C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Jérémie

17 ans
Homme
Etudiant
Vit à Paris
Devise : Dans une démocratie , chaque génération est un peuple nouveau !
Bio : Fils d'ouvriers et spirituel de Jaurès , Je suis engagé pour des valeurs progressistes dans un système politique et économique autre que celui actuel . Le 30 octobre , coup de tonnerre , la France sort de la zone Euro, ce qui représente un évènement majeur ans l'histoire de notre pays . L'instabilité qui s'installe s'avère donc etre une opportunité réelle à chacun qui veut prendre le pouvoir . C'est en notre génération que je crois , la réponse viendra des jeunes , nous voulons sortir de ce système corrompu , usé , destructuré afin d'adopter un système politique démocratique réel qui remettra en cause toute une philosophie économique vieille de plus de 2000 ans .
Par
 3
9388 points 21
145 associés

Son histoire a lui

Je prépare une virée en Espagne !!
0 votes - le 17 Nov 2014 à 22:08

Charlito a interagi avec moi :
Les choses bougent beaucoup à Paris ! 

Il y a les manifs avec @Un Petit Rien  @ Marianne Guérin  @Jérémie  @FranceIndé @Tiphanie  et les autres...

Les campements avec @Baratribord @Gritusse @Timothée @Victor @Charlotte @Ratatouille @Liza Papanov @Guy @Alex V.  et aussi les autres...

Et on est tous un peu de l'un et beaucoup des 2... C'est une France extraordinaire qui se présente sous mes yeux !!! Et quelle France, des toutes les couleurs, une France qui se prend en main...

Ce soir j'ai principalement RDV avec @ Marianne Guérin @Alex V. @Victor @Guy @EveillésManifeste @Mackno @Eric Sawal @Gritusse @Tiphanie @Jérémie...

Il faut que je leur parle de mon départ : Je vais allez en Espagne en mode incognito... J'ai des contacts qu'il faut absolument allez voir. Je pars jeudi matin tôt et serais injoignable jusqu'à dimanche soir voir lundi matin. Des indignados sont prêts a nous rejoindre mais je dois aller là-bas histoire de vérifier qu'on est bien tous sur la même longueur d'onde. Il faut qu'on marque le coup en France et ils connaissent bien ce genre de problème.
De plus j'ai aussi des contact avec pas mal de producteur, je vais essayer d'organiser une filière direct pour la nourriture... Un direct producteur sans intermédiaires pour fournir les campements ! Les plans ont l'air vraiment bien !!! Et il y a de tout : cochon, légumes, poissons, fruits, viandes, etc... Je prend un remorque et vais assurer le 1er voyage... j'ai des travellers qui sont prêts à faire des bornes pour faire le transit... 

Si il y en a qui veulent m'accompagner c'est sans soucis, mais cette fois ci j'espère ne pas avoir de voyageurs qui descendent en route ! Et si on peut faire un mini convoi c'est encore mieux car y'a pas mal de bouffe à ramener, c'est pas le panier citoyen qui va nous nourrir !!!

Certains camps sont encerclés
0 votes - le 17 Nov 2014 à 17:59

Charlito a interagi avec moi :
J'apprends qu'ici et là les forces de l'ordre encercle des campements ! 

Jai contacté @Victor @Mackno @Baratribord @Gritusse @Camille @Liza Papanov @Alex V. @Amandine @Guy @EveillésManifeste @FranceIndé @Jérémie @ Marianne Guérin afin de fiare circuler le message de résistance pacifique : nous n'obtiendront rien par la violence...

Je sais que ça clash un peu partout avec les forces de l'ordre mais il faut calmer les choses et essayé de jouer sur l'insurrection : ils n'ont pas à obéir à des ordres qui vont à l'encontre du peule...

Faites circuler !!!

Au camp des éveillés; avec l'état d'urgence
0 votes - le 17 Nov 2014 à 09:33

Eric Sawal a interagi avec moi :
Avec l'annonce de l'Etat d'Urgence et du couvre-feu, le campement des Eveillés, Place des Tuileries va être un point de tension. J'y emmène mes "gars". Ils arborent à la poitrine un morceau de tissu rouge, nouveau symbole auto-proclamé des groupements de défenses des manifestants que je travaille à constituer.Nous sommes une vingtaine à nous pointer à l'entrée du camp des Eveillés. Chacun a sur le dos un grand sac de sport qui dissimule mal des objets, long et lourd. Il ne faut pas être devin pour deviner qu'il ne s'agit pas de bouquets de fleurs.Je vais à la rencontre des différents "leaders" ou du moins "forts en gueule", que j'ai pu identifier parmi les éveillés. @EveillésManifeste , @Guy , @Charlito , @ Marianne Guérin , @Jérémie ." L'état d'urgence est une atteinte à nos libertés fondamentales et notamment à celle de manifester. Votre campement est un phare, un symbole de la contestation actuelle. Mais aussi une cible de choix pour la répression policière.Si vous acceptez, avec mes gars, on est prêt à passer la nuit avec vous et à vous aider à défendre votre campement. On a amené ce qu'il faut pour ça ..."

J'ai vu un gars se faire tabasser à mort
0 votes - le 17 Nov 2014 à 01:19

Stella a interagi avec moi :
C'est la première fois que je sors depuis le début de ses évènements. Besoin de prendre l'air, besoin de bouger mon corps, de faire du skate et l'envie de retrouver cette belle inconnue. Elle était vers la bibliothèque nationale d'après les images, avec un peu de chance elle y sera encore ce soir. Je me suis mis Icarus de Periphery et j'ai mis le son à fond. Ça le fait ! La musique colle à l'ambiance qui règne dans la rue. J'arrive près de la bibliothèque, il y a du monde de partout, je scrute le trottoir pour voir si je l'aperçois. Mais je me fais bousculer par un petit groupe de mecs cagoules. Ils entrent dans la foule à toutes vitesses. m'ouvrant une voie pour m'enfoncer à mon tour et tenter de trouver celle qui fait palpiter mon coeur depuis des mois. Il y a plein d'étudiants autour de moi, la moyenne d'âge se situe entre 16 et 24 ans. Je reconnais un top model qui sort avec le skateur Dylan Rieder, je crois qu'elle s'appelle Camille Singedoigt, c'est dingue de la voir en vrai, elle est super belle. Elle est avec des gens que j'ai vu à la TV ces derniers jours, dont le mec dont tout le monde parle, un petit jeune qui doit avoir mon âge. Je crois qu'il s'appelle @Jérémie . Il y a vraiment beaucoup de monde, c'est impressionnant. Je décide de m'extraire un peu de la foule pour essayer d'avoir une vision d'ensemble. Jérémie passe près de moi et me sourit sincèrement, il a son portable à la main. Il doit sans doute s'écarter pour appeler au calme. Son visage est plein de sympathie, dommage qu'on se connaisse pas car j'étais sûre qu'il pouvait faire un super meilleur ami comme j'avais en primaire... bref je ne vois toujours pas la fille que je cherche. D'un coup le groupe qui m'a bousculé un peu plus tôt réapparaît. Je me suis dit que c'était sans doutes des casseurs qui se sont mélangé à la foule et qui ont volé et saccagé des magasins. Ils s'approchent de Jérémie qui téléphone. Jérémie raccroche et range son téléphone dans sa poche. À voir son expression, il n'est pas rassuré. Les types commencent à le frapper, Jérémie se prend quelques coups, mais parvient à s'écarter d'eux pour rejoindre la foule d'étudiant. Les mecs en cagoules en avait clairement après lui. Qui étaient-ils ? Jérémie crie à l'aide, mais les types l'attrapent et le massacrent au sol. J'ai jamais vu ça ! Ils étaient 5  contre 1. J'ai crié pour qu'ils arrêtent, mais bien sûr ils m'ont pas écouté. Finalement des étudiants ont capté la scène et sont venus au secours de Jérémie. Les agresseurs sont alors un peu mis à mal par le nombre de gens qui interviennent pour sauver Jérémie, et malgré quelques coups, ils parviennent à se sauver. Il y en a un qui passe près de moi, il n'avait plus sa cagoule. La scène s'est passé au ralentit comme si mon cerveau enregistrait chaque traits de son visage. Nos regards se sont longuement croisés, je suis certaine de pouvoir l'identifier si jamais on me le demandait. Mais je réalise toute la portée de cette affaire, je venais d'assister à une exécution programmée. C'était un message qui s'adressait aux Éveillés et à tout ceux qui veulent faire la révolution, même pacifiste. Peu importe qui avait commandité ce lynchage, il voulait clairement faire passer un message, mais n'avait-il pas mis le feu aux poudres ? Les étudiants autour de Jérémie m'interpèlent : "Hey ! Hey toi là ?" J'espère que Jérémie s'en tirera vivant, mais moi pour l'instant je dois disparaître. J'ai pas envie qu'on me pose des questions toute cette histoire va m'attirer des ennuis, je le sens. C'est bien ma veine : être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Je sais qui a fait ça mais pas pour qui et au nom de quoi. 

Un Éveillé s'endort...
0 votes - le 16 Nov 2014 à 23:59

Lilou a interagi avec moi :
Il était 23h30 et le nombre de blessés qui arrivaient à l'hôpital des Éveillés avait à peine faiblit.Lilou était exténuée. Heureusement que toute l'équipe avait réussi à mettre l'ambulance en place! La petite camionnette de la Croix Rouge avait fait des allers retour toute la soirée. Le nombre de bénévoles avait grandit, son appel avait apparemment été entendu.Vingt minutes plus tard, le calme commençait à revenir peu à peu dans le camp de fortune. La plupart des blessés avaient été soignés. Lilou s'accorda une petite pause, sur une chaise qui traînait plus loin.Ce répit fut de très courte durée...Une voiture arriva en trombe, elle se fraya un chemin à coup de klaxon. Une fois garé, le conducteur émergea rapidement, se précipita vers la porte arrière et sortit un corps inerte qu'il apporta en courant vers Lilou.-C'est @Jérémie ! criai l'homme! Je l'ai trouvé en train de se faire tabasser près de la bibliothèque nationale! Y'a plein d'étudiants là bas!Il posa l'inconscient sur un brancard, Lilou accouru.Elle reconnu avec horreur Jéremie, ce jeune étudiant qui avait été l'un des pionniers du mouvement des Éveillés. Le garçon était gravement amoché, son visage était parsemé de bleus et de coupures, il saignait abondamment à la tête.L'homme qui l'avait ramené prit la main de Lilou et lui secoua:-Ben vas y fais quelque chose!!!Lilou ne bougeait pas, avec son autre main elle avait pris le poignet de Jeremie et tentait de trouver un pouls.Des larmes perlèrent dans le coin de ses yeux, il était trop tard.-C'est fini, dit elle tout bas. Il est déjà mort.C'était le premier décès à l'hôpital des Éveillés, et encore elle n'avait rien pu faire.La fatigue la rattrapa d'un coup et elle s'effondra en sanglots.Cette nuit, une icône du mouvement les avait quitté. Jérémie était devenu un symbole, simple étudiant, il avait réussi à fédérer des milliers de personnes autour d'une cause. Et même s'il s'était montré absent depuis quelques jours, tout le monde savait qu'il travaillé dur dans les universités pour sensibiliser les mouvements étudiants.23h58, Place de la Bastille, les Éveillés sont en deuil... #kill

Ce week end...
0 votes - le 16 Nov 2014 à 00:43

Alex V. a interagi avec moi :
Ce weekend c'était vraiment le bordel! 
Notre campement commençait à grossir, nous étions entre 50 à 100 personnes,ça dépendait de l'heure... Tout se passait bien, jusqu'à ce qu'un groupe aille provoquer les policiers qui ont répliqué directement à coup de matraques et de lacrymo. Visiblement ils sont sur les dents et ont pour ordre de faire des exemples. Un jeune homme est arrivé en sang vers nous, il été vraiment mal en point, certains sur notre camps sont infirmiers, médecins. Ils l'ont pris en charge mais quand les policiers ont vu ça ils ont commencé à nous balancer leur lacrymo!. Avec @Loïc nous avons décidé de monter des barricades pour se protéger, pas pour se battre mais pour qu'au moins les lacrymo n'atteignent pas nos tentes, nos vivres! Nous avons alors choppé la dizaines de palettes que nous avions préparé pour le feu et décidé de dresser une sorte de mur pour que les grenades rebondissent dessus. Notre mur avait l'effet escompté, mais à travers on pouvait voir les CRS avancer. Je me suis alors dit que nous pourrions discuter malgré la confusion. Ils avaient surement vu que rien ne partait de notre campement alors qu'ils recevaient des dizaines et des dizaines de bouteilles, pavés, panneaux... 
Je décidais donc de passer derrière le mur de palettes mais à peine avais-je fais 30 mètres en marche rapide que je sentais une douleur atroce au niveau du sternum. Sans comprendre je me retrouvais à terre sur le dos, la tête tombant lourdement au sol... à moitié dans les vap' je vis @Loïc et @Jérémie ( le pauvre, quelques heures avant je lui disais que tout allait bien...) me tiraient vers le camps. Ils me mis directement dans une tente, je repris mes esprits en quelques minutes après avoir reçu quelques soins. En sortant de la tente, plus rien, les CRS avaient reculé, je me demandais bien pourquoi... Visiblement ils n'avaient pas eu ordre d'aller plus loin. 
Après cet épisode j'ai vu certains CRS au bout de la place sortir des rangs et s'avancer vers la foules, tout en s'avançant ils laissaient tomber leurs équipements et vinrent se joindre à nous.
C'est donc au pris d'un jolie bleu et d'une belle bosse sur la tête que l'on accueillait un nouveau sur le campement.
Maintenant l'heure est à la défense, visiblement le gouvernement devient violent, en plus avec les indépendantiste Catalan, Auvergnat ect ça risque pas de s'arranger. Mais merde, nous, on veut juste que ce gouvernement s'en aille, que la France retrouve son unité, et que le calme revienne!

Le premier colis
0 votes - le 15 Nov 2014 à 14:31

Noé a interagi avec moi :
« Mon cher @Jérémie Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendra un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Manif qui bouge
0 votes - le 15 Nov 2014 à 00:13

Charlito a interagi avec moi :
Quel manif !! A peine rentré de province avec le coffre plein, je dépose tout la nourriture et autres pelles, semences, graines et plantes pour notre potager que je me vois embarqué pour la manif !!

Un tru de folie : avec @Victor on a bien assuré, me suis occupé des CRS et fouteurs de merde avec une équipe, lui s'est chargé du ortège et de sa bonne tenue... Je n'ai pas vu @ Marianne Guérin aujourd'hui mais je suis sur qu'elle était là !! Avec les indigné-e-s on a bien assuré question ùmaintient de l'ordre. C'est n'importe quoi en plus on ne sait qui est flic et qui ne l'est pas, qui est pacifiste et qui ne l'est pas, qui est de gauche et qui est de droite : une grosse meute : le peuple qui se reprend en main !!!

Il y a eu des blessé-e-s, trop... Il faut qu'on trouve un moyen de contenir ces foules et surtout ne pas faire confiance au gouvernement pour ça... Avec @Amandine@Tiphanie etc.. on filé un gros coup de main à la croix rouge. Des familles désoeuvrées, des blessé-e-s, des sans abri... on ne sait plus ou donner de la tête !

En revanche suis sans nouvelles de @Guy et ça ça m'emmerde... Je ne sais pas ce qui lui est arrivé, rien de grave j'espère, il devait être en queue de cortège pour assurer mais depuis plus de news...

J'ai essayé d'appeler @Johanna Mercier  putain on a besoin de bras ici ! Et ça lui ferait de bien de trouvé une occupation digne de son rang et ça lui changerais la tête de s'occuper des autres plutôt que de tourner sur elle-même, je vois bien qu'elle est mal dans ses baskets mais c'est en cherchant qu'elle se trouvera, elle a parut comprendre, j'espère qu'elle va faire du stop dans l'autre sens ! Moi je l'aime bien Johanna !

@Jérémie  : ou es-tu ? Fais moi signe je pense que c'est le moment de mettre notre plan en action !!!

@Mackno : prépare les anars, ça risque de bouger...

@Un Petit Rien : et cette constituante ? Tu es bien dans le squatt que je t'ai refilé ???

@Liza Papanov : ou en es-tu ? Je voudras bien que tu viennes animé des ateliers d'arts sur les camps pour occuper les enfants !

La vie des camps va bien ! J'ai vu @Alex V. qui me dis que pour lui aussi son camp est ok. Il ya du monde sur ces camps ! 
Celui de Luther King est full : il ne reste de la place que pour les cultures. A clichy la rue est prise d'assaut... Le parc Monceau à aussi été investit, comme la pluparts des parc d'ailleurs ! Montsouri, pelouse de Reuilly, Bagatelle, Luxembourg, Tuileries, Champ de Mars : partout des camps de monte ! Ça campe même sur le béton un peu partout : une place assez grande et un camp se monte...

Il va nous falloir du curage pour continuer cette lutte... Il faut absolument une AG décisive pour décider des suites possible que l'on proposera ensuite au vote du peuple...

L'union fait la force
0 votes - le 12 Nov 2014 à 11:34

Kevin a interagi avec moi :
Salut @Audrey , J'ai bien reçu ton petit mot.
J'ai vu aussi que@France BN 
 avait fait un article sympa sur notre asso et les jardins de Belleville.
 C'est super de voir nos initiatives relayées comme ça!
Venons-en au fait. J'ai réfléchi à ce que tu m'as dit à propos des gramoune du quartier. T'as tout à fait raison: il faut qu'on se bouge.
Bien sûr, on peut s'organiser et faire du portage en rameutant les bonnes volontés; ça ne devrait pas être difficile...Les gens ont un peu de temps libre.
Mais tu vois, je crois aussi qu'il faut les sortir de chez eux, aller les chercher et les amener à nous.
Bien sûr, il ne s'agit pas de devenir une maison de retraite, on n'est pas équipés, mais ils ont besoin de croiser de temps en temps d'autres générations et nous aussi on a besoin d'eux.
Chez nous, ça n'existe pas. il y a toujours une place dans la case pour celui au-dessus.
Alors j'ai pensé qu'on pourrait organiser des tours et faire cantine dans la cour aux beaux jours.
On n'aura qu'à partager tous ensemble ce qu'on aura récolté dans nos jardins...La débrouille complètera.
Et puis les plus alertes seraient contents je suis sûr de faire un ou deux travaux de couture...Tiens, j'y pense, pourquoi pas un atelier couture à partager avec les enfants du coin,
Et tu sais quoi, Pierrot a bricolé un vélo et l'a transformé en pousse-pousse...On pourrait l'utiliser pour emmener nos ainés jusqu'au jardin...Je suis certain qu'ils ont plein de trucs à nous apprendre!
Mais je parle, je parle...Vous avez tous plein d'idées, à coup sûr.
Et si on se retrouvait, mettons vendredi soir pour en discuter et essayer d'avancer ensemble?
Je fais la proposition à FranceBN,@Will  et ,@Jérémie 

Pour le reste, c'est vrai que j'ai un peu le mal du pays, d'autant que ça bouge vraiment là-bas depuis quelques jours...Je sens le cyclone du changement.
Ah oui, au fait, événements obligent , je voudrais bien reprendre mon petit nom réunionnais, celui que j'avais snobé en arrivant sur Paris. tigaté, le ti nom que me donne ma momon...Mais visiblement je ne peux plus le changer...Si t'as un tuyau?
A vendredi j'espère!

@Guy: Tout est...politique?
0 votes - le 12 Nov 2014 à 10:02

Amandine a interagi avec moi :
J'en étais à distribuer mes paniers citoyens à des familles sans ressources, on avait avec les copines fait des stands un peu partout, aux Tuileries avec @Victor 
et @Un Petit Rien 
, près de la fresque de @Tiphanie . Une femme a débarqué avec Guy, une certaine@Lilou , qui venait nous soutenir et agir avec la Croix Rouge. C'était génial! Mieux que mes paniers citoyens, parce qu'on pouvait aider encore plus de monde. On a prévenu @Charlito , qu'on avait du renfort parcequ'il était retourné au camps du parc MLK côté Bastille, apparemment y avait eu des dégâts. FranceIndé signalait que la France était en faillite, j'étais horriblement inquiète... Moi et mes paniers est-ce que c'était une goutte d'eau dans le marasme actuel? J'avais envie de pleurer. Qu'est-ce qu'on pouvait y faire? je ne pouvais pas retenir mes sanglots derrière mes lunettes embuées et je me sentais débile de pleurer comme ça devant ces familles qui faisaient la queue, devant Guy qui n'allait plus me prendre au sérieux. Je ne voulais pas être une de ces chochottes débiles qui pleure en se cassant un ongle, mais j'étais complètement anéantie... "Qu'est-ce qu'on va devenir..." ai-je dit à @Jérémie 
, qui ne savait pas comment me consoler. Il était aussi désemparé que moi. @ Marianne Guérin 
s'est redressée: "on va faire ce qu'on doit faire: on va agir et aller plus loin". J'ai relevé les yeux, il ne fallait pas se laisser aller. Moi aussi je devais être forte. Guy a eu l'air d'hésiter: "Tu parle des Eveillés? Tu veux qu'on agisse plus vite?" - Oui, a-t-elle dit, regarde autour de toi, beaucoup de gens veulent que nous fassions quelque chose." - les Eveillés sont apolitiques" a-t-il repris comme un credo. - T'as rien compris Guy! a-t-elle crié: TOUT est politique. Dès que tu as un avis, C'EST POLITIQUE. Que tu refuse la logique des partis , c'est une chose, mais même ce refus est un acte politique". @Victor 
était d'accord, il fallait agir. Guy a opiné: "c'est vrai, a-t-il avoué. Mais si je veux des textes et que tous le monde se mette d'accord , c'est parce qu'avant d'agir je veux nous fédérer, que nous soyons un groupe plus grand, plus fort, pour avoir d'avantage d'impact sur la société". Et il nous a sorti de son sac des centaines de feuilles: vous voyez ça?, a-t-il dit en les brandissant. C'est les doléances que je reçois pour le Manifeste des Eveillés depuis que j'ai créé le texte. Des demandes de partout, et j'en ai encore plus sur notre twitter et notre facebook. On nous demande plus d'action. Mais je suis seul à faire tout le boulot et je commence à fatiguer, ça fait 48h que j'ai pas dormi!" Il était un peu au bord du craquage... fallait admettre. A force de répondre aux demandes des gens dans son coin, on avait fini par l'oublier derrière la file des parisiens qui venait lui parler non-stop." "Je suis d'accord pour agir, reprit-il, nous constituer en force citoyenne, nous avons assez de personnes derrière nous, mais...pour ça , on doit être sûr de ce qu'on fait. Si les Eveillés doivent être une nouvelle vision de la France, je l'écrirai pour vous! parce que les actions quotidiennes s'oublient, mais les textes resteront. Et OUI, Marianne, mes textes sont politiques car ils sont CITOYENS!"
Guy cherchait des appuis de partout en France pour soutenir le mouvement, pour nous fédérer en force d'action populaire...c'était ça le but de ces textes, moi j'avais rien compris... "Après la manif des fonctionnaires de mercredi, dit-il, retrouvons nous tous, avec tous ceux qui le veulent, tous les citoyens de France pour définir le mouvement et lancer notre action!" Et il s'allongea à même les pavés des tuileries pour s'endormir net, il ronflait carrément.

Il est temps de s'engager aussi
0 votes - le 09 Nov 2014 à 20:17

Baptiste a interagi avec moi :
Les discussions autour de la crise se sont emparées de notre groupe Facebook "Promo 2014-2015". On partage plus des liens vers les cours de stratégie médiatique mais on diffuse les vidéos apocalyptiques des bagarres dans les supermarchés, mais surtout celles des manifs des Éveillés.

Moi j'ai balancé les liens des liens vers le réseaux de luttes et le camp que veulent monter aux Tuileries @Tiphanie, @Jérémie et d'autres étudiants de tous bords politiques.
J'ajoute en commentaire à ma publication : "Je trouve ça bizarre qu'à Tours les étudiants ne se soient pas encore rassemblés, que personne n'ai créé d'événement sur Facebook ..."

Réponse : "Bah pourquoi t'organises pas un événement toi ?"

Un petit doute
0 votes - le 08 Nov 2014 à 23:37

Un Petit Rien a interagi avec moi :
L'assemblé est une véritable réussite. @Charlito est aux anges comme tous ces amis. Mais aujourd'hui, j'ai un petit doute. Écrire notre propre constitution est la meilleure des choses qui puisse nous arriver. Ne pas laisser aux politiques écrire le texte qui doit protéger le peuple des politiques est une évidence. Oui, mais comment l'écrire ? Comment constituer l'assemblée constituante ? Par l'élection ? Non, ce serait encore laisser aux plus beaux parleurs l'occasion de mener la danse. Le tirage au sort s'impose. Mais comment l'organiser ? Cela semble si compliqué. Un doute m'envahi. Un grand doute. J'ai laissé mes livres à la maison, je ne sais plus où sont les textes qui pourraient m'aider. Je ne sais plus ...Finalement le doute s'estompe. Je n'ai plus qu'un petit doute. La théorie ne nous sera d'aucun secours. Passons à la pratique, aussi simple que possible. Formons des groupes de 10 par proximité. Inscrivons sur des morceaux de papiers le noms de ceux qui sont prêts pour participer à l'assemblée constituante. Mettons les dans un chapeau et tirons au sort celui qui représentera les dix : 1 pour 10. Tous les tirées au sort du premier tour de chapeau se réunissent par groupe de 10 et renouvellent l'opération : 1 pour 100. 3ème tour à l'identique : 1 pour 1 000. 4ème : 1 pour 10 000. 5ème :1 pour 100 000. 6ème : 1 pour 1 000 000. Là il nous reste 60 personnes tirées au sort. Ce qu'il faut pour l'assemblée constituante. Ils écrivent la constitution et puis ... et puis ... Je ne sais pas. Je ne sais plus. Aidez moi @Baratribord @Matt @Charlito @Alex V. @Victor @Timothée @Jérémie @Thierry  @Franc=Peuple Libre @Guy @JB Monnayer  @Laura Froid @ Marianne Guérin  . Que fait-on après ? On propose un référendum pour que le peuple approuve ou rejette cette constitution. S'il l'approuve on l'applique. Mais s'il la rejette ? On refait le processus de tirage au sort, les 6 tours de chapeau pour composer une nouvelle assemblée constituante. Et encore ... Je ne sais pas. Aidez moi !@Jérémie

Le petit Chaperon soûl
0 votes - le 08 Nov 2014 à 23:32

Johanna Mercier a interagi avec moi :

Johanna se rendit au campement, il était déjà tard. Elle marcha à travers les tentes jusqu'à aperçevoir un visage connu, celui de @Valérie Elle . Elle reconnaissait quelques-unes des personnes avec qui elles se trouvait, notamment @Victor ,@ Marianne Guérin ,@Jérémie et @Baratribord . @Charlito n'était pas là. Dommage, elle aurait aimé lui parler. Elle s'approcha d'une démarche un peu chancelante, et s'assit les jambes croisées sur un des petits poteaux plantés place de la Bastille pour faire barrage aux voitures.
"Je peux m'allumer une cigarette ?" demanda-t-elle après les salutations d'usage.
Sans vraiment attendre de réponse, elle s'en grilla une et souffla la fumée derrière elle, se retournant d'un élégant mouvement de la tête. Ils la regardaient d'un drôle d'air. Elle savait à quoi elle ressemblait : sur son visage bouffi par la fatigue, un maquillage un peu effacé sur ses traits masculins lui donnait un air de drag-queen vulgaire, limite d'une prostituée. Et elle était un peu bourrée, aussi. 
"Je voudrais voir @Charlito !" s'exclama-t-elle d'une voix de poissonnière. "C'est bien lui, votre chef ? J'ai quelque chose à lui dire." Un autre, un peu effrayé sans doute, alla chercher le jeune homme. 

"Qu'est-ce que tu veux, Johanna ?"
"Ah ! Ahah ! Le beau Charlito ! Quel beau jeune homme ! Tu ferais un parfait président de la république. Bien blanc, bien propre, avec de bonnes idées et une volonté de faire avancer les choses !"

"Que..."
"Je voterais pour toi ! Moi la serveuse transsexuelle qui n'a aucune chance de s'en sortir dans la vie, le simple regard dégoûté des patrons l'empêchant d'avoir tout travail un peu sympathique ! Je voterais pour toi parce que tu es un type bien. Quelqu'un de juste. Parole d'ivrogne !"
Quelques rires gênés retentirent dans l'assistance. Elle se leva. Effectivement, ce n'était pas que les pavés irréguliers qui la faisaient tanguer, dans son haleine il y avait une odeur de mauvaise vodka et de cerise alcoolisée. Elle approcha, approcha de son visage jusqu'à être si prêt qu'elle semblait vouloir l'embrasser. Il se recula, embarrassé, mais elle se rapprocha et une fois la bouche tout près de son oreille, elle chuchota : 
"C'est moi, le petit Chaperon Noir." Elle s'éloigna, et posa un doigt sur sa bouche. Elle était quelqu'un de gentil, et espérait très fort, au fond de son esprit brumeux et vague, qu'il ne la dénoncerait pas. Elle fit un petit signe de la main, et repartit comme elle était venue. 

Appel à l'action !
0 votes - le 08 Nov 2014 à 22:51

Tiphanie a interagi avec moi :
@Victor a ramené 200kg de pâtes ! On a fait un sacré festin sur le camp. C'était plutôt cool, convivial, ça m'a réchauffé le cœur un instant. Mais j'ai changée. La convivialité, se fumer des clopes en refaisant le monde sur la pelouse, ça ne me suffit plus. Le soir je réfléchis, encore et encore, je n'arrive pas à dormir. J'ai tant d'images qui remontent, comme si je m'étais toujours voilée la face et que  je venais d'ouvrir les yeux. Comme si j'étais brutalement sortie de la matrice.
@Charlito a tenté de me rassurer hier. Il faut rassembler, apprendre la démocratie aux gens, petit à petit ... m'explique t-il.
J'ai souris parce que c'est un homme vraiment gentil, et sincère, j'en suis convaincue.
Mais la vraie question est de savoir à quoi son prêt ces gens qui se sont rassemblés autour d'un bol de spaghetti ? Sont-il prêt à se sacrifier pour faire tomber le système ? Sont-il prêt à abandonner momentanément leur mode de vie occidental pour être libre et vivre dans une véritable démocratie directe ? Sont-ils prêt à véritablement s'investir dans toutes les décisions et ne plus avoir une simple approche de consommateur ? Pouvons nous réellement battre sur le plan des idées un adversaire qui éduque et formate des millions de citoyens de 3 ans à 25 ans ? N'est il pas présomptueux et naïf de croire que nous allons initier une révolution populaire quand 1/3 de la population regarde chaque soir la TV, trustée par de grands capitalistes et des "élites" bourgeoises complices ?
Je crois qu'il faut définitivement se poser les bonnes questions. Quels sont nos forces, nos faiblesses, et faire de même avec notre adversaire, et de là, tirer un plan d'action. Mais croire que nos dirigeants vont gentiment lâcher le pouvoir alors que la constitution faite par les bourgeois pour les bourgeois, les protège. Faut-être lucide.
@Un Petit Rien
@Victor @Charlito @Alex V. @Jérémie @Guy @Loïc @JB Monnayer @ Marianne Guérin @Laura Froid  pour la  suite des évènements, je vous fait ma proposition : il faut nous organiser et nous scinder en 2. D'une part un groupe qui continuera la bataille de l'opinion sur les campements, les médias. Même si elle est perdue d'avance, elle compte malgré tout. Et d'autre part un groupe qui exécutera des opérations pour affaiblir l’État en s'attaquant directement à des points névralgiques : ministère de l'intérieur, préfectures, commissariats, gendarmeries, bases militaires, dépôts de matériel militaire ... C'est en progressant petit à petit sur ces deux fronts que nous finiront par porter l'estocade à ce système surpuissant et tentaculaire. C'est ma vision des choses. J'attends la vôtre que nous puissions débattre et avancer. May the Force be with you.

Les Tuileries comme nouvelle base !
0 votes - le 08 Nov 2014 à 22:35

Charlito a interagi avec moi :
On tente actuellement de s'installer au Tuileries ! Avec @Victor , @Alex V. , @Guy , @Jérémie , @Tiphanie  et bien d'autres on tente de monter un camp aux Tuileries ! ÇA ça peut être un tournant dans l'occupation de la place publique par le peuple ! C'est en bonne voie ! Mais l problème c'est que pour le moment je dois retourner au parc Martin Luther King car il a été ravagé en 2 temps 3 mouvement.. par qui je ne sais pas mais je soupçonne les RG ou le Black Bloc... le camp en pris un coup mais ça va apparement.  Je vais voir ce qu'il en est, je pense être de retour dans la nuit aux Tuileries ! Tenez bon les gars ! Et si c'est foutu au parc je ramène la troupe aux Tuileries.. mais perso je ne voudrais éteindre un camp pour en ouvrir un autre. D'autant plus que avec le peuple qui est Tuileries ça devrait se monter rapidos !!

 
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer