C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour
571 points2

William Parrish

Guillaume Rousseau
Devise non renseigné
Site internet non renseigné
Nevers

Ses personnages (3)

Paul
Pour l'Amour de la Poésie
Samuel Atrick
TOUT EST DANS LA BOITE
Clément Cardin
Pour un meilleur départ vers une nouvelle société

Ses participations (32 publiées - 0 gagnante)

Le premier colis

le 16 Nov 2014 à 18:20
Noé a interagi avec moi :
« Mon cher @Paul Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendrait un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Le premier colis

le 16 Nov 2014 à 16:14
Noé a interagi avec moi :
« Mon cher @Samuel Atrick  Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendrait un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Le premier colis

le 16 Nov 2014 à 15:04
Noé a interagi avec moi :
« Mon cher @Clément Cardin  Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendrait un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Une journée de répit ?

le 08 Nov 2014 à 17:44
Victor a interagi avec moi :
C'est fou de voir comment la précarité peut tous nous rapprocher. Suite à notre action, beaucoup de gens sont venus, surtout pour nous aider! Les futurs cuistots de l'école Ferrandi sont venus en renfort pour préparer des desserts et d'autres plats. Plein de restaurateurs sont aussi venu mettre la main à la patte pour servir les gens. On aurait dit que la crise n'avait pas frappé ici, qu'elle nous avait épargné, du moins pour la journée. Ça m'a fait réellement plaisir de voir tout ce monde aider, @Charlito ,@Clément Cardin  , et j'en passe. Avec tout les couacs et accrochages entre nous, c'est @ Marianne Guérin qui a été la première à répondre présente avec ses amis, c'est vraiment une chic fille. Et puis pour une fois, personne aux Tuileries n'a parlé de politique! Alleluia! Même Chalito a parlé d'autre chose, de photo, ou de cinéma je crois. On se dit que cela ne durera pas, que demain sera sans doute pire. On se dit que ce repas est éphémère, que ce n'est qu'une façade qui cache la tristesse et la misère qui guette. On se dit que tout cela n'a pas d'importance, qu'il faut profiter de l'instant présent. On se dit que la chance tournera, car elle tourne toujours. On se dit que ces sourires sur les visages ne s'effaceront pas, que ces éclats de rires résonneront encore et encore. On se dit que tout n'est pas perdu. On se dit que la vie est faite de combats, que les batailles menées nous renforcent, nous préparent à quelque chose de plus grand de plus intense, de plus dangereux aussi. On se dit que personne ici n'est mal armé, qu'ensemble nous sommes invincibles.

Le Sénat et le peuple

le 06 Nov 2014 à 18:09
Victor a interagi avec moi :
On s'est tous réuni au camp, pour la prise du Sénat. Avant que @Charlito prenne la parole, je leur ai dit que je me retirais du plan. "On n'est pas prêt à faire ça. Peut-être qu'on le sera jamais en fin de compte. On veut se précipiter parce que c'est la ruine dans le pays. On veut y aller parce qu'on a marre de voir la violence, la misère, la mort, mais si on y va, au Sénat, ce sera violent, car poussé par la misère, et la seule finalité ce sera la tombe. Faut qu'on arrête avant que ça parte en sucette." @Tiphanie  me regarde, surprise par ce que je dit: "Tu nous abandonnes? Toi qui voulais un mouvement fort, émancipé des partis politiques, un truc que personne puisse démonter. Je comprends pas." Charlito enchaîne: "Mec, ça se voit que t'es perturbé par tout ça, mais réfléchis, t'as voulu monter ce plan, tu m'en as parlé, je t'ai suivi, c'est pas pour rien quand même". Je réponds "Attends, y'a un mec qui est mort ici même dans tes bras, et tu veux faire comme si ça s'était pas passé? Mais t'as pas compris qu'il y aura jamais de consensus, les gens qui ont attaqué le camp, ils ont voulu nous faire porter le chapeau, nous montrer comme un groupe violent. Bon , ok , on oublie tout, on va au Sénat, et après? On fait une belote? Un concert sauvage pour montrer qu'on est "révolté"? je sais ni jouer de la gratte ni jouer à la belote. Donc oui j'abandonne le projet, mon projet, mon rêve. Je suis historien, je vis dans le passé, dans des gouvernements idéaux, utopique, je vis dans la République Romaine, inégalitaire, discriminatoire, oligarchique, impérialiste, mais indivisible,forte, incontestable C'est d'ailleurs de là que ça vient, Le Sénat et le peuple romain. C'est peut-être pour ça que ça peut pas marcher" @ Marianne Guérin reste silencieuse, mais je sais qu'elle est d'accord avec moi, du moins en ce qui concerne la prise du Sénat. @Jérémie  s'est plutôt rangé du coté de Charlito, comme @Clément Cardin  . Tiphanie m'a semblé partagée, elle veut que ça bouge, qu'on ébrale le système, désolé chérie mais c'est sans moi. @Guy  aussi semblait mitigé, il ne savait pas qui supporter, ce qui l'importe c'est les éveillés, une union de ces gens qui veulent changer le monde, changer l'ordre établit. Bon courage mon pote. Ton idée est noble. Plus noble que tout ce que j'ai vu ailleurs. N'abandonnes pas. "Si jamais vous voulez me voir, vous avez besoin d'aide pour mobiliser, ou me tenir au courant, mais avec ce que j'ai bavé j'en doute, bref, venez me voir à cette adresse, la bière sera toujours fraîche."

Flaubert et la révolution de juillet

le 03 Nov 2014 à 01:06
Marianne Guérin a interagi avec moi :
Je reste un moment silencieuse. Je me sens rougir, je perds mes moyens. Avec tout ce que je viens de lui envoyer à la figure, c’est normal qu’il réplique. D’habitude, quand on me contredit dans les comités, y’a toujours quelqu’un pour venir à ma rescousse, mais là, ce n’est certainement pas @Charlito qui va le faire et @Jérémie  et @Clément Cardin n’ont pas non plus l’air de mon avis. Je tente de faire redescendre la tension, j’ai les joues en feu. Mes pensées s’entrechoquent, je me dis d’abord que je préfère la révolution de 1848 à celle de 1789 puis je pense à l’éducation sentimentale et à ce terrible passage moqueur sur la révolution de juillet. Je ferme les yeux, la plus belle, la plus triste c’est celle de 1871. Je parviens enfin à me ressaisir et à sortir de mes pensées dans lesquels je me suis perdue quelques secondes pour fuir le débat.@Victor n’a pas compris ce que je voulais dire. Il n’y a pas de clivage sur le fond mais uniquement sur la forme : le pouvoir au peuple, voilà ce qu’il dit, voilà ce que je pense. Mais c’est quoi le peuple, qui est ce « nous » dont il parle ? Les gens se soulèvent parce qu’ils sont dans la panade pas parce qu’ils ont été conquis par un discours fédérateur, mais de la rage et de la colère il faut faire quelque chose sans quoi il ne se passera rien et c’est pour cela que je pense que les organisations politiques ont encore une place dans la marée écumante qui envahit le pays parce que même si tout le monde n’est pas d’accord avec, elles sont des repaires. Je ne dis pas qu'elles sont parfaites, je ne dis pas qu'il ne faut pas changer, je pense juste qu'on a le droit de s'en revendiquer et de, si l'on peut faire confiance à une autogestion passagère, il faudra bien passer au centralisme démocratique si nous rêvons d'égalité. « Je veux bien prendre le sénat avec vous les camarades. Je sais que c’est un symbole fort. Je veux bien devenir le sénat aussi mais dites-moi ce que nous allons réclamer, ceux que nous allons faire. Quel est le visage que nous voulons donner à la France ? Nous sommes légitimes à prendre le pouvoir mais si nous l’avons entre les mains qu’en faisons-nous ? »

Devenir le Sénat

le 02 Nov 2014 à 20:01
Victor a interagi avec moi :
Tous ne savent pas vraiment pourquoi je veux prendre le Sénat. "Ecoute @ Marianne Guérin , ce que tu as dis dans l'amphi, c'est ce que je veux réaliser. Je sais que l'on ne peut pas réclamer la démission de Hollande une fois dans le Palais du Luxembourg, ils enverraient l'armée direct, non, ce que je veux, c'est que l'on devienne le Sénat, parce que personne, dans les organes du pouvoir ne défieront la parole du président. On peut contester ses mesures, en abroger certaines, et en modifier d'autres pour qu'elles soient acceptables. Ces mesures ont été prises sans consentement, les notre ne le seront pas. Ecoutes, j'y connait rien en politique, mais mon truc c'est l'histoire, en 1789, les révolutionnaires savaient qu'ils pourraient pas bouger le roi comme ça, ils ont donc voulu rédiger une constitution, créer une assemble pour pouvoir répondre au roi. Nous on va pas la créer cette assemblée, on va la remplacer." @Charlito et @Jérémie  sont venus me taper dans l'épaules, @Clément Cardin  aussi m'a serré la main et m'a suivi, je savais qu'ils me suivraient, mais c'est pas eux qu'il fallait convaincre. "Alors Marianne?"

Centralisme démocratique ou autogestion

le 02 Nov 2014 à 19:30
Marianne Guérin a interagi avec moi :
Avec les camarades, on se décide à rejoindre le flot qui se déverse dans les rues vers la Bastille. J’y retrouve@Jérémie , @Clément Cardin   et @Victor , décidemment on ne se quitte plus ! Clément m’explique ce qu’il pense de la situation et le fait qu’il n’y ait pas de meneur. Je suis tellement d’accord avec lui ! C’est ça qui m’ennuie un peu chez les indignés et les partisans de « l’autogestion » l’idée de meneur pour eux est toujours liée à celle de la coercition et de ce fait est mal. L’idéal d’une société horizontale les fait tomber dans un certain manichéisme qui ne permet pas de faire avancer les choses, il n’y a pas de centre décisionnel. Je suis pour le centralisme démocratique plus que pour la démocratie directe, en tout cas à terme car évidemment que lorsqu’on est en plein milieu d’un mouvement social, les décisions sont prises par la masse de manière directe. En plus dans le centralisme démocratique les décisions viennent de la base aussi et… Je me tais, on marche d’un pas tranquille et tout le monde m’écoute, ça me fait bizarre et évidemment mes joues s'empourprent. Clément me relance cependant alors je continue sobrement à embrayer sur Weber, m’énerve ensuite après Tocqueville et puis commence à parler de Marx. Pour m’arrêter il va en falloir beaucoup.

intermittents

le 02 Nov 2014 à 19:19
On vient d'apprendre que de nombreux intermittents qui manifestaient devant la Philarmonie de Paris ont rejoint les Eveillés, le nombre de manifestants suit donc une croissance de plus en plus importante, quelques casseurs ont commencés à chercher les forces de l'ordre, mais ont été vite neutralisés. Une rumeur circule qu'une délégation serait en formation mais il est encore trop tôt pour savoir si elle sera bien constituée.

abrogation intermittents

le 02 Nov 2014 à 19:13
Ah bah ça c'est la cerise sur le gâteau, abrogation des intermittents du spectacle et puis quoi encore, tout ces gens qui se cassaient le c** pour chercher des solutions et pof du jour au lendemain plus rien, je t'en ficherai des économistes moi !! Ils en savent quoi des conditions de vie des artistes qui arrivaient déjà pas à vivre avec ce qui gagnaient, c'est une atteinte à la culture !! Bientôt on aura moins de droits que les Esclaves à l'antiquité, c'est ça qu'on va devenir des Esclaves assouvis par une élite dans sa belle tour de cristal !! 

Meneur

le 02 Nov 2014 à 18:49
Plus j'avance, plus je me dis que nous avons besoin de quelqu'un pour nous guider il nous faut une délégation étudiante, j'en parle avec @ Marianne Guérin et @Jérémie , je leur explique qu'il nous faudrait une délégation pour appuyer le mouvement en réunissant plusieurs membres influents de cette manif pour avancer et construire quelque chose de plus cohérent avec notre modèle social. 

grondement bis

le 02 Nov 2014 à 18:33
   -La masse gronde, dans les rues de France                                                                              - Le Peuple se rassemble, exprime son mécontentement                                                        - Mais le glas est sonné c'en est fini des intermittents                                                            -La voix du peuple montre sa véhémence,                                                                                -Le tout Paris se réunit pour une même lutte                                                                            -Ce qui est fait à Matignon, la Bastille le réfute                                                                        -Du Bleu du Rouge du Vert du Blanc                                                                                       -Tous sont là dans les mêmes rangs.

grondement

le 02 Nov 2014 à 18:29
La masse gronde, dans les rues de Francele peuple se rassemble, exprime son mécontentementMais le glas est sonné c'en est fini des intermittentsLa voix du peuple montre sa véhémence,Le tout Paris se réunit pour une même lutteCe qui est fait à Matignon, la Bastille le réfuteDu Bleu du Rouge du Vert du BlancTous sont là dans les mêmes rangs.

manif de la Bastille

le 02 Nov 2014 à 18:17
Non mais là c'est du grand délire on aura jamais vu ça la France, Etat Providence, pays précurseur de nombreuses réformes sociales qui les voit petit à petit annihilés par un gouvernement qui ne sait plus ce qu'il fait. Le peuple est dehors, on se rue à la Bastille. j'ai pu rejoindre un groupe d'étudiants de la Sorbonne, j'ai eu le bonheur de revoir   @ Marianne Guérin , et Victor. C'est l'indignation, malgré les nombreuses discussions en cours sur le refondement de notre société. On assiste du jour au lendemain aux accords les plus absurdes qu'il soient. on doit être minimum 20000 maintenant, des militants de tout bords de tout les âges qui se confondent, sous la pluie, mais une grande cohésion, un rassemblement primordial. 

Manif Bastille

le 02 Nov 2014 à 18:05
Pour l'instant tout se déroule pour le mieux pas d'échaffourés, néanmoins quelques membres des forces de l'ordre se sont joint au mouvement et font partis de nos rangs. Suite au désistement de la CGT à Matignon les représentants nous ont rejoint de même, les banderoles demandent la démission de Hollande et du nouveau gouvernement jugé incompétent et qui ne ferait qu'enfoncer la France. On voit beaucoup de vieux salariés qui ont vu leur retraite décalée de 5 ans sans même qu'on leur demande quoi que ce soit. De nombreuses personnes nous rejoignent au fil du temps.
 

Dans son viseur (6)

Auteurs (1)
2
1699 points 5
Personnages (5)
God save the queen 
02
par
3 6830 points 3
Derrière chaque homme: un robot. Derrière chaque robot: un homme. 
11
par
 3 14780 points 5
Chacun pour soi et Dieu pour tous. 
02
par
1 117 points 1
« Ne t'attarde pas à l'ornière des résultats » (René Char) 
110
par
2 1699 points 5
Dans une démocratie , chaque génération est un peuple nouveau ! 
1412
par
 3 9388 points 21
Suivre le Live

Le top 5 des auteurs

   3
35527 points  https://soundcloud.com/the-titoo ; t.sanchez116@gmail.com Grenoble 
Devise : Let's play! 
Devise : Let's play! 
 3
32840 points    
Devise : vive AnarchyF4! 
Devise : vive AnarchyF4! 
 3
30062 points  http://belleville-sur-cour.blogs.letelegramme.com/ saint-pierre de La Réunion 
Devise : Que sera sera 
Devise : Que sera sera 
 3
21923 points    
Devise : Anticonstitutionnellement 
Devise : Anticonstitutionnellement 
3
21754 points Will Mcintayer  Poitiers 
Devise : S'adapter est ma force 
Devise : S'adapter est ma force 
Voir tout le classement

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer