C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Ed Stötzenberg

23 ans
Homme
Etudiant en informatique
Vit à Bordeaux
Devise : We do not forgive, we do not forget ... expect us
Bio : Ed, Edouard de son prénom complet, patronyme Stötzenberg, est fier de ses origines suisses. Il revendique haut et fort son appartenance à cette famille d'immigrés ... Plus personne en revanche ne se souvient des raisons qui l'ont amené, lui et les 5 générations précédentes, jusqu'au Sud-Ouest de la France ... Il habite rive droite, du côté de Cenon ... C'est loin d'être la zone la plus calme de la Communauté Urbaine de Bordeaux ... mais ça peut présenter quelques ... avantages. Etudes d'informatique, bientôt achevées d'ailleurs ... Il a rencontré son amie Capu place de la victoire un jeudi soir au cours d'une fête étudiante inter-facs.
Par
 3
3782 points 1
62 associés

Son histoire a lui

Le corps
0 votes - le 10 Nov 2014 à 22:13

François a interagi avec moi :
François tentait de se repasser dans la tête ce qui s'était passé. Il observa pendant un long moment l'homme qui s'était écroulé.
- Merde -Jérôme fut le premier à réagir- Merde, merde, merde... Qu'est-ce que t'as foutu putain?
François lâcha l'arme encore fumante.
- Je... je sais pas. Le... le coup est partit tout seul.
Jérôme se pencha vers la victime avant de se retourner:
- Il est mort.
- Non; répondit François; personne n'est mort ici. Viens, aide moi à retourner le corps, il a du laisser ses clés quelque part...
- Mais, tu es fou!
- Bon, tu as le choix: soi tu m'aides, soi c'est la prison.
Son ami était encore sous le choc. Il n'y croyait pas, ils avaient tué un homme.


"C'est quoi ce bordel?". Ainsi avait réagit François en ouvrant le coffre de la voiture. À l'intérieur de ses poches se trouvaient les clés de la voiture et une carte d'identité: le cadavre s'appelait @Ed Stötzenberg. Les deux amis avaient alors transporté le corps jusqu'à sa voiture avant d'ouvrir le coffre pour l'y cacher. À l'intérieur se trouvait plusieurs fusils d'assaut et des pains d'explosif de type C-4 à l'intérieur d'un gros sac de sport noir. "Qu'est-ce qu'on fait?" demanda Jérôme. François ne répondit pas, sortit le sac et les armes pour les placer sur la banquette arrière de sa voiture avant de porter le corps pour le mettre dans le coffre de la victime. Il demanda à son ami de le suivre pendant qu'il conduisait la Mégane.


20 minutes plus tard, une voiture disparaissait dans les eaux troubles du lac de Rouffiac en Périgord, emportant un cadavre en son sein. #kill

Remember, remember, the 5th of november
0 votes - le 05 Nov 2014 à 22:36

La Crête a interagi avec moi :
On a décollé tôt lundi matin avec Isis, j'avais beaucoup de choses à faire et notamment réveiller tout mon réseau de potos SDF à travers la France. Les vrais anonymes, ce sont ceux qui vivent dans la rue. Personnes ne nous connaît vraiment, ni même nos familles. Mais nous, on connaît tout le monde, leurs vies, leurs habitudes, leurs soucis... Par contre pour nous contacter entre-nous c'est pas évident mais il y a quelques petits trucs à savoir. Déjà les potes locaux, j'ai besoin d'aide et d'un peu de fonds pour préparer mes bombes. Je donnes mes consignes et file ma recette artisanale à ceux qui partent contacter des SDF dans d'autres villes. Isis est très sarcastique mais ne pose pas de question et se montre très coopérative. Mes potes contactent leurs potes, la machine est lancée, je pense qu'en trois jours on pourra toucher assez de département pour qu'on parle de nous aux infos. Fabriquer une bombe, c'est pas compliqué, il suffit de suivre la recette et d'être soigneux. Le camtar d'Isis me sert de laboratoire, les produits viennent des magasins de bricolages et de la grande distribution. D'ailleurs c'est marrant il ne reste presque plus que ça en rayon. Attention j'ai été honnête, j'ai tout acheté avec les recettes des manches en deux jours. Isis est allée faire du repérage pendant ce temps. Il a fallu acheter un coupe boulon et une bonne scie à métaux et quelques bombes à peinture. Ma cible : La Sous-Prefecture de Briançon dans le département des Hautes-Alpes. J'espère que les copains atteindront aussi leurs cibles dans les autres préfectures et sous-prefectures dans d'autres département. On a baptisé ça l'OPÉRATION VENDETTA DES 66 en hommage aux attentats d'octobre 1882. Les explosions ne feront pas énormément de dégâts, je veux blesser personne, ce qui compte c'est le symbole, à travers la sous-préf' je vise l'état. C'est ça qui est important. On a attendu que le bâtiment soit vide, puis on a aveuglé le système de surveillance à l'aide des bombes et autres outils. Foulards et capuches sur la tête, on entre rapidement dans l'immeuble. Là, il faut faire vite on dispose nos explosifs, branché les détonateurs et on se barre fissa. J'ai pas trop le temps de vérifier, les flics vont pas tarder. Il s'agit de piquer un bon sprint sans se séparer tout de suite, histoire d'assister ensembles au feu d'artifice puis de se splitter et de se retrouver au camion d'Isis à 23h30. Le minuteur est réglé sur 7 minutes. J'espère qu'@Ed Stötzenberg et sa smala auront le message. Il est 22h30 et... BOUM ! La révolution est lancée

Putain d'adrénaliiiiine !!
0 votes - le 04 Nov 2014 à 08:15

Les choses se précisent ... Ed sait qu'il joue sur plusieurs tableaux à la fois et ça le rend nerveux ! Capucine et lui sont embarqués à 100% dans l'action qu'ils ont lancé ... Cette semaine ...aujourd'hui, demain peut être, HOIC déclenchera leur DDoS géant ... l'esprit de ruche, quelle belle invention putain !Mise à égalité forcée des grands et des petits, et tant pis pour ceux qui sont contre le nivellement par le bas !Tout le monde aura le même budget hebdomadaire, pas de raisons que les plus impactés soient toujours les plus faibles, les plus nombreux, la masse, les 99% ... Les anonymes ...Il sait pertinemment que l'impact aura une courte durée, à moins de renouveler l'action coup de poing, mais déjà rien que quelques semaines seront les bienvenues, pour que chacun se fasse une idée des implications de cette action ! Et histoire de continuer à secouer un peu le pommier pour en faire tomber les fruits pourris qui le garnissent il s'est lancé dans autre chose ... rien à voir avec cette action "soft" ... Et il n'a pas fait appel à n'importe qui ! @La Crête ... Il sait qu'il peut compter sur lui... S'il arrive à rester clair le temps de trouver tout ce dont il a besoin, on entendra parler de cet événement ! Mais Ed n'est pas un salaud, il a déjà planifié une alerte à la bombe, en dernière minute, afin que la sous préfecture visée puisse être évacuée ... C'est à un symbole qu'il s'attaque, un bâtiment public au sol, des drapeaux qui tomberont, qui brûleront ... l'impact devrait être aussi fort que la symbolique qui le motive ... Il attend de ses nouvelles, par lui ou quelqu'un d'autre il s'en fout ... Il veut des nouvelles ...

Le Relou !
0 votes - le 03 Nov 2014 à 19:07

Isis a interagi avec moi :
Le sac est lourd, mais je m'en sors pas mal. Cette petite ville n'est pas du tout craignos. Il est bientôt midi, les gars vont pas tarder à bouger, il faut que je me magne. J'arrive au campement, je suis un peu déçue de voir qu'ils ont déjeuner à la bière, mais en même temps ça m'étonne pas. Je croise le regard de David, qui me fait comprendre par un petit sourire en coin que c'est le week-end et le début d'une grosse session de teuf. En plus c'est Halloween, je suis certaine qu'ils ont prévu ce qu'il faut pour plus de 72 h ! Faut vraiment que je me barre de là, car il va y avoir du monde... peut-être que la police interviendra, avec ce que j'ai sur moi en plus faut pas trop que je traîne dans le coin. Je pense que je vais aller rendre visite @Juan, à Lyon, c'est à environ 2h30 de route. Vu comme il est connu j'aurai aucun mal à le trouver. Le temps de préparer mes affaires et je prend la route. Cyril m'a préparé un petit plat, il est trop sympa. Juste avant de partir David me rend visite : "Benh alors, tu nous quittes déjà miss ?" - Laisse moi David, il va y avoir du monde à ta fête et j'ai pas envie d'être sociable en ce moment, je vais à Lyon voir un pote et je reviens mi-novembre - Attend poulette, tu peux pas partir comme-ça j't'ai trouvé un taff et tout, le mec veut te voir lundi, et puis reste avec nous ça va être sympa comme teuf - Non ça va David ! Merci pour le job, mais Olive m'a dit qu'il me reprenait pour l'hiver. Non franchement amusez-vous, j'me sauve - Hey ! Isis ! T'as qu'à mettre ton camtar derrière là-bas, comme-ça tu repars quand tu veux, et tu restes un peu ça soir. En plus avec tout ce qui se passe en ce moment, vaut mieux pas aller en ville" J'avoue qu'il m'a fait hésiter, et faut jamais hésiter devant David, pour lui c'est une brèche dans laquelle il se faufile tel une anguille et vous ne pouvez plus faire machine arrière. C'est même lui qui a garé le Master à l'endroit qu'il avait décidé. Il fait beau et je me laisse aller à boire quelques pastagas. Finalement ça fait du bien d'évacuer le stress du matin. Mais en début de soirée y'a La Crête qui débarque. Il m'embarque dans un coin et commence à me parler d'un projet explosif qu'il a eu. Il me parle d'un certain @Ed Stötzenberg qui l'a appelé... (depuis quand les SDF ont des portables ?). La Crête veut faire péter la Sous-préfecture ! Pourquoi il veut m'embarquer là-dedans ? Il est complètement fou ! Il me dit qu'il sait faire des explosifs mais que je dois l'aider à trouver les ingrédients. Je réfléchie une seconde mais pas plus, je suis un peu pétée avec le pastis et vu qu'il s'agit de bombe, je suis partante. Mais La Crête veut boire un coup lui aussi, je crois qu'on va d'abord faire la fête... ensuite on fera tout péter !

La Dynamite
0 votes - le 03 Nov 2014 à 14:55

La Crête a interagi avec moi :
C'est gamin d'@Ed Stötzenberg, est Schtarbé ! C'était bien lui qui voulait me joindre, je connais qu'un seul numéro de téléphone : c'est celui d'Isa ! Alors normal c'est toujours celui-la que j'donne. Le jeunot m'a demander de me souvenir de René Binamé, ah c'est foutu belge, j'adore ! : "Il est un produit merveilleux,Expérimenté par la scienceEt pour nous les miséreux,Fera naître l'indépendance.Tant mieux s'il éclateParfois en faisant beaucoup de victimesChez nos ennemis les bourgeois,Cela nous venge de leurs crimes.Placez une marmiteBourrée de dynamiteQuelle que soit la maisonEn faisant explosionAh, comme elle ira vitePour inspirer la terreur,Il n'y a rien de meilleurQue la dynamiteOn guillotine Ravachol,Un copain qu'avait de l'envergureAujourd'hui c'est un EspagnolQu'on fusille pour son allurePalace sut montrer à son tourQu'il était un homme invincibleEn plus il promettait qu'un jourLa vengeance serait terribleVive la dynamite, puisque l'on nous irriteA chaque exécution,Nous mettrons en actionNotre arme favoriteCar pour semer la terreurIl n'y a rien de meilleurQue la dynamiteVous pouvez dresser l'échafaud,La potence et la guillotineNous, nous avons ce qu'il nous fautPour vous faire sauter en souplineSi vous croyez que ça finira,Vous êtes loin de votre affairePour un homme qu'on nous tuera,Nous en foutrons cinq cent par terre.Avec la dynamiteNous répondrons de suiteCasernes et prisons, sans flûtesSans violons, danseront au plus viteCar pour semer la terreurIl n'y a rien de meilleurQue la dynamite"Ok mon pote ! Ça me donne une bonne idée, mais je vais avoir besoin de la petite de ce matin... Primo la retrouver !

ça s'accélère....
0 votes - le 03 Nov 2014 à 09:03

La Crête a interagi avec moi :
Revenons un peu en arrière... Après quitté la gamine, je suis allé me chercher à bouffer, vu qu'il y avait distribution gratuite. Puis je suis allé faire une sieste au soleil. Mais là, il y a l'autre folle d'Isa qui est venu me casser les c*****les. Elle me tendait son portable avec insistance. Je lui ai dit de me lâcher avec ces conneries, que j'ai pas envie d'avoir ça sur moi, mais elle insistait. Isa c'est un peu comme ma petite amie, mais pas vraiment, disons que quand il fait trop froid je vais me réchauffer chez elle, et que de temps en temps on picole et... bon ben je vais pas vous faire un dessin ! Vous m'avez compris. Bref elle me tend son tel, et elle me dit qu'un mec essaie de me joindre. Franchement au début j'y croyais pas, tout le monde sait que j'ai pas de téléphone ! Mais d'un coup ça m'est revenu. C'est forcément ce foutu @Ed Stötzenberg, c'est un petit jeune complètement schtarbé, mais sacrément malin. Il veut qu'on fasse tout péter. Pourquoi pas ?!

Le réseau ... la suite
0 votes - le 01 Nov 2014 à 20:50

Après avoir passé nombre de coups de fils à des connaissances plus ou moins proches, Edouard repris son téléphone une fois de plus .... "- Allo ... @FranceIndé ? Quelque chose est sur le point de se passer ... Dans les prochains jours oui ... Où ? Nulle part ... Et partout aussi un peu ... Je vous envoie un mail avec les coordonnées d'un channel IRC, je pense qu'avoir accès aux coulisses ça donnerait plus de poids ... il faut que les gens sachent ... que vous témoigniez ... On fait comme ça ? "

Le réseau ...
0 votes - le 01 Nov 2014 à 17:16

Biiiip ... <décrochement>"- Raoul ? ... @Raoul Perez ? ... Oh ! t'es là ?- Heu ... oui ! c'est qui ?- Putain mec ... tu déconnes ou quoi ? C'est Ed ! ... Edouard ...- Ah ouais merde ... scuse moi ...- T'as deux minutes ?"Ed est fébrile ... Il a besoin très rapidement de rentrer en contact avec toutes ses anciennes connaissances ... et pire que ça, il lui faut très rapidement rentrer en contact aussi au niveau suivant, avec toutes les connaissances de ses connaissances ... et ainsi de suite ... Il en a besoin merde ! Il a besoin de recréer son putain de réseau ... Il explique à la hâte, il bafouille, il arrive pas à rester clair ... Il a besoin de proposer quelque chose de différent, il vend du futur ... Le pire, c'est que ce futur qu'il vend, il est pas dans ses mains, c'est son réseau qui l'a ...Alors il continue ... il appelle, encore, encore, encore ...Biiiip ... <décrochement>"- Allo ?- Ed !- Ah merde enfin un qui m'a reconnu ... comment ça biche @La Crête ?- On fait aller ... d'toute façon bientôt y aura plus de SDF qu'autre chose pas vrai ? J'ai raison ou pas ? J'ai pas raison ? Mais bien sûr que j'ai raison !- Ouais mec c'est clair ... Bon écoute ... je vais avoir besoin de toi ... va falloir se sortir les doigts parce que cette fois ça va le faire ... tu te souviens cette chanson de René Binamé sur la dynamite ?" Ed a peur ... Mais ne pas agir maintenant ce serait prendre le risque de ne pas agir du tout ... Et Capu compte sur lui ...

Sacrée Capu ...
0 votes - le 01 Nov 2014 à 09:10

ça y est, il avait enfin pu se les procurer ... Pas évident ne serait-ce que d'entrer dans un magasin par ces temps de changement ... Et puis ... entrer dans un magasin pourquoi faire ? Petit à petit les prix changeaient, il fallait faire attention à la moindre dépense parce qu'il n'était pas exclu que la France rencontre une situation "à la grecque" ... Ed franchement il en avait pas grand chose à carrer des décisions politiques, des "remaniements ministériels", des démissions des uns et des autres ... ce qui l'intéressait c'était comment sa vie allait être impactée ... lui c'était les études et les copains avant tout, et après dans le temps qui lui restait, c'était les channels IRC sur internet, pour échanger avec des gens du monde entier, échanger sur leurs modes de vie respectifs, les cultures, les life-hacks aussi, comprendre "combines permettant de se simplifier la vie" ... C'était ça sa vie : système D comme un grand nombre d'étudiants ... détourner les objets du quotidien pour en faire quelque chose de pratique, de nouveau, de pas cher et surtout prendre part le moins possible à la grande cérémonie de l'hyper consommation ...Ses échanges sur IRC, parfois sur 4Chan, lui avaient donné quelques fois l'occasion de participer à des actions de grande ampleur, au niveau international, en particulier au moment des mouvements OccupyWallStreet ... il avait aussi un peu suivi les actions du groupe LulzSec ... Il savait qu'il existait des moyens de faire vaciller un système ... qu'est ce qu'il adviendrait alors d'un système qui avait commencé à vaciller tout seul ?!Il se disait d'ailleurs qu'au vu de la situation qui paraissait empirer de jours en jours, il aurait peut être bien une carte à jouer tôt où tard pour tirer son épingle du jeu, rediriger les esprits vers un mode de pensée différent, plus proche de celui de nos aïeux : réparer plutôt que racheter du neuf, réutiliser plutôt que jeter, repenser les usages plutôt que multiplier les objets ultra-spécialisés ... Bref ... du bon sens ! Enfin cela lui semblait ... à ce propos il avait entendu parler par des copains de fac d'un certain @Jean-David  ... Qui avait l'air versé lui aussi dans le fait de repenser notre mode de vie pour ... Il n'en savait pas plus mais qui sait ... Si jamais il avait la chance de le croiser un jour ... En attendant il devait faire vite ... prendre le tram pour rejoindre sa pote Capucine ... Elle l'attendait à la BU vers midi trente, ils avaient commencé tous les deux à réfléchir à des moyens de mobiliser, fédérer, communiquer à grande échelle ... pour commencer à sensibiliser les gens, leur faire prendre conscience qu'ils devaient, tous, prendre conscience que si changement il devait y avoir ... ça ne pourrait venir que d'eux ... rien à attendre de ce système qui devenait de plus en plus pesant et creusait d'années en années des inégalités de plus en plus injustes ...Et voila ... Entre les idées de Capu ... et sa connaissance des nouvelles technologies et des usages "alternatifs" qui pouvaient en être faits ... Il y avait des choses à faire ...

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer