure de combattre, de résister. Je crois que la base aérienne 118 de mont de Marsan est sur le pied de guerre, je ne sais pas qui en a le contrôle.Un pro Valois ? Nous devrons aller le chasser.Une nouvelle révolution est en marche et si nous sommes forts et unis, nous pourrons contaminer le monde et le changer en un monde meilleur.Les gens sont tristes et apeurés, mais il faut manger, alors le marché reste un point central de notre vie. Et puis on prend des nouvelles d'un peu tout le monde, on  rencontre du monde, des femmes. Je redécouvre le plaisir de regarder, discuter, toucher une femme. Peut être su'un jour ...Concentrons nous sur la tâche du jour, identifier ces voyous et les appréhender. Il parait que celui qui se fait appeler cheick Oamar s'appellerait et fait Pierre Maynard, pas très exotique tout ça, je souris. Savoir ça démystifie ces monstres. Le coeur est plus léger.Ils arrivent, Eric les a repérés. Il doit rester caché, ils le connaissent trop bien.Le plan est en marche, ça va bouger.Ils s'installent, repèrent les étales et se dispersent. Il ne faut pas attendre 10 minutes pour qu'ils entrent en action et nous aussi. Ils sont tous éparpillés, c'est le moment. Je lance le signal et comme un seul homme, tout le marché se réveille. Ceux qui ne sont pas au courant sont figés sur place devant la rapidité de l'action. En moins d'une minute, ils sont tous  mis au sol et les mains attachées.Il ne manque que le petit de 12 ans max qui sert de messager entre la bande et le 'Pierrot le fou'.Un cri fait tourné les têtes dans la même direction. Pierre est acculé mais il a sorti une arme et à pris le petit en otage. Il pose le pistolet sur la tempe du messager.'Laisser moi partir ou je le tue.'.Mado est en face de lui et commence à lui parler, doucement, lentement, calmement.'Pierre, laisse le partir, nous te promettons de ne rien te faire''Je m'appelle Cheick Oamar, salope !!''Non, tu t'appelles Pierre et moi c'est Madeleine. tu n'es pas un monstre, juste un gamin paumé. Pose ton arme et rends toi sans violence. Sa ne sert à rien et puis surtout tu pourrais te faire du mal tout seul.''Je m'en fous, dieu est grand''Laisse donc dieu hors de tout ça, tu veux bien ? Réfléchis avec ta tête pas avec celle des autres. TU peux croire en n'importe quel dieu si tu veux, mais aucun dieu ne voudrait de cette violence. C'est juste des hommes qui ont détournés leurs paroles pour réaliser leur rêve d'impunité. Juste des émasculés sans cervelle. Ce n'est pas ton cas, Pierre. Toi tu es intelligent.''La vieille, tais toi ou je le bute.'
Je profite que Mado détourne son attention pour faire le tour et me rapprocher sur sa droite.
"Regarde, dit elle, on se pousser et tu vas pouvoir partir."
elle fait signe aux personnes derrières elle de laisser un passage. Très lentement et sans conviction, la foule s'ouvre en 2.
Soudain, "Allah Akbar !!!!" 
pris par un excès de folie pure, Le barbu tire sur le gamin, lui explose la tête. Alors que le corps sans vie du petit tombe à ses pieds, Il pointe son arme vers la foule et tire à plusieurs reprises.
Du coin de l'oeil je voie Mado tombée, mais je suis déjà en action.
Je me jette sur lui, le fais tomber et je commence à le tabasser, j'ai perdu toute notion.
Les mains de Mado sur mes épaules, sa voix qui me parle doucement, tendrement.
"Iorek, c'est fini".
Tout d'abord, c'est le liquide chaud et gluant sur mes mains que je sens. Puis, la vision de la flaque de sang sous sa tête me traverse les yeux comme une épée. Que s'est il passé ? 
Petit à petit, la mémoire fait son travaille et les sensations reprennent le dessus. L'adrénaline m'a fait disjoncter. Je l'ai attraper par la tête et je l'ai frappé sur le sol une bonne dizaine de fois. Après quelques allé-retours sur le macadam, je sens sa tête qui explose entre mes mains. Le bruit de sa noix de coco qui craque sous les coups me vrille les tympans.
Mon dieu, qu'ai je fait ?
Quel animal sommeille en moi ? Je me fais peur.
On a tous une part d'ombre, un mister Hyde en nous.
Le mien vient de se réveiller.

L'union fait la force

le 05 Dec 2014 à 11:05
Suite à la réunion, avec ceux que j'ai convaincu, nous avons monté des cellules de travail.
Des ordinateurs ont été mis à la disposition de notre regroupement.La première chose à faire est de référencer les compétences de tout le monde. On les regroupe par catégorie professionnelle puis, dans chaque compétence, on y met le nom, le prénom, l'âge et le nombre d'intervention et la durée de celle-ci.Nous mettons aussi en place une liste de demande avec les compétences nécessaires, de façon à faire un croisement entre les 2 fichiers.
Tout le monde a des compétences, mêmes les sans abris, tout le monde est utile et tout le monde est heureux d'être utile.
Bref nous sommes à peu près capable de répondre à toutes les demandes. Nous n’exigeons qu'une seule chose en retour de chaque intervention, c'est que la personne participe à son tour. C'est donnant donnant.
Avec le froid, la majeur partie des gens travaille sur la réfection, l'isolation, la récupération d'énergie et le chauffage des quelques grandes maisons capables d'abriter du monde. Des professionnels de chaque secteur guide et forme un petit groupe. Nous faisons de la récupération, rien n'est jeté, dans un hangar nous avons nos ateliers de réparations, de unités de production. 
Grace à l'ensemble des compétences recueillie, nous sommes capable de concevoir, fondre, mouler, travailler, usiner, souder etc... Nous sommes capable de tout faire ou presque tant que nous avons la matière première.
Pour ma part, avec Robert nous sommes dans le groupe chargé de sécuriser le marché, nous réfléchissons à comment arrêter la bande.Des policiers qui ne supportaient pas de ne plus pouvoir faire leur boulot nous ont rejoins. Ils nous proposent des scénarii divers et variés.
Nous recherchons celui qui sera le moins violent. Je pars du principe que la violence appelle la violence et que nos enfants ne doivent pas vivre dans la peur.Nous avons récupérer quelques armes, elles sont regroupées dans un endroit sécurisé et nous ne les utiliserons pas, tant que possible.
Ça fait maintenant quelques heures que nous travaillons à l'élaboration de notre plan d'intervention.
Je crois qu'il est fin prêt. Les policiers grossiront le groupe de milicien, le marché débutera normalement en attendant qu'ils arrivent, s'installent et se séparent. Comme ils seront éclatés en petit groupe, ce sera plus facile de les arrêter. Nous interviendrons tous en même temps et nous attaquerons le groupe le plus prés. Il faut que l'on agisse vite de façon à les surprendre et qu'ils n'aient pas le temps de se regrouper, fuir ou de riposter. Le seul point qui fait débat est, que faisons nous d'eux après ?
Je suis pour qu'on les amène à la justice ou ce qu'il en reste. 
D'autres veulent que nous fassions notre propre justice. J'ai trop peur des dérives de ce système. 
Après un débat passionné, nous tombons d'accord. La justice reste notre meilleur option. 
nous n'avons pas d'avocat ni de juge dans notre groupe, pas encore, peut être qu'un jour mais en attendant nous devons faire confiance à ce qui reste de nos institutions.
Le vote à bulletin secret fini d'entériner notre choix. 
Maintenant la préparation. Les policiers nous guident et nous apprennent les rudiments du corps à corps. Nous répartissons les tâches, les groupes. A la fin de la journée, nous sommes prêt à intervenir, nous n'avons pas le choix, le marché est prévu demain.
Les groupes chargés de faire à manger sonnent les cloches, nous nous retrouvons autour d'un repas chaud dans la salle polyvalente. 
Je dois bien avouer que depuis que nous appliquons ce principe, nos repas ont retrouvé une certaine prestance. 
Ils nous permettent aussi de rencontrer et de faire connaissance avec pas mal de monde.

 

Dans son viseur (0)

Auteurs (0)

Vous n'avez pas encore suivi d'auteurs

Personnages (0)

Vous n'avez pas encore suivi de personnages

Suivre le Live

Le top 5 des auteurs

   3
35527 points  https://soundcloud.com/the-titoo ; t.sanchez116@gmail.com Grenoble 
Devise : Let's play! 
Devise : Let's play! 
 3
32840 points    
Devise : vive AnarchyF4! 
Devise : vive AnarchyF4! 
 3
30062 points  http://belleville-sur-cour.blogs.letelegramme.com/ saint-pierre de La Réunion 
Devise : Que sera sera 
Devise : Que sera sera 
 3
21923 points    
Devise : Anticonstitutionnellement 
Devise : Anticonstitutionnellement 
3
21754 points Will Mcintayer  Poitiers 
Devise : S'adapter est ma force 
Devise : S'adapter est ma force 
Voir tout le classement

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer