C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour
2344 points 2

Mattie

Prénom non renseigné BRIDE
Je suis l'Alpha et l'Omega
Site internet non renseigné
PARIS

Ses personnages (3)

DR HOUSE
Serment d'hippocrate
ARTHUR
Arthur le plus beau
MATTIE
Ce qui ne tue pas : rend plus fort

Ses participations (45 publiées - 3 gagnantes)

Le fond de l'air est frais

le 15 Dec 2014 à 22:14
levaut bernard a interagi avec moi :
Les  négociations sont terminées pour aujourd'hui. Ca n'a certainement pas été une journée facile pour les membres des forums citoyens. Faire en deux jours ce qui normalement demande des mois entiers. Et le chantier social risque d'être sanglant. C'est un gros, que dit-je, c'est un très gros dossier. Un truc a y laisser pas mal de plumes. Mais ceux qui en sortiront vivant pourrons dire " j'y était" avec fierté. Mettez une petite laine si vous sortez ce soir. Le fond de l'air est frais.Levaut bernard.@will @Charles Vennec @FranceIndé @Eric Sawal @Erick Foax @Marilou @Lilou @France BN @ALAD @EveillésManifeste @Martin Rochteau @Guy @MATTIE @Adria Helios @Montpellier 

Parce ce qu'on est pas sérieux à trente ans - Séléctionné par la rédaction

le 15 Dec 2014 à 17:48
Je vais au Forum Social, parce qu'il y a des jours, comme cela ou on se réveille et plus rien n'a d'importance on a envie de rire... et hop un café, bon y en a plus un thé alors je vais faire avec

Je suis dans cet état, j'ai rien pris, mais tout a été si pitoyable, la mort de Lola, la guerre, les morts, je ne sais plus...

J'avais vu un reportage sur la guerre de 14-18 sur les tranchées et ils arrivaient à rire : je comprenais pas comment dans cet enfer on peut y arriver, là là je comprends

J'ai de la chance, un poneylib je saute dessus, pauvre bête j'ai juste envie de rigoler : je lui mets un gyrophare sur la tête, même lui à l'air content : tel maître, telle bête. Je vais au Forum Social... je sais pas pourquoi d'ailleurs mais pourquoi pas ?

Certains passants sont ahuris, m'invective, m'enguirlande, d'autres éclatent de rire : c'est ça une humanité : on ne peut pas plaire à tout le monde.

Devant l'Elysée, je saute du poney, je me prends pour un cowboy... J'ai quatre ans
Je prends un pinceau et j'écris ton nom Liberté sur les pavés.

demain

le 14 Dec 2014 à 19:15
justin tresor a interagi avec moi :
que sera demain?  On ne pourra répondre a cette question que lorsqu'on y sera. Les futurologues se sont toujours trompés quelque soit la durée de leurs prévisions. Je ne vais donc pas m'aventurer a y répondre. Mais ayant vécu le pire, nous pouvons maintenant attendre le meilleur. Et pour avoir ce meilleur il va falloir se retrousser les manches et aller au charbon. La journée de demain sera probablement longue et difficile pour beaucoup d'entre nous. Je vous souhaite une bonne nuit et  vous dit a demain.Justin Tresor.@Youri Gagarine @Costard rose @Celia Perez @Chouquette @FranceIndé @France BN @Baratribord @Antoll MA @Kayla aka Midas @Justine Abdaloff @Liv @Monique @Eric @Loulou @Natalie @Marilou @Capucine Cher @Jean Boitro @Loulou @Thomas Carcet @Eric Sawal @Jeff Carlan @Tom GIRARD @ Jimmy Nulti @Idris Stringerbehl @Deadlock @Papa Klaus @David Durel @Auguste @ REGIS DU MOULIN @Baptiste @DR HOUSE @Al @Thérèse @Christophe Flavier 

le troc a ses limites

le 14 Dec 2014 à 14:03
réponse à Kevin du 18 : pour certains produits on fait comment style le papier toilette si c'est à la feuille on a pas fini... non ?

Arthur c'est quoi ?

le 14 Dec 2014 à 01:07
Juste quelqu'un de bien...

ARTHUR

le 14 Dec 2014 à 00:35
"Mes chers Parents, je pars" : Arthur, Arthur : il faut que tu te réveilles. Non, je ne veux pas... Mais si Arthur il faut que tu te réveilles, NON. Maman, je rêve et mes rêves sont plus beaux..... Cette voix, je me sens cotonneux, ouaté, j'ai besoin de me retrancher, quitter ce monde. Moi, la petite frappe, le p'tit barmaid à deux balles, pour une vie qui n'en vaux pas plus : JE REVE. Et mes rêves, comme ils sont beaux, je ne suis ni le héro, ni un surhomme : mais je suis bien. Moi le héro du quotidien, celui dont on ne parlera jamais ni dans les journaux, ni sur le web. Je me souviens que d'une chose, quand maman m'a dit, Arthur on part et on est parti. Et j'ai regardé le Monde avec mes yeux d'enfant, maman elle a jamais été égoïste mais je faisais partie de ses bagages, jamais réellement gentille ni réellement méchante mais bon.... Moi j'aime bien le Père Noêl et j'ai pas du tout envie de me réveiller. Ca me rappelle quand Papa il est parti, sans un mot, j'avais quatre ans. Et depuis je rêve.... je sais l'enfance ça s'arrête, comme tout mais j'ai pas envie de me réveiller. Arthur, il faut que tu manges, c'est Mattie, je l'aime bien Mattie, parce ce que Mattie, c'est juste.... C'est juste une amie, et dans ce monde.... ça a quel prix un ami. Quelqu'un de bienveillant, quelqu'un qui vous veux du bien... Moi qui n'en avait plus réellement, je ne sais pas

JE CROIS AU PERE NOEL

le 13 Dec 2014 à 20:50
Arthur, arthur, mon chériil faut que tu te réveillesGrrr, hum, nonArthur, il faut que tu te réveillesil est làQui mamanLe Père Noel mon chériJ'ouvre un oeil, j'ai quatre ans, je suis sur le divanje me suis assoupi Je le vois, il est grandil est rougeil est à côté du sapinoui maman, il est làje vois les jouetsMaman, pourquoi papa il est pas là ?Chut mon chéri, le père noêl est làouais mais maman il est papaJe sais pas

JE TE TIENS TU ME TIENS PAS LA BARBICHETTE

le 13 Dec 2014 à 19:53
@justin tresor good l'histoire des caches : j'y penserai j'adore le livarot avec un verre de vin rouge

EN ATTENDANT LA VOIE LACTEE

le 13 Dec 2014 à 19:27
Je trace ce soir, j'ai froid, l'humidité arrive à grand pas, je passe devant l'amphi, une odeur de fumée m'attire, Et le doc ça va ?? et le doc ?J'abandonne, il fait trop froid ce soir, pas de réponse je décide de la laisser tranquille. Ma doudoune de fortune ne me protège pas assez, je lève le nez , la nuit est tombée, on commence à voir quelques étoiles.est-ce noël qui me pousse l'introspection, je réfléchis aux années passées, ma famille, les études, mes jobs qui m'ont passionnés. Pourtant je ressens une lourdeur dans ma poitrine, une tristesse, le Père Georges certes sa disparation m'a touché, les dernières nouvelles du front m'ont rendu ma joie pour un temps mais quelque chose a changé en moi Quoi

UN HIVER DE PLUS

le 13 Dec 2014 à 18:44
La journée a été rude, je suis harassé, j'enchaine toutes les interventions, il fait froid, je grelotte, je m'assieds sur les marches de l'ancien amphi, j'ai entendu les nouvelles, et pourtant un larme glisse sur ma joue, trop de fatigue, trop de nuit blanche, je n'ai pas nouvelle de mes parents à Marseile, injoignable.Je pense au Père Georges, il est parti, en silence, j'avais pris l'habitude de le voir déambuler Bible à la main méditant, il n'est plus, son coeur l'a lâché. Fini de lui, à quelques jours de Noël, son départ me touche, je ne sais pourquoi...Peut être nos discussions animées, moi l'agnostique, lui l'homme de Dieu, combien de fois avions-nous pu nous botter en touche, nous chercher... C'est fini et de beaucoup de chose, le cessez le feu, la fin de cette guerre sans nom, m'avez posé plus de questions qu'il n'y parassait; elle m'avait montré mes propres limites, poussé dans mes retranchements.Toujours en action, je n'avais guère cherché la réflexion : pourtant elle avait été là, inconsciemment tout avait été remis en question : mon métier, mon célibat, mes parents, mes rencontres : Mattie et Arthur des électrons percutés dans mon univers.Ils m'avaient apporté cette fantaisie qui me manquait en fait : l'homme du pragmatisme, de la réflexion ne savait quoi penser ?Je fermais les yeux et les visages des personnes décédées cette dernière semaine vinrent défiler sous mes paupières closes

HIVER 54 HIVER 2014 : INSURRECTION DE LA BONTE

le 13 Dec 2014 à 15:53
Que des mesures sérieuses et durables soient prises en faveur des plus démunis : logement donné à vie en contrepartie d'un réel travail d'utilité publique en fonction des aptitudes de chacun.

Que cela soit en Province : que des villages abandonnés soient rendus à la vie grâce à la venue d'habitants sans domicile qui sont en plus grands nombres - si ils désirent vivres en Province - afin de restaurer les maisons, de faire vivre les régions et de trouver un travail.

Réels gratuité des soins médicaux :

Education dès l'enfance à l'école de la protection de la santé, d'une éducation gustative avec des produits frais. Les cantines totalement gratuites avec trois repas garantis : petit déjeuner déjeuner et goûter.

L'héliport

le 12 Dec 2014 à 17:55
Nous avions décidé d'un commun accord avec la cellule de crise de l'hôpital d'évacuer un maximum de personnes, les routes nous semblaient peu sures, depuis plusieurs jours, nous utilisions l'héliport de l'hopital pour évacuer les malades les plus valides.Nous utilisions, la base de Vélizy-Villacoublay,  en zone d'évacuation vers des capitales européennes.

POST CRISE

le 12 Dec 2014 à 17:33
La violence qui avait éclaté au grand jour, n'était que l'aboutissement d'années successives de tensions et d'incompréhension :

1/ Les différentes régions indépendantistes ont décidé après un référendum de réintégrer la France géographique telle qu'elle était avant. Pour un unité de langue qui en premier était le Français puis les langues régionales.

2/ Abandon de l'Euro et souveraineté de la Fédération des régions de France

3/ Référendum national pour chaque décision prise par le Gouvernement de la Fédération.

PAS DE BUCHE A NOEL

le 12 Dec 2014 à 14:37
A l'hôpital, nous avons de la chance : une crêche, un sapin de noël et des guirlandes, nous avons ceux des années passées : le coeur n'y était pas mais afin de revigorer les "troupes" et pour les quelques enfants que nous occupons avec des activités de création : décoration du sapin, santons en cartons.
Pour le repas de noël, nous essaierons d'améliorer l'ordinaire

DES DROITS ET PAS DE DEVOIRS

le 09 Dec 2014 à 18:53
Jules, toujours au fond de sa cellule, ne se remet de son rêve, il doutait toujours était-ce un rêve, une hallucination, où était-ce la réalité ?
Abasourdi, son esprit continuait de se promener entre sommeil et réveil, il se prit à repenser à la Déclaration des Droits de l'Homme :

Article 1 :
Tous les hommes naissent libres et égggggggauxxx.... de faire ce qu'ils veulent quand ils veulent.

Article 2 :
Libéralisation totale du canabis

Article 3 :
Lola et moi, on ne se quitte pas

Article 4 :
Je peux peindre toute la journée sans que cela pose aucun problème

Article 5 :
Un revenu minimum de base s'élevant aux frais élémentaires de chaque être humain est octroyé.

Article 6 :
Une taxe sur toutes les transactions financières dépassant un seuil est débitée automatiquement sans l'accord des intéressés : pour couvrir le revenu de l'Article 5

Article 7 :
Les préservatifs sont donnés gratuitement à tout majeur, pour pouvoir, sans contrainte financière avoir des relations sexuelles protégées.

Article 8 :
L'Ecole est obligatoire et aucun enfant ne doit être illettré - condition sinae qua non pour qu'un individu devienne un citoyen responsable. Elaboration de classe spéciale pour les enfants ayant des difficultés.

Article 9 :
Aucun distinction salariale entre les hommes et les femmes. Peine de prison ferme pour les dirigeants ne respectant pas cet article.

Article 10 :
Aucun pitié pour les dictateurs

Article 11 :
Liberté de culte

Article 12 :
Liberté d'expression totale

La porte de cellule s'ouvre, un coup de poing me réveille : "Arrêtez d'hurler on en a marre"
 

Dans son viseur (1)

Auteurs (0)

Vous n'avez pas encore suivi d'auteurs

Personnages (1)
Toujours plus loin, toujours plus fort 
02
par
3 3490 points 1
Suivre le Live

Le top 5 des auteurs

   3
35527 points  https://soundcloud.com/the-titoo ; t.sanchez116@gmail.com Grenoble 
Devise : Let's play! 
Devise : Let's play! 
 3
32840 points    
Devise : vive AnarchyF4! 
Devise : vive AnarchyF4! 
 3
30062 points  http://belleville-sur-cour.blogs.letelegramme.com/ saint-pierre de La Réunion 
Devise : Que sera sera 
Devise : Que sera sera 
 3
21923 points    
Devise : Anticonstitutionnellement 
Devise : Anticonstitutionnellement 
3
21754 points Will Mcintayer  Poitiers 
Devise : S'adapter est ma force 
Devise : S'adapter est ma force 
Voir tout le classement

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer