C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Florence Thibault

45 ans
Femme
Professeur de Français en lycée
Vit à Vannes - Morbihan - Bretagne
Devise : Ma famille avant tout
Bio : Florence est née en mai 1969 dans un petit village de Corrèze d'un père ouvrier qualifié et d'une mère institutrice. Après avoir fini le lycée elle a décidé de se diriger vers des études de Lettres Modernes à l'université de sa région. C'est là qu'elle rencontre Ashraf Assan, son futur mari, venu du Maroc faire une classe préparatoire aux écoles d'ingénieurs en France. En 1989 il est reçu au concours des Mines et obtient trois ans plus tard son diplôme. Un an plus tard, Florence valide l'Agrégation de Lettres et ils déménagent en Bretagne, étant tombés amoureux de cette région au détour de vacances. Florence trouve rapidement un poste, Ashraf doit faire face à une certaine discrimination à l'emploi mais finit par être embauché par la prestigieuse entreprise Thalès. Ils ont deux enfants, Valentine en 1996 et Leïla en 1998. Ils sont des gens de gauche, choqués par la présidentielle de 2007 à partir de laquelle l'aînée commence à développer une forte conscience politique. Ils mènent une vie normale et sont assez peu affectés par la crise de 2008, leurs emplois étant stables. Les deux filles grandissent : Leïla devient une adolescente à fort caractère mais qui s'entend bien avec sa mère avec qui elle partage de nombreux goûts. Valentine est plus froide, plus distante, elle est en conflit avec ses parents, milite beaucoup dans des associations féministes et écolos pour des idées qui ne sont que vagues dans l'esprit de ses parents. Ashraf quand à lui se passionne pour les échecs et la natation, les deux époux partagent une existence pacifique jusqu'à la crise de l'euro qui débute en octobre 2014.
Par
2
2422 points 4
48 associés

Son histoire a elle

Lundi et Mardi: forum national à l'Elysée
0 votes - le 14 Dec 2014 à 20:23

EveillésManifeste a interagi avec moi :
Les Éveillé-e-s  organisent dès demain deux jours de forum national dans les jardins de l'Élysée. Tous le monde est convié pour partager ses idées! Amenez votre tente, vos sacs de couchages, vos carnets d'idées, votre motivation. Ce seront deux jours et deux nuits non-stop. Les Eveillé-e-s de toute la France, le citoyens des régions française et même indépendantes sont déjà sur la routes oou dans les jardins de l'Elysée, prêts à débattre ou à rapporter les idées de leurs propres forums régionaux. La France de demain, c'est pour demain (et après-demain)! Guy, leader des Eveillés, se réjouit de l'engouement national et hors des frontières: "c'est une nouvelle révolution intellectuelle qui est en marche, un souffle d'espoir! Les Français ont compris que chacun à la force d'être impliqué, chacun peut être écouté, et je jure que chacun sera entendu et pris en compte!" Derrière lui, le service d'ordre dirigé par Laura, chef de la sécurité de ce groupes de citoyens pacifistes, est débordée: "on n'avait pas prévu autant de personnes dès le dimanche soir! ça risque d'être difficile de loger tout le monde, mais bon, on a encore des camps à Bastille et ailleurs, on partagera, il fera plus chaud avec la chaleur humaine,non?!", dit-elle pour relativiser le succès. Ceux qui ont du mal à se déplacer, pourront suivre les débats en direct sur le live de FranceIndé et des autres médias alternatifs, les Poneylib' ont déjà manifesté leur volonté de transporter gratuitement tous les citoyens qui se rendraient à l'Elysée sur ces deux jours! @Fantasio @Youri Gagarine @Renée-Guillemette @Monique @Jo @Pépette @Jacques @Tim @Bias de Priène @Gritusse @Thomas  @Daniel Noyez @DELAQUAIRE Jacques @Emmanuel Martin @Coco @Stelise @Neil McCormack @Antoll MA @Stéphane Mariano @Guillaume Tession @SALADBOY @François @Kayla aka Midas @Ellie @Jonathan De Laye @Auguste Babeuf  @Victor @Fabrice Cagerot @George Decointe @Charles Vennec @Miquelis Frank @JeanClaude Dubonet @Natalie @Obama @Alex lefort  @Treizh @Stalker @Johanna Mercier  @Xavier @Juan @Florence Thibault @TANGUY CRS 4587 @Pierre Rabhi @le Petit Nicolas @Petit européiste @Conseiller bac+15 @Jacques Bismute @Michel Arlot @justin tresor @Walter @Eric Sawal @Erick Foax @Aziz @C2Ccool 

le vote pour TOUS!
0 votes - le 05 Dec 2014 à 14:27

EveillésManifeste a interagi avec moi :
Citoyens de France, un grand vote a été lancé pour connaître votre avis sur une possible sixième république. Le premier volet de ce vote a été lancé sur internet via les réseaux sociaux. Cependant, beaucoup de Français n'ont pas accès à internet, ne savent pas s'en servir ou sont hors de tout système. Il n'est pas question de les laisser de côté, car ils ont comme chacun droit à l'expression de leur voix dans la liberté. Aussi, nous Eveillé-e-s de France, demandons à tous ceux qui ont des connections internet d'aider leurs voisins, ceux qui dorment dans la rue, ceux qui ne connaissent pas nos idées républicaines et démocratiques à s'exprimer POUR ou CONTRE le texte proposé. Les Eveillé-es vous accueillent dans leurs camps, pour voter, d'autres sortent actuellement avec des ordinateurs et des clés WIFI pour aider chacun à voter. de nombreux commerçants de proximité, les postes, bars et bureaux de tabacs se joignent à cette démarche pour aider chacun à s'exprimer. Nous rappelons que le vote est une liberté! Le choix est libre! Personne n'aura le droit de vous influencer! Nous fournissons l'accès à internet à tout citoyen qui le désire, nous vous expliquons où cliquer POUR ou CONTRE, et c'est vous qui déciderez.Les Eveillé-es sont des citoyens impliqués, pas un parti politique. Guy, Leader des Eveillé-e-s.@Fantasio @Pépette @Général there @Bias de Priène @Monique @Thomas  @Lola Fritz @Coco @BERTUCAT @Kayla aka Midas @Stelise @Guillaume Tession @François @Vauban @Neil McCormack @Matt @Victor @Pole Naon @Jonathan De Laye @Charles Vennec @Stormy @Mar Vell @Fabrice Cagerot @Mahieu @Charlito @Auguste Babeuf  @Jean de Severac @Marie Dujardin @Juan @Isis @Jacques Bismute @Obama @cascade @Capucine Cher @Florence Thibault @Pierre Yovanovic @Johanna Mercier  @Conseiller bac+15 @TANGUY CRS 4587 @0livier @Eric Sawal @Erick Foax @justin tresor @Gilles Froid @Mamie Rose @Jean Devers Cray @Lilou @Mackno @France BN @Walter @XIII 

Première Allocution de la Reine de Bretagne
0 votes - le 28 Nov 2014 à 23:17

Mathilde Pevensie a interagi avec moi :
"Je m'adresse à la Bretagne, à la nation bretonne et au fier peuple breton. 
Mes chers amis, à plus de 83% vous avez approuvé notre indépendance vis à vis de la France et l'instauration d'un nouveau régime sur notre territoire. Je me présente à vous en ce jour et me déclare honorée de ceindre la prestigieuse Couronne de Bretagne, qui appartenait à mes ancêtres et aux bretons mais qui nous a été spoliée par les français. Aujourd'hui nous avons repris notre liberté ! Nous allons enfin écrire notre propre histoire ! 
J'ai nommé @Charles Vennec , un homme dévoué, Premier Ministre. Il aura la charge de rédiger une Constitution, former un Gouvernement et mener la politique de l'Etat. En effet, nous avons choisi d'instaurer une Monarchie Constitutionnelle, où les libertés fondamentales seront préservées. De plus, il est dans notre intérêt immédiat de rebâtir rapidement une économie bretonne. Notre terre et les gens qui y habitent ont un fabuleux potentiel dénigré par les français pendant trop longtemps, nous leur montreront notre valeur ! Notre puissante industrie agro-alimentaire subviendra à nos besoins et nous avons déjà refondé la Banque de Bretagne, qui assurera à terme le retour à la stabilité financière. Nous avons toutes les raisons d'espérer de jours meilleurs !

Je ré-institue Nantes comme capitale du Royaume et serais couronnée officiellement Reine de Bretagne le Dimanche 30 Novembre. 

J'appelle aussi les gouvernement étrangers à reconnaître notre Royaume comme nouvel acteur sur la scène internationale. 


Vive la Bretagne ! La Bretagne est forte ! "

Diffusé en Bretagne et dans le monde entier  : @Fantasio  @Frank-Louis RENIER  @Xavier  @Youri Gagarine  @Celia Perez @Renée-Guillemette @Jo @Pépette @Michel Caravage @Chilon de Sparte @Bias de Priène @Michel PANINI @Baratribord @David @José Manu Borraso @Super Dupont @Tintin @Dr Lavigne Mathieu @Lola Fritz @Alex lefort  @Erick Foax @Martin Rochteau @Jean Boitro @Pierre Rabhi @General Alcatraz  @Antoll MA @de Vaudricourt @Kiki Rochechouart @Léon Perjols @Adrien Duchot @Ratatouille @Mélanie F @Yann de Kerrot @le Petit Nicolas @Obama @Audrey @Isis @Jean Légal @Guy @Jean-Louis Le Braz @FranceIndé @Florence Thibault @EveillésManifeste @Johanna Mercier  @Clément Bonnet @Jean-Michel @France BN @Jean-Marc Ayrault @Tom Temple @Hector Malsherbes @Alexandra Lagneaux @Père Mounier @TANGUY CRS 4587 @Louisette Le Coz @General Alcatraz  @Jean-Louis Le Braz @Zenone @Kenichi Mishasuki @Franck Sobokhat @La Crête @Dominik devilepin @Stella @JeanSé @SEM, fils de Noé @BlackDogs @Bibiche @Elisa Delcampe @Général Vador @Hugo Victor @General Alcatraz  @Jesus routier @Colonel Atlas @Emmanuela Cosset @Valerie Rotweiler @Alexia 

Tele info
0 votes - le 16 Nov 2014 à 18:16

Jeanne (Juanita) a interagi avec moi :
Juanita regarde avec admiration Ernesto prononcer son discours sur Tele Info. Elle est dans le studio et s'éloigne quelques instants pour téléphoner a ses amis "Ernesto et l'internationale Revoltuionnaire ont pris Tele info. L'endroit est sécurisé. Nous avons le soutien des techniciens de la chaîne. Tele info est le siège de la revolution. Viens me rejoindre" Elle appelle successivement @Mélanie F @Liza Brody @Marilou @Zenone @Amandine @Audrey @Laura @Camille Singedoigt @Johanna Mercier  @Florence Thibault @Marie Dujardin @Lise Vaugier @Lilou @Charles Dugalois @Lise Vaugier @Kenichi Mishasuki @Loulou @Camélia Narchie 

Le premier colis
0 votes - le 15 Nov 2014 à 16:07

Noé a interagi avec moi :
« Ma chère @Florence Thibault Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendra un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Un SDF frappe à la porte
0 votes - le 07 Nov 2014 à 21:31

Florence rentra du lycée ce soir-là complètement épuisée. Il s'en était passé des choses en une semaine ! Elle n'arrivait pas à croire à une telle anarchie. Comme c'était la rentrée et qu'elle avait déjà corrigé ses copies, elle avait eu une semaine plutôt tranquille, passée à ramasser les derniers produits du jardin et faire des bocaux, compotes et autres pour conserver durant l'hiver. Ils allaient en avoir besoin si la France continuait sur sa lancée ! Elle repensa à tout ces gens qui mourraient de faim. Elle avait vu à la télé qu'il existait une "fondation Léopold II" en Belgique qui accueillait les Français crève la faim. Et si elle créait une "fondation Anne de Bretagne" ? Elle avait des réserves à revendre, avec tout ce qu'elle produisait, elle pourrait échanger ce qu'elle avait en trop - produits fruitiers, confitures... - contre des choses dont elle aurait besoin car elle ne les produisait pas. Il fallait qu'ils s'organisent, car avec 40 euros par semaine, ça allait être tendu. Heureusement qu'elle et Aschraf avaient chacun une carte bleue. 

Soudain, elle entendit qu'on frappait à sa porte. Elle regarda dehors. C'était un SDF qui demandait asile. Elle eut pitié de lui et l'invita à entrer. 

Soupe Populaire de Bretagne
0 votes - le 02 Nov 2014 à 12:34

Florence en avait entendu parler par la radio locale. Apparement, @Mathilde Pevensie et @Charles Vennec organisaient une soupe populaire à Rennes. Ils n'étaient pas riches chez les Assan-Thibault, mais ils avaient un grand potager et pouvaient fournir de la nourriture, à défaut de fournir de l'argent. Elle chercha un moyen de contacter ces personnes et finit par trouver un "contactez-moi" sur le site web de @Charles Vennec. Elle lui envoya un message : "Bonjour, je m'appelle Florence Thibault et j'habite dans la région de Vannes, mais aucune initiative n'a été prise par chez moi pour le moment. Cependant, il semblerait que les Rennais aient besoin d'aide. Je ne suis pas riche mais j'ai un grand potager qui suffira amplement à nos besoins alimentaires. Je peux donc vous fournir le surplus si vous désirez, cela permettra d'apporter un peu de variété et de fraîcheur aux habituelles conserves et paquet de pâtes de ces occasions-là. Cordialement, Florence Thibault." Elle cliqua sur envoyer et, en attendant la réponse qu'elle espérait positive, commença à trier ce qu'elle pouvait donner ou pas, et fit mitonner une première cocotte de soupe pour s'avancer. 

Reportage TV
0 votes - le 02 Nov 2014 à 11:21

Mathilde Pevensie a interagi avec moi :
En cette matinée de Novembre, Mathilde était particulièrement enjouée, hier elle avait pu promouvoir le combat de @Charles Vennec en direct sur BFMTV. Il avait fallu se plonger dans son carnet d'adresse pour négocier un petit moment de présence médiatique sur la chaîne d'actualités nationale. Mathilde ne se doutait pas que @Florence Thibault avait vu ce reportage. Mathilde y parlait très peu, laissant majoritairement la parole à @Charles Vennec . Elle avait prêté le parc de son château comme décor pour  l'interview de ce grand monsieur. Ce qui rendait un bel effet. La seconde partie du reportage se déroulait sur la place du marché de Le Faou, la commune dont @Charles Vennec est maire. Poignées de main et discutions animées avec les commerçants, voilà comment se présentait cette seconde moitié de reportage. Une colère était latente chez les petits producteurs, qui voyait leur chiffre d'affaires baisser inexorablement. Assumer une présence médiatique était indispensable à la promotion et à la croissance d'un éventuel mouvement politique. Mathilde réfléchissait à présent à la suite à donner à l'opération. 

Toussaint Des morts
0 votes - le 01 Nov 2014 à 23:08

Elle déposa un modeste pot de fleurs sur la tombe de sa mère, enterrée là en Bretagne après avoir passé une bonne partie de sa vie en Corrèze. Elle avait troqué un petit paquet de farine contre les fleurs car elle n'avait plus de cash et que la fleuriste ne prenait plus la carte. En rentrant le soir - son mari disait qu'elle était comme un chien, et qu'elle avait besoin de sortir chaque jour deux fois par jour - elle alluma la télé et quelle ne fut pas sa surprise d'y voir le visage de la jeune fille qu'elle avait croisée la veille ! Elle se nommait selon le reportage de BFM @Mathilde Pevensie et était une riche héritière descendante d'une vieille noblesse moyenâgeuse. "Seigneur" s'exclama Florence. "En voilà une bonne". Il s'agissait de l'allocution du maire @Charles Vennec de Le Faou, qui parlait de la Bretagne forte et libre et d'un système de troc. Elle n'était pas contre ce système, mais enfin, les cartes bancaires et les chéquiers, ça existe hein, ce n'était pas la peine de paniquer autant ! Il prenait vraiment les Bretons pour plus péquenots qu'ils ne croyaient l'être eux-mêmes, pour le coup, et pas sûr que ses mesures marchent, malgré ses annonces farfelues sur Obama et compagnie. Elle n'était pas contre un pouvoir local plus fort et un retour à la simplicité des échanges, mais tout de même ! Aschraf revint du garage à ce moment-là. "Tu as vu les nouvelles ?" s'exclama-t-elle aussitôt. "Oui, enfin, un peu. Vennec parle de rendre la Bretagne indépendante et tout le bordel ? Tu parles ! Il n'aura jamais l'approbation.-Mouais. -Allez, chérie, n'en fait pas tout un plat. On dirait ta fille.-Elle ne rentre pas de la fac d'ailleurs ce week-end ?-Les trains sont pleins, c'est le bordel, elle a préféré jouer la sécurité."Il l'embrassa sur la joue. Cependant, il y avait tout de même un truc pas clair dans cette soudaine célébrité du maire de Le Faou. @Charles Vennec cachait quelque chose, s'était sûr.  

Retour et doute
0 votes - le 01 Nov 2014 à 17:23

Le ton de la jeune femme @Mathilde Pevensie déplut un peu à Florence. Elle n'était pas non plus une pauvresse, voyons, juste quelqu'un qui n'aime pas le gâchis. Florence la salua rapidement et s'enfuit, vexée. Lorsqu'elle rentra chez elle, Florence ralluma la télévision. Après la démission de Manuel Valls, tous les esprits s'agitaient pour savoir qui serait le prochain Premier Ministre qui aurait la lourde tâche de gérer toute cette crise. Il allait falloir se serrer les coudes. Ce fut à ce moment-là qu'Aschraf poussa la porte d'entrée. "Ah ! Enfin !-Ca s'est passé comment ?" s'exclama Florence. -L'horreur pour rentrer. Je n'avais presque plus d'essence, mais impossible de trouver une station essence qui soit approvisionnée. J'ai enfin réussi à faire un demi-plein à la sortie de Vannes, mais j'ai dû échanger une caisse de pommes de terre qui était dans le coffre. -On a de la chance que mon père nous l'aie donnée, dit-elle, sans quoi tu n'aurais pas pu rentrer."Il s'asseyit dans le canapé et l'embrassa délicatement. "Où est Leïla ? -Partie fêter Halloween avec ses copains. Et toi, la journée ? -Oh pas grand-chose. Partie faire un tour à St-Brieuc voir ma soeur, mais elle n'était pas chez elle. J'ai trouvé un morceau de forêt et ramassé quelques châtaignes.-C'est toujours ça de pris. T'as entendu les infos ? Désormais, je pense qu'il faudra limiter nos déplacements en voiture. On restera ici et on attendra que ça se calme. Hors de question de s'amuser à aller au supermarché, ou qu'est-ce. On reste, et on attends."C'est alors que la porte d'entrée s'ouvrit brusquement. Leïla entra, empêtrée dans son costume de sorcière. Elle semblait essoufflée et terrifiée. "Oh, chérie, qu'est-ce qui t'es arrivé ?" s'exclama Ascharf. "Je... j'ai été poursuivie par un fou... mais je crois que je l'ai semé...-Tout va bien mon bébé, tout va bien. Tu es saine et sauve maintenant. Reste ici."Il serra Florence et sa fille dans ses bras et ajouta :"A présent, il faut qu'on se sert les coudes."

Balade dans le parc
0 votes - le 31 Oct 2014 à 16:11

Mathilde Pevensie a interagi avec moi :
Nous avons passé la majeure partie de l'après-midi à ranger nos courses et à faire le ménage avec l'aide de nos domestiques. Nous nous sommes mis au travail vaillamment, la tâche est rude car le château est immense et la poussière est partout dans ce genre d'endroit. Au final nous avons décidé de n'occuper que la moitié de la demeure, afin d'économiser le chauffage et pour ne pas avoir tout à nettoyer. De plus, nous n'avons en rien besoin de ces centaines de mètres carrés superflus. Nous sommes six en tout : mes parents, moi, mon petit frère Tristan et les deux domestiques : Edouard le majordome et Hélène la gouvernante.Même si la période n'est pas très sympathique, je suis en un sens soulagée de voir ainsi plus souvent mes parents, qui d'habitude sont très occupés  : ma mère gère deux galeries d'art sur Paris et Nantes et mon père est un investisseur : il entre aux capital d'entreprises en espérant voir en découler des dividendes. Néanmoins au vu de la conjoncture actuelle, ils ont beaucoup moins de travail...C'est donc fatiguée que je décide de faire une balade dans le parc du château afin de m'aérer la tête après avoir bataillé dans les nuages de poussière. La nature est paisible, l'air est froid mais vivifiant. Tout à coup, elle vit une femme baissée, occupée à ramasser les bogues qui étaient tombés des châtaigniers.  @Florence Thibault était une femme blonde, elle semblait avoir la quarantaine et ne me voyait pas arriver. Je fus d'abord tenter de la chasser mais tout de même par les temps qui courent cela n'était pas convenable, d'autant plus que ces châtaignes peuvent servir d'aliment en cas de pénurie. Je décidais de me montrer courtoise. "-Bonjour @Florence Thibault ! Je suis désolée mais vous êtes sur une propriété privée. Il est vrai qu'il n'y a pas souvent du monde ici mais sachez le. Peut-être aviez vous l'habitude de venir ramasser les châtaignes ici ? Je ne suis pas là pour vous jeter dehors, prenez autant de châtaignes qu'il vous plaira, je crains que l'avenir soit plutôt sombre et nous devons nous entraider." 

Un petit tour à Saint-Brieuc
0 votes - le 31 Oct 2014 à 14:50

Florence avait de la chance, Florence était en vacances. Elle ne se pressait pas. Sa fille comptait faire la fête avec ses amis et préparait son déguisement. Elle, elle avait prévu d'aller faire un tour dans le nord de la région retrouver sa soeur et lui demander de ses nouvelles. Elle prit la voiture ; les autoroutes sont gratuites en Bretagne. Elle traçait au travers des routes de campagne tout en écoutant la radio. Elle mit les nouvelles. Les annonces politiques avaient un relent de branle-bas de combat. On se serait cru lors d'une catastrophe nucléaire ou d'une invasion. Mais elle se sentait un peu étrangère à tout cela. Elle taillait la route, et c'était tout ce qui comptait. En passant par St-Brieuc elle fut doublée par une Range Rover @Mathilde Pevensie qui roulait à une vitesse époustouflante. "Bah dis-donc, se dit la jeune femme, en voilà qui seront vite à court d'essence". Amusée, elle décida d'accélérer un peu pour les suivre de loin. Elle continua ainsi sur une quarantaine de km, quand la grosse cylindrée tourna brusquement dans une propriété privée, un immense château très beau et qui semblait très ancien. "Voilà donc où les riches se planquent en cas de crise" ricana-t-elle. Bizarrement, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Elle avait juste envie de voir l'endroit de plus près. L'économie se faisait aventurière, elle aussi. Elle vit que la propriété avait quelques châtaigners et beaucoup de bogues n'avaient pas été ramassées. Le plus discrètement possible, elle gara la voiture et alla les ramasser, quand soudain, elle entendit une voix l'interpeller. @Mathilde Pevensie  

La journée était pourtant si tranquille...
0 votes - le 31 Oct 2014 à 12:46

Neuf heures, le matin d'Halloween. Florence se réveilla dans sa petite maison de la banlieue de Vannes. Il faisait bon vivre ici, au calme. La mer n'était pas loin. La plus jeune de ses filles dormait encore, mais son mari déjà réveillé avait laissé un mot sur la table de la cuisine précisant qu'il était parti faire un kilomètre de natation. Florence se servit un bol de muesli et alluma la télévision sur BFM TV. Les nouvelles se succédaient, un peu catastrophistes : sortie de l'euro qui enclenchaient la démission de Manuel Valls, Marine Le Pen peut-être au pouvoir... tiens, c'est Valentine qui devait faire la gueule à ce sujet... Des milliers de Français qui récupéraient leurs économies, les convertissaient en bitcoins, chute du cours de l'euro, fuite dans des pays étrangers, pillage des magasins... Etrangement, elle ne se sentit pas très inquiète de tout cela. Tant que son mari aurait un travail, tout irait bien. Il y aurait toujours besoin de profs, et d'ingénieurs, ils ne se retrouveraient pas au chômage, et puis l'entreprise d'Ashraf était très protectrice envers ses employés, ils continueraient à bénéficier de son CE. Le seul bémol était les impôts qui avaient récemment augmenté, il ne faudrait pas qu'ils augmentent plus, sinon il faudrait commencer à se serrer la ceinture. Au pire, la maison était payée, les réserves dans le cellier, ils avaient un potager, ils survivraient...

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer