C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Ingrid

27 ans
Femme
Activité non renseignée
Vit à Berlin
Devise : Devise non renseignée
Bio : Black Bloc !
Par
3
3141 points 5
54 associés

Son histoire a elle

Je suis reparti en Allemagne
0 votes - le 17 Dec 2014 à 15:20

Me voila enfin de France. Je suis retourné chez moi en Allemagne. J'ai ouvert un fleuriste avec ma mère et je cherche à faire en sorte que Charlito puisse venir finir ses jours ici avec moi.

Quel bonheur ! Enfin loin de l'anarchie...

Y en a marre des réquisitions !
0 votes - le 01 Dec 2014 à 17:50

Bertrand Lamotte a interagi avec moi :
Les réquisitions sont de plus en plus douloureuse ! Comme si je ne payais pas assez d'impôt ! Il faudrait encore que je leur laisse mes récoltes ? Et je vais faire comment pour vivre moi hein ??! @Renée-Guillemette @Jo @Pépette @Baratribord @David @José Manu Borraso @Super Dupont @Tintin @Bigdanix @Arcelorix @Gritusse @Thomas  @Thomas  @Jean de Severac @Laurent  @Paul Rigal @Daniel Noyez @Dr Lavigne Mathieu @Lola Fritz @Alex lefort  @DeparDieU Gérard @Barney @Cyril Hanouna @Dieu @Philippe de qqch @Philippe de qqch @Franz2 Asselineau @TANGUY CRS 4587 @Vincenzo Breaussou @Frank Lavreille @Ingrid 

Ça craint pour moi !
0 votes - le 25 Nov 2014 à 02:09

Quelle idée de suivre ce @La Crête  ! Putain mais quelle idée ! 

La seule preuve d'intelligence que j'ai eu ces derniers jours c'est de rien balancé à ce @Maurice Upian !!! Mais il m'a vraiment pris pour balance lui !!! Pourquoi Charlito me l'a mis dans les pattes ? WTF !!!

J'ai lâché la crête il y a 2 jours je me suis planqué dans un petit camp d'éveillés en bordure de Paris... Je la joue la plus fine possible, mais il faut absolument que je prenne contact avec Charlito, même sil a déconné c'est le seul moyen de m'en sortir... Les blackbloc sont a fond et font tout péter en ce moment et finalement j'ai plus envie de tout ça ! C'est la remise en question totale : j'ai 27 ans et tout part en couille autour de moi et plus ça part en couille plus je m'enfonce. Avec les éveillées j'ai encore une chance de m'en sortir par le haut... Mais il me faudra un bon mea-culpa pour m'expliquer et faire valoir mon droit à être pacifiste !

Pour le moment je n'ai pas encore été au Séant mais ça serait ma meilleure chance de croiser Charlito... J'ai rencontré @Amandine qui a l'air de le connaitre et qui pourrait m'aider à le trouver, mais elle est chelou cette meuf... Elle croit le voir partout et je me suis déjà déplacé pour rien et l'autre jour elle a cru me voir avec lui ! Elle a pas l'air de savoir qu'on est plus en contact depuis des années... Mais bon c'est ma seule piste pour le moment.

Je vais encore laisser un mail sur la boite vocale de Charlito et j'espère qu'il va me répondre. La seule vrai info valable pour le moment c'est qu'il serait parti en Espagne et ça ne m'étonnerait pas qu'il soit parti se mettre au vert  ou chercher de l'aide là-bas.

En attendant je me terre tranquille porte de la chapelle en attendant de ses nouvelles... ou de me faire déloger... mais bon avec les cheveux teints, pour le moment personne ne m'a reconnue !

Isis, Juan et Ellie sont en prison
0 votes - le 21 Nov 2014 à 09:26

Isis a interagi avec moi :
Les Enfants d'Isis ont encore fait la fête hier soir. Ils ont tiré un feu d'artifice depuis le jardin du Luxembourg et dans le Couloir de la Liberté, ils avaient remis un peu de son. L'annonce de la disparition de François Hollande et Nicolas Sarkozy les réjouissaient, malgré le fait que leur chef était en prison avec ses amis @Ellie  et @Juan suite à l'enlèvement de Pierre Sarkozy et l'arrestation musclé à Boulogne Bilancourt. Il fallait trouver un moyen de prévenir La Crête qui se planquait dans Paris ainsi que les leaders des autres groupes @Guy @Ingrid et @Eric Sawal . Les forces de police allaient sûrement essayer de les éliminer comme Jérémie.

Mauvaise passe
0 votes - le 20 Nov 2014 à 18:38

Maurice Upian a interagi avec moi :
De retour à Levallois, Maurice dut faire face à la colère de sa hiérarchie. Il tenta d'appeler @Ingrid 

Message reçu
0 votes - le 19 Nov 2014 à 19:05

Maurice Upian a interagi avec moi :
Chère @Ingrid , vos efforts seront récompensées. Tôt ou tard.

Casse de jour
0 votes - le 19 Nov 2014 à 16:04

Jusqu'ici nous avions agi de nuit mais @La Crête veut qu'on en mette un coup de  jour cette fois et faire un clash pouvant renverser la police et prouver qu'elle est inutile !

Il est un taré mais bon il a l'air sur de lui... et il a du monde avec lui... et de l'équipement : je ne sais pas ou il a trouvé de l'explosif mais il en a...

Perso je flippe, c'est ma guerre comme dirait Rambo ! Moi je suis pas sur de vouloir attenter à la vie de gens, même si ce sont des policiers...

Hier j'ai eu un message de charlito et j'ai joins @Maurice Upian via une cabine public loin du sqautt (histoire de brouiller les pistes). Je pense qu'il ne me veut pas de mal mais veut surtout stopper le Blackbloc avant que ça dégénère ! Et la on dirait que c'est le cas. Mais je veux pour preuve de sincérité que ce matin en repassant pas loin de la cabine je n'ai pas vu d'activité policière et de planques...

Les gars de Berlin sont aussi moyen chauds pour cette action coup de poing, mais la crète sait manier les foules et les retourne un par un...

Je suis un peu perdu... Que faire ? Dois-je y aller ? Dois-je prévenir @Maurice Upian ? Me mettre en retrait ? Rejoindre les éveillés ?

Trop de violence ces dernières nuits... Et c'est ce qui pousse Sarko à envoyer les flics en mode robocop...

J'ai des vêtements de rechange et mon sac prêt... Histoire de filer à l'anglaise si l'envie m'en prend... Je tente un SMS en mode SOS à Charlito... on ne sait jamais !

Ça va chauffer !
0 votes - le 19 Nov 2014 à 16:04

La Crête a interagi avec moi :
@Ingrid  on parle de nous ! 

Qui avait tué et sur ordre de qui?
0 votes - le 18 Nov 2014 à 21:18

Maurice Upian a interagi avec moi :
Le meutre de Jérémie devenait une priorité. Il fallait vite rentrer sur Paris et tenter d'en savoir plus. Maurice appela  @Charlito @Ingrid @Johanna Mercier  @Valérie Elle Il devait savoir ce qui s'était vraiment passé. Qui avait tué et sur ordre de qui?

Hey hey !!
0 votes - le 17 Nov 2014 à 23:21

Il est arrivé ! @La Crête est là dans notre squatt avec les poches et le sac à dos plein !!!

Alcool, weed, de la bouffe, et bref tout ce qu'il faut pour défoncer le pouvoir !!

Ce soir on va faire un belle virée en son honneur ! 

Le tout c'est de ne pas croiser @Thierry Lun @Cathy Opex ni @Maurice Upian ... et ça c'est coton !!!

Hyha ! ce soir c'est burn !!!!!

Isis part en guerre !
0 votes - le 17 Nov 2014 à 23:12

Isis a interagi avec moi :
Après avoir déposé La Crête à Paris, avec @Juan on est parti rattraper le temps perdu. On s'est mis dans un champs avec le camion et Loup. On avait de quoi tenir une bonne semaine en bouffe, en alcool et en beuh. Je laisse Juan vous raconter tout ça, moi j'ai d'autres choses à faire et à vous raconter.

@Ellie m'avait envoyé un message, et souhaité passer quelques jours à la cool. J'ai pas pu résister et je lui ai donc proposé de nous rejoindre. Ellie était une vrai bouffée d'air pour moi, mais quand elle m'a raconté un peu les évènements nationaux j'ai pris un peu peur. J'ai écouté un peu les chaines d'info à la radio. C'est vrai qu'on était bien à la campagne, loin de tout se foutoir, mais de savoir qu'autour de nous des gens se battaient pour nos libertés et que nous, nous étions loin de tout ça à nous amouracher me faisait un peu mal. J'avais besoin d'action. Naturellement j'ai confiance en personne, mais le mouvement des Éveillés pour moi c'était craignos, un vrai mouvement de bobos qui n'aboutira à rien sinon à placer de nouvelles têtes au pouvoir, pour une fausse démocratie ou nous serons toujours bernés par des élections illusoires... Voter, c'est se choisir un maître, c'est permettre à certains hommes de se sentir au-dessus des lois puisque ce sont les élus qui les font. C'est succomber à l'illusion d'une omniscience des politiciens. Enfin c'est oublier que les promesses électorales n'engagent que ceux qui les écoutent. 

Ce que je veux vivre, c'est d'être libre de faire ce que je veux en étant bien en mon âme et conscience. Pouvoir justement être tranquille avec Juan à fumer un pétard et rigoler bêtement comme deux jeunes amoureux qui ne pensent qu'à baiser. Mais tout ce qu'ils proposent est loin de cette conception simpliste. Je me dois d'intervenir et de faire en sorte que de ce chaos naisse cette vraie liberté, douce et insouciante. Et j'estime contrairement à La Crête que si je dois tuer pour l'obtenir alors je n'hésiterais pas une seule seconde. Car cette action sera utile à l'homme, à son avenir et à l'épanouissement de notre société et de chaque individu. Tout ceux qui s'opposeront à ma liberté et celle de ceux que j'aime deviendra mon ennemi.

Il me faut peu de parole pour motiver Juan. Je sais qu'il est non violent, mais il sait que c'est un mal nécessaire. Moi je n'ai aucune notion du bien et du mal, je me fie à ce qu'à mes émotions, il n'y a pas 36 000 modes, seulement la Peur, la Joie, la Tristesse, la Colère, l'Extase et le sentiment de Paix intérieure. 

Je ne suis pas en Paix ! Pas avec ce qu'il se passe. Nous partons rejoindre La Crête sur Paris. Il nous avait donné une liste d'adresse où on pouvait le retrouver au cas où comme chez @Ingrid @Eric Sawal @BlackDogs @Jean Boitro @Jerôme Mariva  ou bien @Gritusse. J'espère qu'il est en forme, parce que moi je vais tout envoyer péter ! 

@Ellie a contacté sa bande de pirate informatique, ils avaient compilé un tas de données sur des profils d'internautes qui étaient des révolutionnaires potentiels. De mon côtés j'ai envoyé un message à tous mes potes qui vivent en camtar, le réseau est énorme. Nous ça fait des années qu'on vit en dehors de la société sans eau courant ni électricité à s'entraider et vivre de petit job pour pouvoir se payer un peu d'essence. Quand ils vont nous voir débarquer ils vont comprendre que nous sommes Les Enfants de Marianne constitués pour le triomphe de la République au vrai sens du terme et la chute du pouvoir de toutes formes de gouvernement. Je ne veux plus être gouvernée.

Je ne suis pas une indignée !
0 votes - le 17 Nov 2014 à 21:50

äs mal de gens pensent que je fais partie des indigné-e-s : il faut qu'ils ouvrent les yeux : je suis une blackbloc ! Prête à tout casser !! Je veux faire sauter le pouvoir par la force et rein d'autre !!!

Les potos rapliquent !
0 votes - le 17 Nov 2014 à 17:47

@La Crête doit arriver bientôt, il se fait déposé par @Isis . J'éspere qu'ils vont rester tous les 2 car plus onest de fou plus on casse !

On fout bien la merde là ou il faut... On change de squatt régulièrement histoire de ne pas se faire repérer. Du coup j'ai pas la bouille de @Thierry Lun et de @Cathy Opex depuis un baille... Mais en même temps si les vois plus c'est que d'autres que j'ai pas forcément repérer sont sur nos basques... ou pas ! Il va falloir en savoir plus...

Je vois que les indigné-es avacent pas mal de leur coté et que des CRS se sont rangés de notre coté.. He ne sais pas quoi en penser. Je que ce sais c'est qu'il faut faire tomber le système et frapper un grand coup...

Avec l'équipe qui se forme, il se pourrait bien qu'il arrive de grandes choses à Paris bientôt... De grandes choses...

Total impro !
0 votes - le 17 Nov 2014 à 03:39

Isis a interagi avec moi :
Le bruit de la douche m'a réveillé. C'était sûrement @Juan  qui se lave. Je réalise que moi aussi ça me ferait du bien une bonne douche. L'idée de le rejoindre me traverse l'esprit, mais je décide de rester sage. Lorsque je me lève, je découvre avec stupeur que je suis habillé en écolière, je ne peux pas me promener dans le salon dans cette tenue ridicule. Je cherche autour de moi et je vois des tee-shirt de Juan qui traînent sur le sol j'en attrape un. C'est un XL, ça fera l'affaire. J'enlève la jupette et le chemisier moulant et j'enfile ce tee shirt qui me va parfaitement comme une chemise de nuit avec une épaule découverte. Ça j'assume parfaitement, c'est mon look. 

Je pars dans le salon, je tombe sur @Gilles Froid qui fait la tête et Nicolas qui tente de lui remonter le moral. "Salut qu'est-ce qui se passe ?" Nicolas me répond "un décès dans sa famille on bouge pour Paris ce matin" "Ah ! OK" j'attrape le sac de krisprolls et le secoue, il en reste, je met la bouilloire en route et cherche une tasse propre pour me faire du thé. 
- Où sont les autres ? 
- Ton pote La Crête est parti avec James nous trouver une bagnole. Je suis un peu inquiet mais La Crête semble gérer la situation, me répond Nicolas de nouveau.
- Ah ! ok... Et.... la fille ? Vous savez où elle est ?
- Pas du tout on pensait qu'elle était avec toi
- Euhhh non... enfin c'est Juan qui est avec sous la douche n'est-ce pas ?
- On la pas vu.

Il n'y a aucune trace de la fille dans l'appart, elle avait du partir, pourtant il m'a semblé avoir vu ses vêtements dans la chambre. C'est bizarre. 
Je bois mon thé et mange mes Krisprolls quand Juan sort enfin de la chambre. Il ne sait pas lui non plus où est la jeune fille de ce matin. Je me reconcentre sur mon projet de braquer un abattoir. Et sans rien dire je m'installe à l'ordi de Juan. La Crête et James font irruption. Ils ont trouvé une voiture pour Nicolas et Gilles, mais Nicolas doit siphonné pour faire le plein. Ça n'a pas l'air de le déranger. James à contacté son passeur on doit le déposer à Bourg en Bresse. J'ai promis à La Crête de l'emmener sur Paris pour qu'il rejoigne son pote et une certaine @Ingrid. Donc il ne me restait plus qu'a trouver un abattoir entre Lyon et Paris. Il y en avait justement un un peu au dessus de Dijon, un abattoir BIGARD, un grand groupe en plus ! C'est génial. Juan est partant pour nous accompagner, je suis contente de pouvoir passer encore un moment avec lui. La Crête communique l'adresse à ses contacts, il y aura du monde à la distribution.

En faisant le crochet par Bourg-en-Bresse il nous faut 3 heures pour arriver à l'abattoir. Si on part dans une heure on arrivera avant le départ des livraisons. C'est parfait. Évidemment Juan n'a pas de flingue, alors je lui une de mes armes que j'ai dans le Master. Loup a faim, je lui donne des reste de charcuterie que j'ai trouvé dans le frigo de Juan. La Crête avait pris une douche lui aussi ce qui rendait sa présence nettement plus supportable. James avait divisé son sac en deux et avait donné la moitié à La Crête. Je ne sais pas vraiment pour quelle raison, ils s'entendaient bien tous les deux. 

Après avoir déposé James, direction Venarey-les-Laumes. Fin de journée, à la tombé de la nuit on arrive sur les lieux et déjà du monde s'amassait devant le portail. Le Portail était costaud, mais va savoir pourquoi le grillage lui il est facile à faire tomber. Mon master nous sert de bélier et on descend dans la court principale. Là, La Crête et moi on prend les choses en main Juan, n'est pas très à l'aise avec les armes ça se voit bien, il aurait du fumer juste avant. Le gardien nous ouvre la porte sans résistance. Mais à l'intérieur les salariés nous empêche d'entrer. Ils tiennent à leur entreprises et à leurs jobs ils nous disent. Ceux qui sont avec nous sont tout aussi nombreux qu'eux. Je donne le signal pour qu'on pénètre à l'intérieur du bâtiment et qu'on prenne toute la viande. Je dis Juan d'emmener un petit groupe avec lui et d'empêcher tous les camions et toutes les cargaisons de partir. La Crête est parti avec un autre groupe de l'autre côté du bâtiment, là où arrive le bétail. Il y avait encore beaucoup de bête, qu'ils ont libéré. Devant moi c'est une bagarre générale , les employés sont un peu plus nombreux que ceux qui participe au pillage de l'usine. 

Je suis totalement excitée par toute cette effusion. Je me bats à l'instinct comme une sauvage en poussant des cris stridents, mes ongles arrachent des lambeaux de visages, je m'agrippe à tout ce qui me passe sous la mains. Mon arme est sur le cran de sécurité, je me sert de la crosse pour frapper mes adversaires.  La Crête nous rejoint par l'intérieur, maintenant nous sommes bien plus nombreux. Juan a obligé un poids lourd à se mettre en travers de la chaussé et a eu le cran de tirer dans les pneus pour l'immobiliser et ainsi barrer la route au flics et à ceux qui voulaient fuir. 

Au milieu de toute cette confusion, je décide de l'attraper par le col et de l'embrasser. Il ne me repousse pas, bien au contraire, il me sert fort dans ses bras. Qu'on est con ! Ça fait des plombes qu'on aurait du faire ça. 

La lutte s'achève, nous avons la supériorité numérique les employés se rendent. Les forces de l'ordre ne sont jamais arrivés. Nous pouvons enfin distribuer la viande à ceux qui sont venus nous soutenir et à d'autres qui arrivent. 

Pour fêter ça La Crête propose de faire un barbecue en cette magnifique soirée étoilée et de reprendre la route ensuite pour se trouver un con sympa pour dormir. Je sers la main de Juan et appuis  ma tête contre son épaule en contemplant les étoiles. Je savoure nos deux belles victoires d'aujourd'hui, mais la plus belle est la conquête de son coeur.

Le premier colis
0 votes - le 16 Nov 2014 à 16:16

Noé a interagi avec moi :
« Ma chère @Ingrid Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendrait un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

 
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer