C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

David T. Rapière

15 ans
Homme
Lycéen, génie et terroriste à mi-temps
Vit à Paris
Devise : Tricher, mentir, gagner
Bio : David Thomas Rapière, nationalité française né le 1er juillet 1999, de Charles Rapière, avocat et de Pauline Defer, économiste. Le sujet est un adolescent, une sorte de génie passionné par la politique, l'histoire et les révolutions. Rapière est jeune, cynique, froid dépourvu de tout sens moral et le terme "patriotisme" ne figure pas dans son vocabulaire. Dans un monde en proie au chaos, cet individu pourrait bien sortir du lot. Avec les attentats terroristes menés par une figure inconnue du crime organisé connu sous le nom de E et la naissance de groupes criminels menant une "vraie guerre" aux USA (citation du gouverneur de l'état de New York) face au forces de l'ordre. Rapière pourrait être tenté de passer à l'acte à son tour, afin de ce "faire une toute petite place dans l'histoire" (citation du sujet lui-même)
Par
1
286 points 0
10 associés

Son histoire a lui

L'heure est venue!
0 votes - le 13 Nov 2014 à 16:09

un semaine de vide, d'activité underground, de silence radio, une semaine où il avait littéralement disparu de tout écran radar si sophistiqué soit-il.Dans tout les cas, en une semaine il a fugué, il a rassemblé une bande de voyous et de désespérés autour de sa personne. Le Chaos, total, avec un grand "C" tardait. Il allait précipiter les choses, maintenant qu'il dispose d'une force de frappe (deux douzaines de jeunes de cité, un calibre 9 mm et 45 balles). Tout irait bien, selon Rapière...  Ce soir il allait commettre un "grand" coup. Il avait passé 2 jours à convaincre ses troufions que si ils voulaient changer le régime et avoir des perspectives dont les privaient l'ordre actuel, si ils voulaient une "vraie justice sociale" (parce qu'il y a des idiots qui y croient?) dont leur privaient ce régime faible qui les entrainait dans sa chute, eux.Jeunes, pour la plupart sans diplôme, de le suivre dans la lutte armée.Mais pour basculer dans la lutte armée il fallait des armes, ils allaient donc dévaliser des boutiques d'armuriers pour pouvoir faire poids face à la police.Rapière déclara a ses disciples (la chose avait un aspect presque religieux) ou ses "sous-fifres" comme il les appelait que l'armée allait intervenir pour forcer les gens à " ce taire face aux malheur qui les attends."L'armée va intervenir on va imposer un couvre-feu, cet "imbécile" de président va s'accorder des pouvoirs extraordinaires, ça va être la crise humanitaire, le nouveau franc qu'il a adopté, sans l'accord du peuple avec des délais illusoire (l'ancien franc à l'Euro, il a fallu 10 ans) ne vaudra rien.On verra du pain à 10000000 de francs ou plus cher encore, c'est le choix des armes ou de la faim! etc... Bref, les bougres y croyaient" tout stupides qu'ils étaient "(selon Rapière) et allaient prendre d'assaut des armureries pour lui permettre de commencer sa guerre. Il leur avait ajouté à la fin de la réunion:" Mots d'ordres: rapide et efficace, il faut en visiter un max ne cherchez pas la bagarres, pas encore et retrouvez-moi au point prévu"Il ne prendrait pas de risque, pas encore, il ne participerait pas à l'assaut, si ça tournait mal, avec ces braqueurs de pacotille on est jamais sur de rien pas même de sa propre tête( elle peut être criblée de balle en quelques seconde). Dans tous les cas que le spectacle commence!

ça commence...
0 votes - le 06 Nov 2014 à 16:59

"C'est lent, trop lent, en une semaine et un attentat ce sont les premières émeutes. Quelle honte! Comment faire un coup d'état dans ces conditions!
Ce peuple met un temps fou a sombrer dans l'anarchie, le désespoir et la lutte armée! Des gens comme un certain @José Manu Borraso, cherchent à rétablir l'ordre par la politique! Risible!" De toute évidence Rapière, semble s'impatienter, remarqué, ça doit être frustrant de jouer son avenir dans un investissement qui ne semble pas prometteur. C'est la vie, c'est quitte ou double il va devoir passer à l'action sous peu, il espérait que le peuple tiendrait moins longtemps mais sa propre situation devenait intenable alors avec la contenance et le manque de réactivité des autres.
Il allait falloir passer à l'étape supérieur du plan sous peu.
En attendant il y a ce @Timothée qui voulait vendre des mistrals.
"Je me demande ce qu'il est devenu le bougre, sa situation doit être aussi intenable que la mienne ou pire. Dans tout les cas ce calme me pousse à bout et ce lycée n'arrange rien, enfin, je doit bien faire quelque chose pour profiter de cette crise! Ou mourir bêtement en essayant.."

Opération Bousculade
0 votes - le 02 Nov 2014 à 19:28

Imaginez individu extrêmement intelligent, mineur (15 ans), dépourvu de toute humanité et avide pourvoir.Imaginez le genre de dégâts qu'il pourrait causer.D.T Rapière a brusqué les choses en commettant un acte terroriste sur le sol français.Pour lui ce n'est que le début, alors la bombe place de la Bastille (il a trouvé une manifestation adéquate) a explosé elle a du faire des morts et calmer les ardeurs des manifestants il n'a plus qu'a colporter la rumeur (avec de nouveaux comptes sur les réseaux sociaux) que le gouvernement français est impliqué dans une tentative de calmer, un mouvement de contestation et de ramener une sorte "d'union nationale autour de lui"............Après avoir passé plusieurs heures a jouer aux théoriciens du complots sur internet, il jeta le portable qu'il avait volé pour commettre son attentat, (voir "Il est temps d'agir") après l'avoir cassé en morceaux, simple précaution (car quand on est en guerre contre l'Etat, on n'est jamais trop prudent, ni trop audacieux).Sur ce Rapière tomba comme une pierre sur son lit en réfléchissant à la différence entre l'audace, la témérité et folie.Lui fou? Est-on fou de faire la guerre plutôt que la politique pour changer les choses? Est-on fou de tuer pour satisfaire son ego?Les idéologies et toutes ces bêtises, ne tiennent pas compte de la nature de l'être humain égoïste, stupide et prisonnier de tous ces principes hypocrites.Cette société n'est pas meilleure car elle en exploite d'autres, en définitive l'Homme exploitera toujours l'Homme, la question est sera-t-il exploité ou exploitant?

Il est temps d'agir
0 votes - le 02 Nov 2014 à 11:54

Comment un ado génial et avide de pouvoir réagirait à cette crise?Rapière jubilait, ce "maudit pays" allait tomber à ses pieds. Après avoir tenté d'agiter les foules sans relâche pendant deux jours, il se décide enfin à passer à l'acte... terroriste, cela va de soit. Une grande manifestation anti-hollande est organisée devant les champs Elysées. Quoi de plus efficace pour effrayer et énerver toute une population qu'un attentat à la bombe?Rapière s'était bidouillé une bombe artisanale (les sites djihadistes ça sert, alors pourquoi chercher à les interdire?) dans le sous-sol de son immeuble.Le système était semblable à celui utilisé lors des attentats à Madrid (Rapière avait oublié la date). La bombe était reliée à un téléphone portable, au moment où il l'appellerais avec un autre portable, volé lui aussi, la bombe exploserait.On ne pourra pas remonter jusqu'à lui, puisque les téléphones ont été volés dans les transports en communs. Il n'aura plus qu'a faire courir la rumeur (avec d'autres comptes que ceux qu'il utilise déjà) que l'attentat fait partit d'une campagne de terreur dans le but de faire peur aux manifestants.C'est un peu dans le registre de la théorie du complot mais ce n'est pas grave.C'est donc le visage couverte par une casquette (s'il y a des caméras) qu'il va poser sa bombe et causer quelques morts mais surtout l'indignation générale, si la rumeur passe avant les démentis, alors le coup aura des chances marcher.De toute façon son unique but était de forcer le gouvernement à faire des gourdes et à avoir recours à des mesures radicales qu'il pourra utiliser pour semer le chaos.Tout est en place, il n'y a plus qu'a agir!

Premier Ministre
0 votes - le 31 Oct 2014 à 19:09

"La nomination au terrifiant poste de PM d'un Cabestan ne m’inquiète pas, je suis très heureux de la tournure que prennent les choses.Ce pays est tout bonnement ingouvernable ou en passe de l'être il ne restera pas longtemps ce " technocrate".En temps normal ça aurais été intéressant de ne pas avoir un politicien professionnel au poste de PM mais ce type du FMI n'est pas un problème pour moi, ni une solution pour eux.Avec un président pareil accepter ce poste reviendrais à un suicide politique, regardez la cote de Valls, il y a quelques mois je l'avait prédit et maintenant il est parti. Bientôt ça va être le tour du Parlement et peut-être de toutes sortes de cadres politiques et de haut-fonctionnaires.Niveau révolte, rien de très intéressant, si la police tuait quelques émeutiers,Si quelqu'un dans cet Etat donnait l'ordre de tirer à balle réelles sur la manifestants ça aiderait.Ça arrivera, tôt ou tard la situation finira par devenir telles qu'il faudra faire intervenir l'armée.En attendant regardons la bulle se gonfler puis j'agirais quand elle explosera! "                                                                                                               David Thomas Rapière

La boucle sera bientôt bouclée
0 votes - le 31 Oct 2014 à 17:10

Tout ce passe à merveille, Il a 15 ans, c'est un surdoué et il n'a jamais eu une telle opportunité d'arriver au Pouvoir. Avec un grand P s'il vous plait!Plus de monnaie, plus de gouvernement et bientôt, bien assez tôt plus d'ordre publique, plus de loi, plus de France. Après ça il suffira de prendre la tête d'un groupe de désabusé de se faire gourou d'une force armée et  politique qui lui permettra de prendre la tête du pays!C'est ce qui se passe actuellement dans la tête de David T. Rapière qui sous le pseudonyme d'Aristote, pousse les foules à la révolte à chasser le " Louis XVI hollandais ". Très tôt les action du président actuel lui ont fait penser à l'image qu'il avait de  Louis XVI, quelqu'un de faible et d'irrésolu.Il menait un combat pour le désordre et l'anarchie, il voulait l'utiliser cette crise pour se hisser au sommet de l'Etat.La révolte est latente quelque émeutes ici et là mais pas de grande révolution,il ne doit pas s’arrêter de fustiger tout ce qui bouge, de déclarer que tout cet ordre, toute cette république est pourrie et à changer, Aristote ne doit pas cesser de haranguer sur le web!! Ni ces autres pseudonymes moins notables, parfois moins virulents l'histoire de toucher le plus grand nombre de personnes.

Gouverner les foules
0 votes - le 31 Oct 2014 à 13:23

Internet peut-être une arme merveilleuse, Rapière comptait s'en servir, il faut que les institutions vacillent, que la République disparaisse "que les gens tous bêtes qu'ils sont" ( DT Rapière) sombrent dans le désespoir, dans cette peur panique du lendemain incertain.Il a passé la journée et l’après-midi sur les réseaux sociaux et autres forums a essayer de monter des chaînes de messages pour que les gens relayent ses discours, ses sermons, ses ...Bref, ce qu'il a dire, mais il était inquiet d'abord par les conséquences imprévues de cette décision démente ( qui étrangement est présentée comme nécessaire par bon nombre de médias), puis il était inquiet concernant sa propre crainte celle que les choses se passent mal, dans cette situation difficile de croire que quelqu'un s'attend à pire.Et si l'ordre établi tenait bon? Et si ces appels aux armes étaient ignorés?Et si l'état le retrouvait? Tant qu'il reste un agitateur "calme" et que ces actes ne donnent pas suite alors de coté là il ne craint rien.Si cet ordre ridicule tenait bon, alors il l'exploiterais, il exploiterais cette société sans vergogne comme il l'avait prévu avant le début de cette crise.Toutes ces réflexions l'accompagnèrent, au couché et au reveil. 8 heures, il allumait la télévision, on parlait d'émeutes et de troubles près des distributeurs de billets. Le "cash" est devenue denrée rare de nos jours, c'était presque risible pour cet individu qui n'a esquisser le moindre sourire de près d'une semaine (d'après son propre compte).Et puis on parlait d'internet de ces "agitateurs du web" comme les appelaient les médias. Il parlent d'un phénomène inquiétant. On parlait aussi d'un certain Aristote (un des pseudonymes de Rapière considéré comme particulièrement virulents). On présentait ces gens comme des "cyber-vandales" (un mot de plus au dico, un!), des individus isolés cherchant à nuire et à faire peur. Mais peuvent seulement imaginer qu'Aristote et ces semblables font parti d'un vaste plan, un plan mené par un individu autrement plus difficile à cerner que ce qu'ils nomment "cyber-vandales".

Tirer parti de la crise
0 votes - le 31 Oct 2014 à 09:23

15 ans, une intelligence rare, une inhumanité et une froideur inconnue de ces semblables (Si on oublie les politiciens autres hypocrites) . Et il s'apprête à partir en guerre, en guerre contre ce pays, ces dirigeants, son peuple. Tous trois, il les méprise, s'en moque car ce qu'il viennent de faire, tous trois, va leur coûter cher.Il se lève de son fauteuil et va s’asseoir au bureau à quelques mètres de là, il était de bonne humeur en se levant - fait rarissime - et il allume son ordinateur avec la ferme intention de nuire.Nuire c'est sa passion, son centre d’intérêt particulier, mais là, à cet instant c'est là que le vrai jeu commence. Cette crise, il pourrait l'utiliser cette anarchie, ce vent de révolte, il en deviendrais le catalyseur pour pouvoir parvenir au pouvoir.Durant le long et périlleux trajet du fauteuil  au bureau, il s'étala de tout son sur le sol à cause d'un tapi. Lui le grand David Rapière tombe à cause d'un misérable tapi.Quand on est obsédé par le pourvoir, la grandeur et sa place dans cet histoire, non dans la Grande Histoire. Il en oubliait sa vulnérabilité. Il était seul, pour le moment avec le chaos qui se dessine au loin. Dans ce genre de cas, la solitude équivaut à la mort.David appuie sur le bouton et le doux ronronnement d'un ordinateur au démarrage ce fait entendre. C'est si apaisant alors il regardait les sites d'actualité cherchant des informations sur ce qui se passe au Moyen Orient là où le crime organisé qualifié abusivement -selon lui - de "terrorisme". Quel mal y a-t-il à couper des tête? Pour Rapière et c'est là son coté inhumain, les gens qui coupes les têtes et qui veulent vivre comme leurs ancêtres ne sont pas dignes de gouverner.La vie humaine - toujours selon  Rapière - a une valeur définie par le rapport entre l'offre est la demande.Plus on tue moins elle vaut, tuez trois soldats d'un pays occidental, les bougres seront fêtés et accueillis en héros dans des cercueil il est vrai.Mais si vous en tuer trois mille ça n’intéressera personne, ce sera juste un fait divers. Mais quand David fait par de ce sinistre raisonnement à quelqu'un il se voit traiter de malade, de psychopathe. LUI psychopathe?Il laissa là ces sombres idées pour aller sur les réseaux sociaux lancer un vent de révolte. Il faut convaincre que la perte de l'euro équivaut à la fin du monde. Il faut distiller la peur et le désespoir dans les esprits, pour les rendre plus manipulables et les pousser à prendre les armes. Il suffira de prendre le commandement d'un de ces groupes armés qui doivent ce créer, il faut que le gouvernement tente d'établir la paix par les armes. Il faut qu'il y ait des morts pour encourager le peuple et si il réussit a prendre le contrôle, d'un petite armée capable de renverser ce gouvernement (fragilisé et privé de légitimité) alors les dès seront jetés.Il ne gagera qu'en cas d'insurrection, mais même si elle arrive cette insurrection, aura-t-il la force de volonté, l'autorité et surtout le charisme nécessaire? Aura-t-il l'inventivité et l'esprit d'innovation pour mener avec succès un guérilla urbaine? Il doit d'abord penser au présent, la tempête ne s'est pas encore déchaînée. Ses parents sont relativement  riches ils tiendront plus longtemps que les autres mais ils dépendent des autres pour tenir. Il doit être prêt à passer à l'action et au plus tôt!

L'attente
0 votes - le 30 Oct 2014 à 20:16

David était assis dans son canapé, dans son salon à Paris.le journal de 10 heures passe à la télévision;Lui, seul à la maison, à la fin des vacances apprend que ces "incapables de gouvernants" ont quitté l'euro. Du jour au lendemain, les déments.David tache de garder son calme, dans une situation dramatique.Le calcul est simple, ces parents sont ruinés, il est ruiné, ce satané pays est ruiné. Le pays va entrer dans une période d'instabilité économique, voire politique ou pire encore. On ne peut prévoir quelles seront les conséquences mais ça va être du lourd, du très lourd. Comment la société va-t-elle se réorganiser et surtout comment en tirer parti?Car c'était son objectif tirer parti de ce monde injuste et fourbe pour arriver au pouvoir. Que faire? Attendre que la tempête ce déchaîne d'ici là il à quelques idées pour l'avenir.

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer