C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Klar

22 ans
Femme
Révolutionnaire
Vit à Paris
Devise : Detruire le mal dans ses racines
Bio : D’origine Russe, Rinema quitte le fief moscovite et part faire ses études de sciences politiques à l’université de la Sorbonne. Après avoir obtenu sa licence son âme slave l’emporte sur la rigueur des études et elle s’engage au sein de l’union communiste de lutte ouvrière. En 2013 lorsque éclate les mouvements de protestations contre le mariage pour tous, Rinema s’engage au sein du mouvement FEMEN. Ainsi le 22 Avril 2014 elles manifestent avec ses copines devant la maison des centraliens avant une conférence de presse de Marine Le Pen destinée à lancer la campagne électorale du Front national en vue des élections européennes. Elles se peignent les seins d’un drapeau européen sur lequel les étoiles forment une croix gammée et une inscription « Fascist epidemic ». Par cette action Rinema veut lutter contre la coalition de tous les partis d’extrême droite européen et empêcher que l’Union Européenne se transforme en une union de fachos. Rinema est quelqu’un d’obsessionnel, un matin de Juin elle se réveille et se définit un objectif de vie : détruire le front national. Elle change alors radicalement et prend sa carte d’électeur au sein du FN. Pour détruire le mal, il faut aller dans ses racines. A contrecoeur elle prend ainsi part aux divers « brunchs politiques » du FN et continue de se rapprocher, doucement mais surement, de la dangereuse Marine. Lorsqu’enfin le 30 Octobre 2014 elle apprend que la France est au bord du chaos et sort de la Zone Euro, elle se dit que l’heure est venue. It’ s time to play ....
Par
1
361 points 0
19 associés

Son histoire a elle

Le premier colis
0 votes - le 16 Nov 2014 à 14:37

Noé a interagi avec moi :
« Mon cher @Klar Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendrait un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Ca boum à Montretout
0 votes - le 03 Nov 2014 à 18:03

18h00, St Ouen. Rinema se passe du fond de teint sur son tatouage représentant le signe anarchique. A contrecoeur elle abandonne son jean troué et son t-shirt des Femen au profit de vêtements « classes » prêtés par Henriette, la voisine.  Elle rajoute la fausse chevalière préparée quelques heures plus tôt par Marco, son coloc qui travaille dans une bijouterie de contrefaçons à  Barbès. Ce soir c’est dîner privé à Montretout, domaine familial de Saint Cloud chez les Le Pen, pas question de se griller. Cette invitation elle l’a gagné en prenant sur elle depuis des mois, en enchainant les meetings et les « brunchs politiques »...   Elle prend son sac et s’apprête à sortir. Marco assit dépité devant la TV regarde les témoignages des désespérés devant le magasin Apple. « Ces gens sont fous...l’iphone bucket challenge c’est à ça que se résume les idéaux désormais ». Il se tourne vers Ramina surpris.   -       « Bah dis donc, tu es prête à te jeter dans la gueule du loup ! »   -       « Faut croire... »  Nerveusement, elle passe son foulard autour de son cou. Marco se lève et lui passe la main sur l’épaule. «Hé, ne craque pas hein, c’est peut être pas encore le moment, patience ». Ramina lui sourit et part sans rien dire.     Quelques temps plus tard elle y est. Devant la grande demeure de pierre  type « famille Adams » elle pousse un dernier soupir et appuie sur le bouton de l’interphone. Quand elle arrive dans le salon, tout le  gratin est déjà là. Ca papote de tous les côtés autour des petits fours. Néanmoins un froid semble être installé entre Gilbert et Marine, en effet ces derniers s’ignorent mutuellement depuis le début.  Gilbert fait la moue en montre à Jean Marie son score sur candy crush. La cloche sonne et toute l’assemblée passe à table.   Rinema n’a à ce moment précis qu’une envie ;  prendre les jambes à son cou. Elle songe alors à Mata Hari « coupable d’intelligence avec l’ennemi en temps de guerre » sauf qu’ici la guerre n’est pas encore déclarée.    Marine s’approche de Rinema. « Rinema prends donc place à mes côtés, place un peu à  la jeunesse  aux vraies valeurs n’est ce pas ? » Rinema s’asseoit et le sujet de la pétition contre Hollande s’enflamme. Ensemble ils doivent être désormais stratégiques mais surtout rapides. Marine s’empiffre et se lance dans son discours du jour où elle clame (comme elle l’a fait toute la journée) au « sursaut national ». C’est également un sursaut que fait Rinema tenant sa fourchette et tremblant de rage. Elle regarde l’armoirie et son oeil s’attarde sur ces lames tranchantes. Rinema pense à Kill Bill, « cet endroit serait parfait pour un remake... ». Ce n’est pas encore le bon moment et mieux faut continuer à l’influencer et l’amener par elle même à sa propre perte. C’est alors que Rinema pourra se réserver le coup de grâce.     Son talent de comédienne lui permet alors de rigoler à pleines dents aux remarques de sa compère. Elle se risque même aux accolades « qualité française » signe de reconnaissance au sein de l’espèce des LP. « Je l’avais dit depuis bien longtemps, je me sens visionnaire » lui confie-t-elle « Si j’ai gardé le silence c’est bien pour frapper au moment juste » rajoute-t-elle . Pour la première fois Rinema lui adresse un véritable regard compatissant.   Gilbert agacé, se lève et prend la parole « Tu ne peux pas imposer ça aux Français, pas toi » « Comment ça pas moi ? » s’énerve t-elle. La dispute éclate. Rinema au fond d’elle se réjouit, les deux loups sont en train de se s'entre-dévorer. Certains se lèvent pour prendre la parole et c’est tout un bloc qui commence à s’émietter. Rinema comprend qu’il faut laisser les choses se faire toutes seules.  Tel un chien de garde, elle soutient Marine dans chacune de ses répliques.  Si elle a bien retenu une leçon de son grand père chasseur, c’est qu’il faut toujours isoler la proie pour mieux l’abattre.             

Détruire le mal dans ses racines
0 votes - le 31 Oct 2014 à 17:44

D’origine Russe, Rinema quitte le fief moscovite et part faire ses études de sciences politiques à l’université de la Sorbonne. Après avoir obtenu sa licence son âme slave l’emporte sur la rigueur des études et elle s’engage au sein de l’union communiste de lutte ouvrière. En 2013 lorsque éclate les mouvements de protestations contre le mariage pour tous, Rinema s’engage au sein du mouvement FEMEN. Ainsi le 22 Avril 2014 elles manifestent avec ses copines devant la maison des centraliens avant une conférence de presse de Marine Le Pen destinée à lancer la campagne électorale du Front national en vue des élections européennes. Elles se peignent les seins d’un drapeau européen sur lequel les étoiles forment une croix gammée et une inscription « Fascist epidemic ».  Par cette action Rinema veut lutter contre la coalition de tous les partis d’extrême droite européen et empêcher que l’Union Européenne se transforme en une union de fachos.  Rinema est quelqu’un d’obsessionnel, un matin de Juin elle se réveille et se définit un objectif de vie : détruire le front national. Elle change alors radicalement et prend sa carte d’électeur au sein du FN.  Pour détruire le mal, il faut aller dans ses racines. A contrecoeur elle prend ainsi part aux divers « brunchs politiques » du FN et continue de se rapprocher, doucement mais surement, de la dangereuse Marine. Lorsqu’enfin le 30 Octobre 2014 elle apprend que la France  est au bord du chaos et sort de la Zone Euro, elle se dit que l’heure est venue. It’ s time to play ....

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer