C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour
312 points1

pHorme

Philippe Hache
Mort aux vaches
http://phorme.wordpress.com/
Mortagne-au-Perche
Classement : 178ème

Ses personnages (0)

Ses participations (2 publiées - 0 gagnante)

Juan et Saïeb

le 01 Nov 2014 à 16:51
Nour n'a pas fini d'entendre le téléphone sonner toute la nuit, et quand elle se décide enfin à regarder l'écran du smartphone c'est parce qu'elle ne confondait plus le morceau de Miss Kittin, réglée par défaut pour tout appel, avec l'ambiance de folie de la boîte dans laquelle se déroulait son rêve. C'était Juan. Comment il a fait celui-là pour avoir mon numéro bordel ? Rien que pour cet interlocuteur il y avait 2 appels en absence sans laisser de message, 2 appels avec messages, et 1 sms. Il y avait aussi au moins 3 autres appels en absence, de qui, elle s'en foutait, parce qu'elle ne lut que le sms : "Slt c juan le mec d hier j ai retrouvé le type de Groundzero rappel moi si tu vx." Ouah la vache ! Ce type est trop fort.... La soirée d'hier c'était beaucoup beaucoup de pétards, et puis pas mal de Tequila chez Yunus, et là, ce matin, à 11h32, elle avait sérieusement l'impression que le cauchemar diffusé par les actualités, que les connards excités qui ne pensaient qu'à fracasser les distributeurs de billets, que ces types débiles déguisés en clown qu'elle voyait par sa fenêtre minuscule à l'instant même... Bref, que tout ça ne la concernait en rien. Mieux : qu'au malheur, à la catastrophe, à la désespérance et à la lamentable situation actuelle (elle s'était marrée à plein poumon devant la télé hier soir avec Yunus, qui présentait un nouveau Premier ministre... le type le plus ridicule de tous les temps...ha ha ha !) répondait son bonheur, son souffle, son envie de naître, sa soif de vie. Pire : elle sentait que plus le peuple serait malheureux, plus elle serait heureuse. Que leurs pires craintes pour l'avenir lui inspirait ses plus grandes joies à profiter du moment présent. Et que plus tous ces gens, dehors, seraient lamentablement tristes et désespérés, plus elle, Nour, serait joyeuse en proportion inverse. Il était mignon, en plus, Juan. Elle avait presque envie de tomber amoureuse pour combler son plaisir de vengeance sur la situation actuelle. Elle le rappela aussitôt. Il avait une petite voix qui faisait penser qu'il était gêné. Il est gêné de quoi ? -"Salut c'est Nour, la fille d'hier, j'ai eu ton message..." -"Ah euh..salut ! Oui, 'scuse de t'avoir harcelé au tél mais le type que tu devais voir va pas tarder à quitter Lyon et j'ai pas son portable, il faudrait se déplacer à l'ancienne Friche rue Lacassagne..." Nour lui a ciré les pompes des lustres au téléphone. C'était elle qui s'excusait, elle allait se préparer au plus vite, elle le remerciait du fond du cœur etc, etc. Son cœur, d'ailleurs, n'avait jamais battu aussi fort. Elle l'invita immédiatement à sortir la rejoindre où il le souhaitait, elle ferait tout son possible pour se préparer au plus vite, tout ça... Elle se foutait complètement de Juan, dans sa tête elle était déjà partie à Alger, ou dans un de ces grands studios d'enregistrement des quartiers chics, avec ses bitcoins au fond du portable, et pas des "francs" dont rien que le nom faisait rire. Ou même ailleurs peu importait. Cette sensation enveloppante de liberté ne peut pas se partager avec personne, et à 18 ans, on s'imagine toujours là où n'est pas. Juan était déjà dans le troquet du centre ville quand Nour l'a rejoint. Il était au téléphone avec un autre type. Elle n'a pas voulu lui demander tout de suite qui c'était mais elle l'a appris très vite. Ce type s'appelait Saïed, et apparemment, à voir l'air de Juan, il arrivait en fin d'après midi, et il fallait l'attendre. Quand Juan raccrocha, Nour lui demanda si le type du Label était encore joignable, elle lui demanda son nom, elle voulait regarder son profil Facebook, enfin bref, qu'est-ce que Juan avait à tirer une tronche de 15 km de long depuis qu'il avait rempoché son téléphone ? Juan n'avait absolument plus rien à foutre de Nour. Une dizaine de gamins arriva en criant et en sautant dans les flaques. Ils avaient des masques de toutes les couleurs. C'était samedi, il faisait beau, et lundi c'était la rentrée. Ils étaient déchaînés. L'un d'entre eux se précipita à la table en terrasse, attrapa le café brûlant posé devant Juan et le jeta au visage horrifié de Nour.

Grosse tuile

le 31 Oct 2014 à 12:08
Il a fait le tour du pâté de maison en courant comme il pouvait. Sa montre lui indiquait 12h02 et il savait que l'épicier fermait à 12h00. Il lui manquait juste un carotte. Seulement à cette heure, rien à faire, il est mou. Comme dans les mauvais rêves, l'effort reste vain, les membres sont désespérément engourdis malgré le type à la hache qui vous court après, le regard fixe et hagard.

Dans son viseur (6)

Auteurs (3)
2
1015 points 6
L'erreur se revendique et permet le progrès.
2
762 points 1
Je suis au service des autres mais je ne m'ou
2
1590 points 3
Un scotch sans glace, merci.
Personnages (3)
Un peu d'amour, beaucoup d'humour 
24
par
 2 1407 points 7
La France est à bout de forces. Relevons-la. 
23
par
2 762 points 1
"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" Gandhi 
17
par
   3 35527 points 16
Suivre le Live

Le top 5 des auteurs

   3
35527 points  https://soundcloud.com/the-titoo ; t.sanchez116@gmail.com Grenoble 
Devise : Let's play! 
Devise : Let's play! 
 3
32840 points    
Devise : vive AnarchyF4! 
Devise : vive AnarchyF4! 
 3
30062 points  http://belleville-sur-cour.blogs.letelegramme.com/ saint-pierre de La Réunion 
Devise : Que sera sera 
Devise : Que sera sera 
 3
21923 points    
Devise : Anticonstitutionnellement 
Devise : Anticonstitutionnellement 
3
21754 points Will Mcintayer  Poitiers 
Devise : S'adapter est ma force 
Devise : S'adapter est ma force 
Voir tout le classement

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer