C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Gilles de Salm

32 ans
Homme
Occasionnel
Vit à Ville non renseignée
Devise : Devise non renseignée
Bio : Bio non renseignée
Par
2
2260 points 2
63 associés

Son histoire a lui

France intox
0 votes - le 18 Dec 2014 à 18:35

il serait intéressant de savoir combien nous as coûté cette petite sauterie médiatique puisqu'après tout nous sommes quand même sur une chaîne du service public. Merci Drupal qui est quand même un bon soft libre et qui a encore prouvé son efficacité. Sur le reste je suis quand même vraiment dubitatif, il aurait été aussi intéressant de connaître le nombre de journalistes qui ont participé. L'idée méritait d'être vécue, maintenant c'est fait . je pense que les programmeur seront satisfait du résultat, pour le reste franchement on était quand même dans le copinage à fond sans parler de la petite gai-guerre lamentable. D'une bonne idée, on a glissé sur un truc complétement zarbi, je pense pas que les vrais activistes, gauchistes eussent été assez cons pour participer à cette mascarade.****************** Le seul point positif à été je pense le suivit du site par certainement une bande de joyeux jeunes que je félicite. Merci à ceux qui ont travaillé à la réalisation du site la maintenance, c'était une belle réalisation qu'on est pas près de revivre en live. Bye Bye définitif

Résuérection
0 votes - le 18 Dec 2014 à 08:41

Le Gégé était en train de siroter son p'tit dijo du soir au relais de la mémé du Quercy, quand le vibreur de son portable posé sur la table entra en action. Gérard posa délicatement l'appareil sur son oreille tout en avalant la dernière gorgée de son calva.                                                                _Allo...rrr- Allo ! Gérard !- Allo, oui, c'est@Anaëlle  je t'appelle parce que...Gérard un peu surpris resta un moment dubitatif. Anaëlle avait l'air ulcérée, cette grande blonde haute en couleur qui connaissait presque tout le monde à @FranceIndé  n'était pas du genre à se faire marcher sur les pieds; cette histoire de chattes rasées et de poils qui tombaient par terre çà l'avait mis hors d'elle-Allo Gérard !!!_ Oui je t'entends, je sais ce que tu va dire, mais bon on va quand même pas en faire une montagne non plus, c'était un peu limite "border line" je te l'accorde et puis je te rappelle gentiment aussi que t'as pas été toujours "blanc blanc" dans le temps.'A l'entendre glousser légèrement derrière son téléphone Gérard su qu'il avait visé juste. et pour couper court il dit abruptement:-Ecoute on a eu une réunion hier tard dans la soirée avec toute l'équipe autour d'un verre, çà bouillonnait grave, j'te dis que çà ............bon faut que j'te laisse bisoux A+

"Momo" le Rocardien
0 votes - le 17 Dec 2014 à 14:08

J'ai connu un "Momo" à Toulouse dans le quartier du Mirail, en fait il s'appelait Monir et était d'origine Algérienne                                                C'était il a longtemps déjà bien avant  la tragédie d' "AZF".                           En ces temps là la France était "Rocardienne" et l'on allouaient encore du crédit aux associations de quartiers.                                                          On vivaient à l'heure /black/blanc/beurre, franco ceci franco cela, on ne parlait pas de multiculturalisme, on usait pudiquement du mot "Interculturel"Priorité  était donnée à la compréhension, à la relation interculturelle. le sommet de cette fratrie aura été 98la coupe du monde  avec l' avènement des  Black/blanc/beurre.                                                                           En 92 on mit en place des formations pilotes dont les membres furent les pionniers de cette nouvelle révolution qui allait participer au mieux vivre ensemble et aussi dans le but de reprendre le contrôle des cités, de donner un statut aux personnes physiques en relations avec les jeunes afin qu'ils deviennent des personnes morales et puissent ainsi transmettre la bonne parole aux générations futures.                                                                  Des "universitaires" d'origines diverses descendirent dans l'arène, avec une volonté sans faille; ils s'armèrent de patience et revêtir la cuirasse anti-bosse de l'âme pour dispenser en un minimum de temps un maximum de savoir afin que les chefs de tributs puissent avoir eux aussi, d'un seul coup d'un seul, les clés de la connaissance et du savoir universel. Malheureusement le trousseau de clés n'ouvrait pas toutes les portes ou du moins pas tout de suite, et les pauvres hérauts au cerveau quelque peu embrumés ne pouvaient emprunter les chemins qui menaient à la divine connaissance. Qu'importe puisque le mode d'emploi stipulait que la potion agirait de toute fa(c)on un jour ou l'autre.                                                    L'exercice était d'autant plus compliqué que nos "amis" devaient également englober dans leur initiation les attitudes positives non bestiales face aux journalistes qui ne se déplaçaient dans ces banlieues reculées que lors d'incidents graves.                                                                                   Quand ils en avaient fini avec les caméras et les questions ´réponses, déclarations et autres débats dirigés, ils devaient affronter en transpirant des séances commandos  choc de comptabilité; ils apprenaient alors avec stupeur que le compte de résultat ne résolvait pas tout les problèmes, au faite de l'étude ils découvraient avec ravissement les joies et les facilités du "bilan" et à la fin de la séance les plus doués jouaient déjà avec les "amortissements". Le troc cessa pour un temps: Ceux qui comme moi avaient une vision très idéologique essayaient de prendre un maximum de notes en attendant de revoir tout cela plus tard.                                           Des personnalités nouvelles "déboulaient" constamment pour faire des conférences sur telle ou telle ethnie, communauté, peuplades et des profs d'histoire faisaient leur cour imperturbablement, mêlant et retraçant l'Histoire aux histoires avec des pics plus ou moins culminants; on passaient assez rapidement de la Paléanthologie directe et de certains comportement freudiens à la paysannerie pour enchaîner sur l'anthropologie de base qui allaient enfin nous donner la lumière sur les grandes migrations.et puis d'un coup on étaient transportés en pleine instruction civique pour bien assimiler lle fonctionnement et les rouages de l'administration et de l'état.                                                                                                      Certains comme Momo écoutaient d'une oreille en somnolant habituer aux fracas et à l'animation permanente des quartiers, ils captaient les éléments utiles à la réalisation de leur projet, zappant plus ou moins les contenus philosophiques.                                                                                            La bonne humeur et le positivisme étaient de mise, on dansaient sur  du Johnny Clegg, on mâtaient les dernières tentations du Christ, les Algériens essayaient d'oublier le FIS, le FAS contrôlait le bon déroulement des opérations comme une bonne cellule communiste et l'anthropologue sociologue Bérichon de service prenait des notes;on étaient aussi mis à l'amende quand on utilisaient certaines vocables ou expressions comme "Quelque part" qui avait un rapport trop étroit avec la science fiction ou une expression telle que "Tout à fait" trop simpliste et communisante.                 En fin d'année la récompense était un voyage d'étude et de découverte" en Turquie ou l'islam modéré de Mustapha Kémal régnait encore sous le contrôle discret de l'armée: Izmir -Ephèse, Bursa, Istanbul symbole de la liaison entre orient et occident; st Sophie, tournée des mosquées , le bosphore topkapi ou je pu voir le "Chiotte" de Georges Bush spécialement construit pour lui lors de sa visite en Turquie, qui n'était pas à la Turque, rencontres franco turques au consulat. La Turquie pays très pro Allemand et Américain représentait à l'époque tout un symbole vis à vis de l'Europe.          20 ans après Merkel déclare dans un sommet franco /Allemand:                   - "Le multiculturalisme est mort"                                                                           La France et l'Allemagne décident alors d'adopter la même politique que leurs voisins du nord ;scandinaves, royaume unis, Luxembourg, Hollande etc.                                                                                                          On passe donc au "communautarisme bien compris" qui a bien sûr ses avantages mais aussi pas mal d'inconvénients surtout dans un pays comme la France ou tout ce qui n'est pas "Gaulois" est suspect même le "vikings"    C'est ici que mon histoire arête et je vous laisse imaginer la suite..., 

Retour à la case départ
0 votes - le 15 Dec 2014 à 19:20

La mémoire des grands fauvesFlash info: Spécial Belgique0 votes - le 07 Nov 2014 à 21:02Décidément beaucoup de journalistes et de politiques veulent nous faire croire que la situation est meilleure en Belgique, notre rédaction s'est immergé au  cœur de ce pays pendant une semaine. Et bien il ne s'agit pas de croire tout et n'importe quoi, voici la preuve en image:                                                         http://www.levif.be/actualite/belgique/en-images-forte-mobilisation-pour-la-manifestation-nationale/diaporama-normal-324023.html

Réponse aux joyeux découvr-eux
0 votes - le 15 Dec 2014 à 17:12

S'il est vrai que les découvr-eux découvrent, alors on peut toujours se poser la question de ce qu'ils ont découvert pendant le temps qui leur était imparti ? Pour ma part, je n'ai toujours pas de réponses aux mêmes questions que je me pose depuis plus de trente ans dans ce pays, en fait ce sont toujours les mêmes, elles reviennent comme des vieux clebs affamés. Ceux qui pensent avoir la solution sont toujours ceux qui jugent, d'un drap blanc ils peuvent faire un torchon. Comme je l'ai dit dès le début, les bas du front ne m'intéresse pas et il est bien dommage que les découvr-eux découvrent en-fin je préfère le rôle de p'tit chercheur à celui de p'tit soldats de pacotille. Rendez-vous le 18 Frimaire pour le pot de départ.

C'est pas tous les jours Noël
0 votes - le 14 Dec 2014 à 12:36

T'as eu ton cadeau Jacques M, aujourd'hui va falloir que t'y mette du tiens dans le panier citoyen

Santana /Europa
0 votes - le 13 Dec 2014 à 18:08

 Nous avons profité d'un instant de liberté pour tenter de nous retrouver, les choses sont claires, qu'on se le dise, rien ne sera plus comme avant, les nouveaux militants sont nés et ne veulent pas être sacrifiés sur l'autel du grand libéralisme. pourquoi le voudraient-ils ? Pour ma part je veux rester réaliste et espérer que les communautés quelles quelles soient resteront unies. Qu'elles s'expliquent, qu'elles débatent mais qu'elles ne se battent point entre elles, c'est la pire chose qui pourrait nous arriver. Que nos politiques se le disent, la mauvaise foi, les petits arrangements et le mensonge ne sont pas la solution.

Discours du Colonel du Peyroux
0 votes - le 10 Dec 2014 à 22:07

France BN a interagi avec moi :
"Peuple de France, L'obscurité à atteint nos contrés, la Nation toute entière a connu les pires tragédies du 21ème siècle, mais ce siècle sera également synonyme de Renouveau. Nous sommes là, nous sommes réunis tous ensemble pour défendre les valeurs les plus belles qui puissent exister sur cette Terre : Liberté, Unité, Solidarité. L’Être Humain n'est pas parfait, c'est ce qui le rend si parfait, nous ne cesserons jamais d'apprendre de nos expériences, notre curiosité est une force qui nous permet d'avancer dans tous les domaines. Aujourd'hui, Il est temps que cette force nous donne à tous, le courage de prendre une nouvelle route, celle d'une Nation du Peuple, pour le Peuple et par le Peuple. Il est temps, à présent de fermer le Livre de notre histoire qui a fait de nous ce que nous sommes, sans pour autant l'oublier. Peuple de France, Il est temps d'ouvrir un nouveau Livre, Notre Livre, celui que nous avons décidé d'écrire ensemble, et ce quelque soit nos différences, car en ces temps difficiles, nous sommes égaux les uns aux autres. Nous étions si attachés à nos besoins individuels que nous avons oublié notre véritable dessein, maintenant, c'est à vous de choisir, choisissez avec votre cœur et demandez-vous ce que vous voulez pour vos enfants? Demandez-vous ce que vous souhaitez transmettre aux générations futures? Pour ma part je le sais, je veux que tous ceux qui auront le bonheur de vivre dans nos cités, dans nos campagnes, dans nos îles puissent vivre dans une Nation dont le principe premier est le respect des valeurs humaines. Nos frères, nos sœurs, nos enfants, nos mères et nos pères ne sont pas morts en vain, ils sont les prémisses de cette œuvre si extraordinaire qui a pour finalité d'élever nos consciences; mais c'est à nous, les vivants, de nous consacrer à cette œuvre inachevée. Peuple de France, éveillons-nous et acceptons notre destiné commune car uni, nous aurons l'énergie nécessaire pour insuffler cette nouvelle étincelle qui se propagera dans le reste du Monde. Car Oui! le reste du Monde voit en la France l'Espoir du Renouveau, l'Espoir d'une vie meilleure, L'Espoir de l'Unité pour atteindre notre but commun, celui de Grandir ensemble pour aller de l'avant dans notre Évolution. Soyons cette graine de lumière qui éclaire les ténèbres, Soyons le Phénix qui renait de ses cendres. Peuple de France, c'est à vous de choisir." Discours du Colonel du Peyroux à France BN Les abonnés : @Monique @Chouquette @Baratribord @Dr Lavigne Mathieu @Héloïse Dunois @Kayla aka Midas @Ellie @Matt @Charles Vennec @Lydie Reolon @Natalie @José Manu Borraso @Obama @Liza Brody @Juan @Isis @Guy @Mathilde Pevensie @Alexandra Lagneaux @Tous Ensemble @Amandine @Lisa Hoffmann @Alexia PoN-3 Far @François Le Gall @FranceIndé @Le Veilleur @justin tresor @General Alcatraz  @Robert Mortimer @Sacha Costil @Dominik devilepin @Mamie Rose @Eric Sawal @Erick Foax @Marilou @Maurice Upian @Luc @Georgette Le Guen @Hervé Le Bras @Gilles de Salm @EveillésManifeste @Aziz @Jesus routier @ALAD @Kévin @Martin Rochteau @Jeanne (Juanita) @Walter @Père Mounier @Georgette @achille @Général Atlas @Bibiche @Jean Légal @Devi Sweetie  @Laurent Lerouge @JeanLouis Débraye @général crelcel @Læticia Erasom @Le lorrain @Général Bastien @Chancellerie @Caporal Schtark @Sarah @Francis Lou-Migal @Maréchal Ferbert @Occitania Info @Général there @Martine Aubry @Général Bornay @Robin des Bois @Colonel Licasse 

A vous de jouer
0 votes - le 09 Dec 2014 à 18:15

Faites des comités participatifs pas la guerre. Prenez la parole ne prenez pas les armes, haussez la voix pas la mir,e courrez chercher vos amis, ne courrez pas à votre perte, perdez vos mauvaises habitudes, ne perdez pas de temps, gardez votre intégrité, ne gardez pas le pouvoir

Les comités participatifs
0 votes - le 09 Dec 2014 à 14:38

On nous dit touts les jours que nous ne proposons rien, sinon la violence ou le sit-in sur not cul. Moi je dis non, c'est pas vrai. Ici ou là un peu partout se créent des comités participatifs, ce sont des groupes de gens très hétéroclytes. Des chômeurs  mais pas que, des mécontents, des gens de tous horizon; la preuve. Michel nous dit:- J'avais une belle maison de campagne à l'abandon, j'ai lancé un appel sur face book et aussi des twitos proposant un squat légal en échange d'une participation active à des discussions qui proposeraient un changement net et des améliorations rapides pour aider les jeunes et nos concitoyens le plus dans le besoin. Et bien le succès a été immédiat , j'ai reçu des dizaines de messages, les gens se sont littéralement transportés chez moi et on causent on causent, vous ne savez pas combien les gens ont envie de causer. Tous ensemble veulent pouvoir décider pour leur avenir et celui de leurs enfants. Une chose est certaine et c'est ce qui revient le plus dans les discussions - Si on attend après les partis politiques, on a pas finit d'attendre.  Dans chaque région, chaque département chaque commune, ils s'en créent tous les jours, pas besoin d'adhésion, votre participation suffit.  Contactez Avé sparta, participacus

No way Miss kulte
0 votes - le 08 Dec 2014 à 23:54

(...) La Sémantique générale ne cesse de prendre aujourd’hui une importance de plus en plus considérable. Cette expression désigne les systèmes non-aristotéliciens et non-newtoniens, ainsi que l’a défini feu Alfred Korzybski dans Science and Sanity. Ne vous laissez pas effrayer par ces mots : non-aristotélicien désigne simplement un esprit qui ne se conforme plus au mode de pensée, figé depuis bientôt 2000 ans, des disciples d’Aristote. Non-newtonien s’applique au nouvel univers einsteinien tel qu’il est aujourd’hui défini par la science.

Attention la marche
0 votes - le 07 Dec 2014 à 22:13

Je viens de parcourir environ á vue de nez une quarantaine de kms, sur le chemin j'ai rencontré la gamine "Froid". Elle avait pas chaud la pauvre petite si c'est pas scandaleux de laisse une pauvre gosse comme ca sur la route. Je vais le signaler au chef de la grotte, je sais que la famille "froid /chaud/ tiède de la boucherie fait des tests mais c'est pas une raison pour laisser marcher une pauve fille, sans compter qu'elle risque gros toute seule la nuit sur les routes. bon dieu c'est la crise. faites gaffe les Froids/chauds/tièdes/boush

J#ai mal à la t^te
0 votes - le 07 Dec 2014 à 20:40

B╚n d{eu qu'Ñst-ce qui m'arri↔e mÉl à la t^te

Arg ! Argr...
0 votes - le 07 Dec 2014 à 16:51

Arg ! Argr... je courre, dans le bois ça tire de partout, les animaux sont comme fous, je les vois passer, les lapins, les chevreuils j'ai même vu un cerf qu'avait pu ses bois. C'est terrible, je plonge dans un trou et je m'enterre sous les feuilles mortes; y'a des grognements, c'est un gros sanglier à moitié éventré qui regarde en bas du trou, ses yeux y sont comme fous. Heureusement, y m'a pas vu. Ouf! faut que je sorte de là , j'entends leurs chiens. Vite, vite faut courir, voila la grotte, je m'faufile à l'intèrieur et je roule la grosse pierre. Y m'auront pas les salauds. Tac Toc Tac Tic Toc Tac, qui c'est qui tape ? , je suis pas là foutez le camp. C'est qui ces fumiers ? laissez moi je veux pas aller avec vous...

Super Phospho
0 votes - le 06 Dec 2014 à 11:48

Vous voyez c'est pas difficile, au fond du couloir je suis repartis sur la gauche, j'ai passé sous les palettes, ça sentait pas très bon, je suis pourtant qu'un poff clébard qui a l'habitude du vomi du pigeon. Alors, en sortant de la-dessous j'ai mis mes lunettes pour lire l'écriteau.Ouaih !, c'était bien l'usine agro de "Viviens frères" l'usine de transformation de bouffe pour chien. Alors là, ça tombait bien car je commençais à avoir grave la dalle, mais d'un coup je me suis arrêté, c'était comme si j'avais reçu une pyramide sur le derrière de ma tête. Bon dieu heureusement que j'étais noir dans la nuit; alors je me suis aplati sous un camion, j'ai sorti un vieil os de mon pull pour patienter.Y'avait un type avec une lampe électrique, y versait une espèce de poudre grisâtre dans une citerne et un autre avec un gros tuyau, il arrosait toutes les palettes de boites, les boites elles devenaient toute vertes Super Phospho dans la nuit, c'était joli mais bizarre quand même

 
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer