C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour
1043 points2

Spud

Spud Nom non renseigné
Une vie pour rien... Un temps pour tout !
Site internet non renseigné
To Loose

Ses personnages (1)

Spud
Une vie pour rien... Un temps pour tout !

Ses participations (15 publiées - 0 gagnante)

Messagerie rétablie

le 10 Dec 2014 à 20:10
Georgette a interagi avec moi :
Cette déclaration a été diffusée aux media dans la journée 
Messagerie rétablieGeorgette, déjà connue pour ses interventions sur le jardinage et le recyclage, vous informe que le premier test de pigeon voyageur entre Paris et la banlieue a été un grand succès. Georgette a du rester totalement discrète sur cette opération, pour des raisons évidentes de sécurité. Le blocage d’internet, et notamment de l’accès à des media comme la revue dissidente Anarchy.fr, étaient l’occasion idéale pour ces essais, qui se sont avérés un succès total. Liaison aller retour réussi entre les Hauts de Seine (Georgette) et le QG de « Vol vers la Délivrance » près de la BNF (Devi Sweetie). Ces pigeons sont donc des drones naturels, intelligents, et …durables !Si vous avez besoin de mes services, n'hésitez pas chers @cleo @Lilou @France BN 
@Général Atlas @Maitre benayoun @justin tresor @Bibiche @Jean-Marc Ayrault @Adrien @Spud @Mathilde Pevensie 

Demande officielle

le 08 Dec 2014 à 18:11
Martin Rochteau a interagi avec moi :
Suite à leur récents exploits face aux soldats de Valois, j'ai l'honneur, en tant que représentant du CDO de faire la proposition suivante à @JeanSé et @Al : que diriez-vous de rejoindre notre conseil dirigeant ? Nous pourrions vous affecter à un domaine, avec en soutien @BlackDogs , @Spud , @Jesus routier et @Aziz . En espérant une réponse rapide, je vous attend à 20h au Capitole, où un hommage sera rendu à nos camarades tombés au combat.

Demande officielle

le 08 Dec 2014 à 18:11
Martin Rochteau a interagi avec moi :
Suite à leur récents exploits face aux soldats de Valois, j'ai l'honneur, en tant que représentant du CDO de faire la proposition suivante à @JeanSé et @Al : que diriez-vous de rejoindre notre conseil dirigeant ? Nous pourrions vous affecter à un domaine, avec en soutien @BlackDogs , @Spud , @Jesus routier et @Aziz . En espérant une réponse rapide, je vous attend à 20h au Capitole, où un hommage sera rendu à nos camarades tombés au combat.

Toulouse libérée

le 08 Dec 2014 à 12:58
Occitania Info a interagi avec moi :
Occitania Info bonjour. Ceci est un flash spécial depuis Toulouse. "La ville rose a été reprise par les Contestacio, aidés des Oubliés (@JeanSé , @Jesus routier , @Al , @Aziz et @Spud pour ne citer qu'eux) et de l'Amiral @Francis Lou-Migal , que nous remercions pour sa confiance envers les leader de l'Occitanie. Les pertes sont lourdes dans chaque camp, nous avons notamment perdu un de nos leader, Marc Neyel. Toutes nos pensées vont vers sa famille ansi qu'à Lily Aubaz, sa compagne et camarade Contestacio. Environ 300 morts dans nos rangs, qui seront honorés dans la soirée. Du côté de Valois, 75 de ses soldats ont péri, le reste est en fuite vers Carcassonne, où ils sont attendus pour être capturés par nos camarades présents là-bas. Albi a été également récupéré par Atlas, il ne reste plus que quelques soldats à déloger à Montauban. Que la victoire est belle ! " Ceci était un discours de Martin Rochteau, leader des Contestacio à Toulouse.

Un Capitole aux accents Occitans

le 07 Dec 2014 à 22:15
Martin Rochteau a interagi avec moi :
Une fois à l'intérieur du bâtiment, je vis que @JeanSé avait déjà bien attaqué à nettoyer les lieux. Une dizaine de soldats étaient à terre, alors que j'étais rejoint par une vingtaine de rebelles (notamment @Jesus routier et @Spud qui tenaient un @Al boitant, @Aziz armé jusqu'aux dents, voulant venger les 65 Contestacio et les 16 Oubliés tombés dans l'assaut de la place). Nous trouvâmes notre Oublié bourrin en haut d'un escalier, du sang coulant de son bras. "Yen a un qui m'a piégé, mais c'est rien" fit il avec un clin d'oeil. Il ne devait rester qu'une dizaine de soldats, enfermés dans la salle de réunion, où se trouvait leur logistique. Ayant vu assez de morts, je leur criai à travers la porte de se rendre, qu'aucun mal ne leur serait fait, et que de toute façon, Valois les avait abandonné. Après un silence d'une trentaine de secondes, la réponse se fit entendre : "Ok, on se rend, ne nous tuez pas, on en peut plus." La victoire était à nous ! Défonçant la porte, les soldats avaient les bras levés, en signe de reddition. Ils furent fait prisonniers, et ligotés. Grâce à la radio, je pus annoncer la nouvelle à @Francis Lou-Migal et aux @Colonel du Peyroux et @Général Atlas : "Toulouse est à nouveau la capitale libre d'Occitanie ! Amiral Migal, nous vous laissons vous occuper de l’aéroport, comme prévu !" La victoire était notre, et demain nous allions peut-être pouvoir pleurer nos morts, camarades et amis, tombés pour la liberté !

Toulouse, du bonheur et du sang

le 07 Dec 2014 à 21:43
Martin Rochteau a interagi avec moi :
21h pile, on décide de lancer l'assaut. On attaque la place par deux entrées : le groupe mené par Lucile, @Jesus routier , @Aziz et @Spud attaqua par l'angle de la rue Pargaminières, tandis que l'autre groupe, mené par @Al , @JeanSé et moi-même attaquions depuis Alsace-Lorraine. Les soldats étaient dépassés par le nombre, nous étions quasiment sûrs de gagner. Une bonne partie se trouvait dans les chalets du marché de No¨l, ce qui leur permit de toucher mortellement bon nombres de nos camarades. Dans l'agitation, je croisais Spud, complètement défoncé, qui tirait sur tout ce qui avait une tenue de camouflage avec son AK-47. Au milieu de la place, je fus rejoint par Al, Jésus, Aziz et Jean Sé, les Oubliés, qui balançaient des grenades (explosives ou lacrymo) dans toutes les cabanes en bois, pour "faire sortir les lapins du terrier" comme ils disaient. Alors qu'il allait faire exploser une des petites bâtisses, le lieutenant Oublié fut touché par une balle au niveau de la cuisse droite, lui arrachant un juron peu discret. Avec l'aide de Lily et Aziz, il fut évacué à l'abri, au niveau du McDo, pour stabiliser la blessure. Vexé par la blessure de son ami, Jean Sé fit exploser la porte du Capitole avec une roquette, pour aller déloger les derniers soldats. En courant vers l'entrée, je vis Marc tomber au sol, touché en pleine tête. Mon réflexe fut de stopper ma course et de le tirer du champ de bataille. Il était trop tard pour le sauver, mais je ne voulais pas qu'il arrive quelque chose avec son corps. Nous étions camarades antifa depuis 3 ans sur Toulouse, j'eus du mal à réaliser. Lily arriva en courant après avoir laissé Al à Aziz, Marc étant son compagnon, elle fondit en larmes à la vue du corps. Enervé par tant d'injustice, le fait que les bons se fassent tuer, ma colère explosa. En quelques secondes, je trouvai le soldat ayant assassiné mon ami, et je lui fis péter la cervelle avec une balle explosive. Il fallait profiter de cette haine pour prendre le dernier bastion ! Jean Sé, attends moi !

On reprend la main !

le 07 Dec 2014 à 20:26
Martin Rochteau a interagi avec moi :
Après avoir consolidé notre position, je profite d'un temps mort pour contacter tout le monde. J'arrive à avoir Charlotte, qui m'informe qu'ils sont à la mairie de Carcassonne, après que les rares soldats présents aient déposé leurs armes, déçus que Valois les ait laissés en retrait, loin du grand combat. Les Contestacio ont donc pu de nouveau fièrement dresser le drapeau occitan en haut de la ville, de nouveau sous le contrôle de la république d'Occitanie. Peu de temps après, Lucile me contacte pour me dire qu'ils ont le contrôle de Muret jusqu'au Mirail. Je reçois divers appels, expliquant qu'on a Empalot, St-Cyprien, tout le nord de Toulouse et même Montaudran. Seuls Balma et le Capitole sont encore sous le contrôle de l'armée. Je reçois un appel étrange, mélange de chansons anti fascistes et de rires, où je reconnais @Jesus routier , @Aziz et @Spud , qui ont pris avec leur petit groupe Colomiers, et qui sont en route vers nous en utilisant eux-même le tram, conduit par Jésus.Je sors à @JeanSé  "Ils ont vraiment pas peur !" , ce qui le fait éclater de rire. D'ici 20 minutes, le Capitole sera entouré par nos troupes, et @Al décide de déboucher une bouteille de rouge, le temps que les autres nous rejoignent. On en profite pour vérifier les armes. En théorie, il ne reste qu'un cinquantaine de soldats autour de la place forte de Toulouse, ils se sont barricadés grâce à des véhicules renversés, mais on est prêts ! A 21h pile, on conclue !

Liberté, Egalité, Fraternité

le 07 Dec 2014 à 14:01
Général Atlas a interagi avec moi :
"C'est bon Général, nous sommes prêts."

Atlas avait peaufiné toute la nuit les détails de l'opération. 

"Chers amis! Défenseurs de la nation de tous bords! Nous avons réussi à mettre nos différents de côtés afin d'affronter le plus menaçant!
Ne laissons pas Valois imposer sa dictature, avec ses amis d'extrême droite.
Le peuple français n'est pas allé aussi loin pour échouer si près de ses volontés.
Redonnons aujourd'hui de la valeur à la devise gravée au dessus de vos mairies! Montrons ce que le pays de droits de l'Homme a dans le ventre!
A tous, je vous transmets le plan de nos positions actuelles et les objectifs de l'Opération "Gruyère" de ce soir. 
Cette opération commencera à 18h30 précisément. Veuillez ne pas agir avant, notre force sera notre nombre, notre coordination et notre volonté!

https://mapsengine.google.com/map/edit?hl=fr&authuser=0&mid=zRnNX3p721qI.k-U7PSR1DCCc

Citoyens de Paris, peuple français, Contestacio, Nouveaux FTP, Oubliés, camarades des forces de police et de l'armée, aujourd'hui notre ennemi commun est Valois et ses partenaires!

Depuis ma position, j'essaierai d'actualiser au mieux notre plan de bataille avec les informations que je recevrai. 

Je demande aux citoyens et différents groupes sur Paris (@Eric Sawal  , Erick Foax)de collaborer avec le @général crelcel , il reste la plus haute autorité sur Paris, ainsi son avis et ses choix doivent être pris en compte.

@Martin Rochteau , j'espère de vous une bonne coopération avec les hommes de @Francis Lou-Migal qui débarqueront depuis la Garonne.

En espérant n'avoir rien oublié, tenez vous prêts à 18h30.

Ayons foi en nos convictions.

Général Atlas"

@Ellie @Victor @Guy @Denis Planchin @Ada Erasom @Obama @Maurice Upian @Maréchal Ferbert @Colonel du Peyroux @Spud @Aziz @JeanSé 

Préparation matinale

le 07 Dec 2014 à 12:45
Martin Rochteau a interagi avec moi :
Heureusement que le local était grand ! Avec l'arrivée des Oubliés, des Contestacio qui étaient éparpillés dans la république, des habitants voulant combattre le putsh de Valois, nous étions au petit matin au moins 250 dans le bâtiment. Jamais je ne remercierai assez mes camarades de m'avoir aidé à l'aménager au début de la révolution, car avec ses 3 étages en mezzanine et ses deux sous-sols, nous avions largement assez de place pour bouger, stocker les armes, les véhicules, tout le matériel, et y vivre décemment. Dès le réveil, @Jesus routier , @JeanSé , @Al , @Aziz et @Spud motivaient tout le monde, chauds patate à l'idée de taper du facho. Ces renforts des Oubliés allaient faire du bien, ils n'avaient peur de rien ! Alors que Charlotte, Lily et Alex descendaient du 2ème, où ils venaient de publier l'article d'Occitania Info, Lucile et Marc débarquèrent ; ils rentraient de Bordeaux. On avait prévu ce midi une réunion, en contact radio avec les militaires alliés à Atlas, ainsi qu'avec Erick, Luke et Greg sur Paris. Avec tout ce beau monde réuni, je sens que ça allait être un joyeux bordel !

Brax...

le 07 Dec 2014 à 05:11
Spud sortit une vieille carte usée de sa petite besace..."Brax ? P'tain mais où qu'c'est ce bled ? Jamais entendu parler d'lui moi..."Puis, un sourire édenté se dessina sur son visage, il pointa un petit village juste au nord de sa position..."Ah, ça va, c'est juste là, ça va l'faire..."Sans plus attendre le politico-junkie reprit la route. En chemin, accouder devant ce qui semblait être une église protestante, il trouva une vieille bicyclette rouge plus ou moins en état de marche..."Impec' ! Même si c'est pas l'vélo d'poulidor c'est cool, j'vais gagner du temps et p't'être moins m'fatiguer aussi..."Après un périples sans grandes péripéties, il arriva enfin devant un panneau indiquant : Brax S'était un petit village sans prétention, un de ces patelins ou pour trouver de quoi se faire un fix il fallait prier  fort et espérer un sacré miracle. Spud, se dirigez vers une petite bâtisse abandonné juste à l'entrée de Brax, il enfoça la porte d'un coup de doc et s'y engouffra..."Bon, j'vais pouvoir m'planquer dans l'coin en attendant d'autre infos d'@Al ..."Il sortit de sa petite besace de quoi se faire un de ces cocktails chimiques dont il avait le secret et attendit un moment dans cette bâtisse après avoir contacter @Al ..."Ca y est poto, chui à l'entrée de Brax, juste dans la p'tite baraque sur la droite, celle avec le toit défoncée..."Il afficha un léger sourire et dit d'une voix amusé..."Hu hu hu, y as pas qu'le toit qu'est défoncer d'ailleurs..."

Have a break

le 06 Dec 2014 à 16:20
Al a interagi avec moi :
Avec les copains on était bien crevé, mais on été arrivé au local de @Martin Rochteau .

On avait été bien accueilli, je crois que ces gars avaient besoin d'un peu de soutient avec les milliers de militaires dans le coin.

@BlackDogs , @JeanSé , @Aziz et @Jesus routier s'étaient endormi.

Martin est venu me voir:

-On va pas bouger jusqu'à lundi, dit-il. C'est trop risqué. Puis on préfère attendre de voir ce que font les troupes militaires du camp opposé.

Ainsi on avait un peu de temps, il fallait que je dise à @Spud où on se trouvait.

"Spud, on est au village de Brax, au nord de Toulouse, bien planqué. On réfléchit à une opération anti Vallois/fachos. Si tu veux nous rejoindre n'hésite pas, j'ai l'impression qu'on aura besoin du maximum de personnes.

Al"

Des compagnons ?

le 06 Dec 2014 à 14:27
Spud, un long filet de bave s’échappant de sa bouche, piquait du nez assis sur un parpaing quand il fut contacter par @Al , il émergea doucement, fit quelques étirements, s’essuya la bouche et répondit à son interlocuteur… « Oï ! Ouep chuis toujours…euh…chuis à…euh…. » Il observa les alentours visiblement désorienter. « Ah ouep, si si, chuis bien à Toulouse, euh, enfin, dans la zone indus au bord de Toulouse en fait. Ca l’fait, si vous avez besoin d’bras ben vous pouvez compter sur moi les gars, pas d’soucis ! » Le politico-toxico se gratta la narine avec énergie et continua...  « Va y, t’as qu’à m’filer un point d’rendez vous et j’f’rais d’mon mieux pour vous rejoindre ! Par contre j’ai qu’mon canif et ma …biiiiiip… donc faudra m’fournir une armes qu’sinon j’risque d’pas vous être super utile. J’reste dans l’coin en attendant d’tes nouvelles @Al ! » Après quoi, il se rassit sur son parpaing et commença à se préparer un cocktail de…hum…de vitamines.

Des compagnons ?

le 06 Dec 2014 à 14:05
Spud, un long filet de bave s’échappant de sa bouche, piquait du nez assis sur un parpaing quand il fut contacter par @Al, il émergea doucement, fit quelques étirements, s’essuya la bouche et répondit à son interlocuteur… « Oï ! Ouep chuis toujours…euh…chuis à…euh…. » Il observa les alentours visiblement désorienter. « Ah ouep, si si, chuis bien à Toulouse, euh, enfin, dans la zone indus au bord de Toulouse en fait. Ca l’fait, si vous avez besoin d’bras ben vous pouvez compter sur moi les gars, pas d’soucis ! » Le politico-toxico se gratta la narine avec énergie et continua...  « Va y, t’as qu’à m’filer un point d’rendez vous et j’f’rais d’mon mieux pour vous rejoindre ! Par contre j’ai qu’mon canif et ma …biiiiiip… donc faudra m’fournir une armes qu’sinon j’risque d’pas vous être super utile. J’reste dans l’coin en attendant d’tes nouvelles @Al ! » Après quoi, il se rassit sur son parpaing et commença à se préparer un cocktail de…hum…de vitamines.

L'ami

le 05 Dec 2014 à 19:08
Al a interagi avec moi :
J'avais entendu que @Spud était peut être sur Toulouse, je décidé de lui envoyer un message:

"Yo Spud! T'es toujours sur Toulouse? Avec quelques amis on vient d'arriver en ville là, on va rejoindre une planque des Contestacio le temps de monter une opération anti fachos. Tiens moi au jus si tu es dans le coin, je te dirai où on se planque. On a des armes et tout ce qu'il faut!

Al"

Le Bord de ville...

le 05 Dec 2014 à 15:01
Spud s’avança d’un pas nonchalant en direction de la zone industrielle qui bordait la ville. L’air y est vicié et putride et les quelques autochtones qui erraient semblaient être désespérés, leurs regards hagards et inexpressifs. Ils observaient passer devant eux la maigre silhouette de Spud et jetaient un regard envieux sur la petite besace qui se balançait au rythme de ses molles enjambées. L’anarcho-toxico s’arrêta à proximité d’un petit groupe qui se réchauffer devant un bidon métallique d’où s’échapper une flambée réconfortante. Il interpella un vagabond vêtu de fripes abimées et souillées et le questionna sur l’actuelle situation politico-sociale de Toulouse. Il obtint du vieux mendiant quelques informations plus ou moins pertinentes, visiblement la ville était tombé aux mains de la milice d’un certain Cap’taine Vallois, encore un bidasse aux idées fétides et réactionnaires… L’état d’urgence semblait être décrété, il ne faisait pas bon se promener en ville si l’on était de prés ou de loin un contestataire. Spud décida de ne pas entrer immédiatement en ville, il prit le partit de prendre contact avec les éléments les plus aptes à menez une contre offensives et ainsi tenter de reprendre la ville des mains des militaires. Après s’être arrêté dans un immeuble désaffecté pour prendre un petit cocktail de vitamine de sa fabrication, il reprit la route. Le junkie passa devant une mère et son enfant qui mendiait et vendait ses charmes contre de la nourriture, de l’argent ou toutes sortes de drogues. Spud, célibataire depuis quelques temps déjà, échangea quelques-unes de ses provisions contre une faveur sexuelle des plus glauques entre deux poubelles, le bébé posait sur une des poubelles braillé à en couper l’envie au plus affamé des prédateurs sexuelles. Après le « repos du….guerrier », le camé repartit à la recherche d’information, il entendit parler d’un certain groupe actif à Toulouse avant la prise de pouvoir de Vallois nommé « Les Contestacio », de ce qu’il en apprit, il semblait être plus ou moins en accord avec les idées revendiquaient par ces derniers.,,
 

Dans son viseur (1)

Auteurs (0)

Vous n'avez pas encore suivi d'auteurs

Personnages (1)
Dans la vie, on n'accepte que l'amour qu'on croit mériter. 
04
par
 3 19138 points 4
Suivre le Live

Le top 5 des auteurs

   3
35527 points  https://soundcloud.com/the-titoo ; t.sanchez116@gmail.com Grenoble 
Devise : Let's play! 
Devise : Let's play! 
 3
32840 points    
Devise : vive AnarchyF4! 
Devise : vive AnarchyF4! 
 3
30062 points  http://belleville-sur-cour.blogs.letelegramme.com/ saint-pierre de La Réunion 
Devise : Que sera sera 
Devise : Que sera sera 
 3
21923 points    
Devise : Anticonstitutionnellement 
Devise : Anticonstitutionnellement 
3
21754 points Will Mcintayer  Poitiers 
Devise : S'adapter est ma force 
Devise : S'adapter est ma force 
Voir tout le classement

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer