C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Matt

20 ans
Homme
Etudiant en cinéma
Vit à Paris
Devise : Ne jamais renoncer.
Bio : Jeune transgenre de 20 ans (né fille, mais s'identifiant comme garçon), Matt est un rêveur, doux idéaliste et militant pour des causes diverses et variées : communauté LGBT, pro-sexe, lutte pour les sans papiers, contre le sexisme, le racisme... Etudiant en cinéma, il cherche désespérément un sujet sur lequel poser sa caméra et tourner le documentaire qui changera la vie des gens et la sienne par la même occasion. Et s'il trouvait finalement l'inspiration ?
Par
1
302 points 0
15 associés

Son histoire a lui

Révélation du Colonel du Peyroux
0 votes - le 11 Dec 2014 à 20:10

Colonel du Peyroux a interagi avec moi :
"Constitution Francaise Veme république : Article 7 : En cas de vacance de la Présidence de la République pour quelque cause que ce soit, ou d'empêchement constaté par le Conseil Constitutionnel saisi par le Gouvernement et statuant à la majorité absolue de ses membres, les fonctions du Président de la République, à l'exception de celles prévues aux articles 11 et 12, sont provisoirement exercées par le Président du Sénat et, si celui-ci est à son tour empêché d'exercer ces fonctions, par le Gouvernement." A présent, je souhaite déclarer à la Population une information tenue secret défense jusque là, lorsque le Gouvernement n'est plus capable d'agir, l'ensemble des officiers généraux et amiraux Français reçoivent le Code de l'armement nucléaire par un système informatique sécurisé, il faut un minimum de 10 d'entre eux afin de lancer une attaque. Si l'ONU est inquiète, qu'elle sache que le Capitaine Valois ne le possède pas ainsi que toutes les Nations indépendantes de France. Le Code étant actualisé à chaque fois qu'un Territoire prend son indépendance ou qu'un Allié passe à l'ennemi ici, le Capitaine Valois. [Communiqué du Colonel du Peyroux] @Tim @Monique @Baratribord @Dr Lavigne Mathieu @Ellie @Charles Vennec @Matt @Obama @José Manu Borraso @Charlito @Liza Brody @Guy @FranceIndé @Marilou @EveillésManifeste @justin tresor @Colonel Licasse @Amiral Figuères @Général Bornay @Général Bornay @Martine Aubry @Général there @Occitania Info @achille @Maréchal Ferbert @Francis Lou-Migal @général crelcel @Caporal Schtark @Général Atlas @Jean-Marc Ayrault @Général Bastien @Walter 

Discours de Stephen Harper à la Maison Blanche
0 votes - le 07 Dec 2014 à 11:40

France BN a interagi avec moi :
Alerte Info : Le 07/12/2014 Le Premier Ministre Canadien Stephen Harper a déclaré lors de sa visite officielle à la Maison Blanche à Washington D.C. que le Canada en accord avec les États-Unis d'Amérique refusent l'indépendance de tous les territoires Français. Alors que le pays est touché par la plus grande crise de son histoire depuis la seconde Guerre Mondiale, le Premier ministre Canadien a souhaité au Peuple Français de rester "Courageux et uni". Sous-entendu: avec les différents territoires se disant comme indépendants en son sein. "La France est un partenaire extraordinaire pour le Canada et l'Amérique et un Pilier des Droits Humains et des Libertés dans ce Monde Instable. Nous espérons qu'elle restera forte, robuste et unie". De Jack Mcintayer, envoyé spécial pour @France BN Les Abonnés : @Monique @Dr Lavigne Mathieu @Kayla aka Midas @Charles Vennec @Obama @Martine Aubry @Occitania Info @Maréchal Ferbert @Chancellerie @Général there @Francis Lou-Migal @Général Boris @général crelcel @Laurent Lerouge @Jean-Marc Ayrault @Général Atlas @Walter @Aziz @La source @Maurice Upian @EveillésManifeste @Hervé Le Bras @Erick Foax @Eric Sawal @Dominik devilepin @Robert Mortimer @General Alcatraz  @Lisa Hoffmann @Matt @justin tresor @FranceIndé @Lydie Reolon @Colonel du Peyroux

Allocution du Premier Ministre Canadien (Stephen Harper) sur la CBC News Network
0 votes - le 06 Dec 2014 à 00:27

France BN a interagi avec moi :
Allocution du Premier Ministre Canadien (Stephen Harper) sur la CBC News Network "Chers Concitoyens des dix provinces du Canada, Peuple de France, Fortes de nos racines historiques partagées, les relations entre le Canada et la France ont toujours été riches et denses, et ce, à tous les niveaux et dans de très nombreux domaines. Cela est en grande partie le résultat d'une véritable collaboration sur les sujets de gouvernance et de société. Nous avons également toujours entretenu un lien étroit en matière de politique étrangère, nous avons une vision commune des relations internationales : engagement envers le multilatéralisme, recherches de solutions constructives aux problèmes de sécurité internationale, promotion de la démocratie, des droits de la personne, de la bonne gouvernance et du développement. C'est pour cela, qu'aujourd'hui, le Canada s'est dit prêt a aider sa sœur, la France, et nous sommes fiers d'être là pour Elle. Nous partageons la vision de nos alliés à l'effet que notre aide peut-être qualifiée d'ingérence, de la part de la population Française, mais en tant que Nations Amies, nous n'acceptons plus de voir les Français et les Françaises souffrir. Si cette situation perdure, cela pourrait constituer un précédent qui pourrait s'avérer très dangereux pour la Démocratie en Europe et dans le reste du Monde. Si nous n'agissons pas, nous avons peur des conséquences que cela pourrait avoir, les cas d'épidémies, de violences, de mutineries sont autant de désordres qui font perdent à l'ensemble de l'Humanité, confiance en la vie. La France est le berceau des droits de l’Homme, des libertés, de l'égalité et quand la France vacille, c'est le reste du Monde qui tremble car c'est ainsi, la France est la Mère des Nations, elles est anciennes, pleine de sagesses et elle a tant à nous apprendre. J'ai confiance au Peuple Français, je conserve envers eux une vive admiration pour leur foi, leur abnégation, leur indomptable courage et leur amour aux valeurs qu'ils défendent. Je sais que beaucoup diront que leurs actes n'ont pas toujours été heureux mais leurs intentions étaient pures et toutes ces Forces que possède le Peuple, vont permettre à ce que chacun atteigne les Étoiles. Nous avons proposé notre Aide à l'ensemble des Territoires de l'Hexagone: La République de Lotharingie, l'Occitanie, le Royaume de Bretagne, La Manche ainsi que tous les autres départements de France, une seule réponse nous a été transmise, celle de Jean-Francois Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes. Ce dernier a accepté notre proposition d'aide humanitaire et médicale, nous serons à la hauteur de l'enjeu, la première Livraison de denrées alimentaires, de médicaments et d'autres biens est arrivée ce Vendredi 5 Décembre par la Royal Canadian Air Force, et sera suivie par de nombreuses autres. Notre Ministre de la Défense Nationale rejoindra la ville de Poitiers afin de rencontrer le Président de la Région Poitou-Charentes ainsi que le Responsable Régional de l'Armée, le Colonel Étienne du Peyroux. Vive le Peuple Français Uni ! Vive le Canada !" [Allocution retransmise sur @France BN et traduit par notre reporter Jack Mcintayer] Les Abonnés : @Monique @Michel Caravage @Baratribord @Dr Lavigne Mathieu @Héloïse Dunois @Kayla aka Midas @Ellie @Jerry @Charles Vennec @Lydie Reolon @José Manu Borraso @Matt @José Manu Borraso @Obama @Charlito @Liza Brody @Guy @Mathilde Pevensie @yann @Lisa Hoffmann @FranceIndé @Le Veilleur @justin tresor @General Alcatraz  @Sacha Costil @Robert Mortimer @Dominik devilepin @Eric Sawal @Erick Foax @Lily M. @Maurice Upian @Marilou @Hervé Le Bras @Charles Dugalois @EveillésManifeste @Aziz @Louisette Le Coz @Kévin @Melilla @La source @Walter @Père Mounier @Colonel Atlas @Jean-Marc Ayrault @Jean Légal @Devi Sweetie  @Laurent Lerouge @Général there @Occitania Info @Chancellerie @Général Bastien @général crelcel @Général there 

L'Aide Canadienne est arrivée à Poitiers
0 votes - le 05 Dec 2014 à 21:46

France BN a interagi avec moi :
Alerte Info : Le 05/12/2014 C'est aujourd'hui que l'Airbus A310 de l'Aviation Royale Canadienne s'est posé sur l'aéroport de Biard à Poitiers, le Canada qui se dit la sœur de la France avait proposé mercredi dernier,  son aide à l'ensemble des territoires de l'Hexagone, seule la Région du Poitou-Charentes avait accepté cette offre. Le Gouvernement du Canada a envoyé par avion la première livraison d'aide alimentaire et  médicale afin de répondre aux besoins grandissants de la population causés par ces temps troubles. Robert Nicholson, Ministre Canadien de la Défense a déclaré à ses concitoyens qu'il rencontrera prochainement le Président de Région, Jean-François Macaire afin de trouver une issue à la situation. Le Premier Ministre Canadien, Stephen Harper, a quant à lui, affirmé lors de son allocution sur la CBC News Network "qu'il était fier de tendre la main à la France" et a ajouté "La plus grande Force des Français est le courage dont ils font preuve pour atteindre les étoiles". Par Stéphanie Ditrot pour @France BNLes Abonnés : @Monique @Baratribord @Fabrice Cagerot @José Manu Borraso @Obama @Matt @Lisa Hoffmann @Liza Brody @Occitania Info @FranceIndé @Robert Mortimer @justin tresor @EveillésManifeste @Walter @achille @Jean-Marc Ayrault 

Etat d'Urgence Sanitaire déclaré
0 votes - le 04 Dec 2014 à 14:21

France BN a interagi avec moi :
Alerte Info : Le 04/12/2014 Depuis moins d'une semaine, 436 individus ont développé les deux aspects de l'infection de la Légionellose  : Plus de 90% des personnes infectées sont victimes de la forme ressemblant à la grippe, dite "fièvre de Pontiac" et dont les symptômes sont ceux d'un état grippal : fièvre, fatigue, douleurs musculaires, ces individus ne risquent aucun danger mais un traitement est hautement conseillé.  Les 10% restants sont, quant à eux, victimes de la seconde forme dite "maladie du légionnaire" qui est plus grave car touchant le système pulmonaire. Dans ce cas, La bactérie se multiplie dans les alvéoles pulmonaires (les petits sacs en forme de ballons situés à l'extrémité des bronchioles et qui permettent l'échange d'oxygène et de dioxyde de carbone avec le sang). Cette prolifération de légionnelles provoque une infection des poumons (pneumonie) et des difficultés respiratoires potentiellement graves. Pour cette forme, la légionellose pulmonaire peut s'avérer mortelle (chez un patient sur sept).  L'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) a décrété l'état d'urgence sanitaire. D'après les premières analyses, la légionellose serait bel est bien la bactérie coupable de cette contamination qui a infecté 436 personnes sur l'ensemble du Territoire Français, deux de ces personnes contaminées se trouvent dans un état jugé très préoccupant. Si vous êtes victime de ces symptomes, les autorités sanitaires vous demandent de contacter votre médecin traitant ou les numéros d'urgences dans les plus brefs délais.  A l'heure actuelle, les Autorités Sanitaires tentent de déterminer la source potentielle de cette contamination, les lieux fréquentés par les victimes sont mis en quarantaine afin d'éviter la propagation de l'épidémie, mais la Source reste inconnue et le nombre de personnes touché ne cesse de croitre. L'ANSES souhaite rassurer la population, l'inhalation d'eau est le seul mode de contamination, la légionellose ne se transmet pas d'une personne à l'autre et elle ne s'attrape pas en manipulant ou en buvant de l'eau contaminée. Des traitements existent pour les différentes formes de cette contamination : lors de la fièvre de Pontiac, un traitement destiné à soulager les symptômes est suffisant en attendant que le malade se rétablisse spontanément (médicaments contre la fièvre et la douleur). Concernant les formes pulmonaires de légionellose, elles sont systématiquement traitées à l'aide d'antibiotiques pour une durée de quelques semaines à plusieurs mois. Dans la nature, les légionelles vivent dans les eaux douces (lacs, rivières, étangs, marais, sources, etc.) et les sols humides (terreaux, composts, etc.) et survivent dans des eaux dont la température est comprise entre 30 et 60°C. Les légionelles vivent également dans les eaux douces tièdes et chaudes des installations humaines : canalisations, pommeaux de douche, robinets, bains thermaux, mais également dans les climatiseurs, les humidificateurs, les brumisateurs de vapeur d'eau, etc. La grande majorité des contaminations humaines se fait à partie de ces installations et c'est cette hypothèse qui est privilégiée par les Agences de Sécurité Sanitaire.  Par Bastien Marceau pour @France BN Les abonnés : @Monique @Baratribord @Dr Lavigne Mathieu @Héloïse Dunois @Kayla aka Midas @Jerry @Charles Vennec @Lydie Reolon @Matt @José Manu Borraso @Mathilde Pevensie @FranceIndé @justin tresor @General Alcatraz  @Mamie Rose @Robert Mortimer @Dominik devilepin @Maurice Upian @EveillésManifeste @Aziz @Walter @achille @général crelcel @Devi Sweetie  @Valerie Rotweiler @Jean Légal @Obama @Lisa Hoffmann @Liza Brody 

Message de FRANCE BreakingNews
0 votes - le 25 Nov 2014 à 17:53

France BN a interagi avec moi :
Bonsoir à tous,Depuis plus d'une semaine, @France BN n'a pas pu être en mesure de faire la mission qui est l'essence de sa vie, la diffusion de la vérité partout et pour tous. La raison de cela : un virus informatique dans nos serveurs à Nantes qui a réduit à néant beaucoup de nos travaux, enfin c'est ce que pense les responsables de ces attaques car toutes nos données avaient été préalablement sauvegardées dans les clouds à l'étranger. Merci à @FranceIndé pour leurs aides et qui sera pour toujours un partenaire avant d'être notre concurrent.Mais ces problèmes techniques n'ont pas réduit notre enthousiasme pour la recherche de la vérité et nous nous battrons pour celle-ci au noms de toutes les victimes de la Crise. Nous sommes de nouveau opérationnel alors nous prévenons : Vous tous! Ennemies de la Démocratie! de la Justice! et des Libertés! Craignez notre parole car le temps des silences est révolu !Vanessa Tiroup, Directrice de la Rédaction de @France BNABONNES : @Gritusse @Stelise @Victor @Matt @Charles Vennec @Auguste Babeuf  @Charlito @Alex lefort  @Alex V. @Johanna Mercier  @La Crête @Guy @Conseiller bac+15 @Robert Mortimer @Maurice Upian @EveillésManifeste @Erick Foax @Gilles de Salm @Aziz @Walter @justin tresor

Dans la rue, et après ?
0 votes - le 04 Nov 2014 à 00:05

Matt se dirigea d'un pas décidé vers chez lui. Il franchit le pas de la porte sans dire un mot, monta les marches quatre à quatre et s'enferma dans sa chambre. Il fallait partir. Vite. Cet endroit devenait irrespirable. C'était déjà horrible lors de son coming out trans, ses parents n'acceptant pas de vivre avec cette "abomination", selon leurs propres termes, sous leur toit, mais lui accordant, dans leur grande mansuétude, de rester ici jusqu'à ce qu'il ait fini ses études. Tant pis pour les études, au diable leur mansuétude. Sur son bureau traînait une caméra numérique premier prix qui prenait la poussière. Cadeau de ses parents pour son bac, lorsqu'il se faisait encore appeler Julie. Pas beaucoup servi. Il faut dire qu'en cinéma, pour analyser des films en long en large et en travers il y a du monde, mais pour en faire... Mais il allait changer ça. C'est lui qui donnerait la voix aux vrais contestataires, pas à ces politicards véreux. Il fouilla dans son placard et en sortit une vieille tente et un sac de couchage. Ca ferait l'affaire. D'après Jerem, il y avait des gens qui campaient à Bastille. Il allait les rejoindre et il allait les suivre au jour le jour, pour voir où tout cela allait mener. Deux, trois slips, quelques t shirts, quelques paires de chaussettes. C'était tout ce qu'il fallait. Il descendit, son sac sur le dos et ses affaires dans les bras.- "Julie, où est-ce que tu v..."- "Ta gueule". Et il s'en alla en claquant la porte.

Les Sans-Carte reçoivent des cadeaux
0 votes - le 03 Nov 2014 à 23:49

Johanna Mercier a interagi avec moi :
"Je veux foutre en l'air le système"Johanna alluma la télévision. Après sa petite aventure d'hier soir, elle méritait bien un peu de repos pendant que Michaël enchaînait les "han ! oh ! bordel" en comptant les billets. En tout, ils détenaient pas loin de 60 000 euros, si on ajoutait les économies de Johanna et les divers chapardages qu'elle avait effectués. Elle avait largement de quoi redistribuer et foutre en l'air le système économique, politique, social, en rendant tout le monde égal face à ce fric d'euro de mes fesses. Elle s'alluma une cigarette. La gamine dormait à cette heure-là. Toujours la même bullshit à la télé. Cabestany reçevait le vote de confiance de l'assemblée. Pas étonnant, tous ces trous de balle étaient des richards qui n'avaient aucune notion de ce que c'était d'être rejeté, à la rue, sans argent, sans papier, persécuté, sans rien pour se nourrir ou pour se loger. Ils ne savaient rien de la vie des Sans-Carte, ceux qui n'avaient plus de fric parce qu'ils avaient été asse niais pour croire qu'Hollande ne planterait pas le système comme ça. En silence, elle enfila sa cape noire et son masque. Ils installaient des tentes à Bastille ou à la Défense, pour protester, pour leur montrer. Elle aussi, elle pouvait leur montrer. Elle voulait que leur fric, le même dans lequel ces Picsou du gouvernement se baignaient en riant pendant que le peuple crève la dalle, ce fric-là, cet euro fustigé, adulé, détesté, blâmé, et à présent regretté, allait leur montrer à quel point le peuple avait soif. Marchant dans le camping des Indignés, des Eveillés, des Sans-carte, de tous ceux qu'on écoute pas alors qu'ils ont quelque chose à dire, parce qu'on préfère entendre le FN qui n'a rien à dire, Johanna déposa une enveloppe de 100€ devant chaque tente. chaque tente ; @Matt peut-être, @ Marianne Guérin peut-être, @Charlito peut-être, @Ingrid peut-être, @Jean peut-être, et c'était juste le commencement, elle déposait une a une les enveloppes, 10 000 euros en tout, une par une, comme si elle se déshabillait, puis partait telle une ombre sous les regards de quelques passants éparpillés, avec le vague désir d'une diva aspirant à la célébrité.  

Dans le local 2
0 votes - le 31 Oct 2014 à 00:10

Matt resta un moment silencieux dans le local tandis que tout le monde s'affairait autour de lui, préparant par avance leurs questions, leurs techniques d'approche, voire des flyers faits à la main. Bien sûr, il avait envie de croire à l'idée d'un rassemblement fort, uni. Mais au cours de ces quelques années de militantisme, il commençait à craindre que cela ne soit qu'un doux rêve. Telle asso est trop radicale, l'autre est trop BCBG, celle-ci n'est pas assez inclusive, celle-là est abolo... Comment avancer si on se tirait sans arrêt dans les pattes ? Dans cette asso, il était bien. Il était accepté comme transgenre, c'était déjà beaucoup. On ne venait pas lui demander son prénom de naissance, ni s'il était opéré, on ne lui demandait pas son orientation sexuelle... C'était un endroit safe. Est-ce qu'il voulait collaborer avec ceux qui niaient sa nature d'homme pour le ramener à sa condition biologique ? Il n'en savait rien. De toute façon, tout était incertain dans cette histoire. Tout était inédit, tout était à refaire, à défaire, à faire...Il s'assit dans un coin et observa les autres. Ce qu'ils étaient beaux. Ce jeune gay rutilant, cette bi peace and love, cette lesbienne punk, ces trans fabuleux, ces quinquas pionniers de la lutte contre le SIDA, contre l'homophobie, contre tout. Et soudain, ça le frappa. Eux. C'était eux qui devaient être filmés. C'était évident. Et puis ces gens dans la rue, qu'on voyait de loin par la fenêtre. Ces monsieurs tout le monde, ordinaires, qui étaient frappés eux aussi par un élément loin de l'être. C'était les plus beaux personnages que l'on puisse imaginer. Personne ne savait le scénario à l'avance, tout le monde arrivait sur le plateau sans savoir quelle sera la dernière scène à tourner pour la journée. Elle était belle, cette incertitude.- "Je... Je reviens, j'ai un truc à faire." lança-t-il à Myriam, sa petite amie qui ne se tenait pas bien loin, occupée à suivre les actualités sur son smartphone.- "Tu vas bien ? Tu as l'air tout pale..."- "T'en fais pas, ça va. J'ai eu une idée, je t'en parle quand je rentre.", décréta-t-il en posant un baiser sur sa joue.

Au local...
0 votes - le 30 Oct 2014 à 19:57

Arrivé au local de l'association, Matt déboutonna son manteau, embrassa distraitement sa petite amie et alla se placer dans le fond. Jerem s'apprêtait à prendre la parole.- "Bon... Vous savez tous pourquoi vous êtes là au lieu de tranquillement vaquer à vos occupations, alors je vais être bref. On est baisés."Un rire jaune parcourut l'assemblée."Sérieusement", poursuivit Jerem, "On est très mal barrés. Hollande vient de donner raison à l'extrême droite en reniant complètement ses racines et sa famille politique. Politiquement, c'est un véritable désastre. On pourrait continuer à se lamenter dessus longtemps, mais c'est un fait, c'est mal barré, on va assister à une montée des extrêmes, à la fois du fascisme absolu et de l'anarchie. On revient sur l'euro aujourd'hui, on repart au franc. Bon, très bien. Et maintenant ? Qu'est-ce qui va les empêcher de revenir sur les grandes avancées acquises ? Et s'ils supprimaient l'avortement ? Le mariage pour tous ? Les aides pour la recherche contre le sida ? C'est cette société-là que vous voulez ?"Un lourd grondement de désapprobation accueillit la tirage de Jerem."C'est bien ce que je me disais. Alors, on peut rester dans notre coin, faire quelques tractages par ci par là, peut-être organiser des débats, OK. On l'a fait ces dernières années, on peut le refaire. Ou bien... on peut prendre contact avec d'autres associations et se mobiliser pour sauvegarder notre démocratie. Je ne sais pas s'il faut restaurer le franc, ce que je sais c'est qu'il faut encourager le progrès social. Et là, c'est mal barré pour ça. Sauf si on s'unit. Et qu'on ne pense pas qu'à sa gueule. Moi, en tant que petit pédé blanc, je donnerais ma vie pour les femmes, les racisés, les trans, les hétéros... Pour l'espèce humaine, en fait. Mais surtout, pour les oppressés. En tant de crise, c'est eux qui trinquent. On doit s'organiser, on doit faire entendre nos voix. On ne se laissera pas opprimer. On ne les laissera pas faire ! C'est pourquoi je vous propose donc de lancer un collectif. On doit être nombreux. On doit être bruyants. On doit être visibles. On doit résister ! Qui est avec moi ?"Matt leva la main. Il n'avait pas tout à fait compris où Jerem voulait en venir, mais bon... C'était son meilleur ami, alors autant le suivre."Bien. Première étape, la rue. Il faut déjà recueillir l'avis des gens."

Matt, jour n°1
0 votes - le 30 Oct 2014 à 19:18

Driiiing, driiiing, driiiiing.....8 heures du matin. Le réveil sonne. Tôt, peut-être un peu tôt pour Matt, s'étant couché tard la veille. La faute, assurément, à cette console de jeu un peu trop tentatrice qui trônait fièrement dans sa chambre. Matt ouvra un oeil et considéra les possibilités : soit il n'allait pas en cours et il irait au 2ème, soit il n'allait pas en cours du tout et il réglerait enfin son compte au boss de fin, soit il faisait un effort, mangeait un bout, prenait une douche rapide et se foutait un coup de pied au cul pour partir en cours.- "JULIIIIIIEEEE ! VIENS ICI TOUT DE SUITE !"Ah ben, sa mère avait tranché pour lui, visiblement il allait falloir se lever. Il éteignit le réveil machinalement, se frotta les yeux, enfila un sweat et descendit. Il savait que lorsque sa mère atteignait ce volume sonore, il ne fallait mieux pas le contrarier. Et le fait qu'elle ait utilisé son prénom de naissance, même après lui avoir expliqué 50 fois qu'il ne souhaitait plus se faire appeler comme cela, n'était pas de bon augure...- "T'as vu, on est sortis de la zone euro ! Tu vois, je te l'avais toujours dit, qu'un jour où l'autre, on finirait par écouter Marine au lieu de tes saloperies de gauchistes bien pensants !"Sa mère avait le chic pour balancer des insultes avec le sourire aux lèvres. C'était peut-être même sa plus grande spécialité. Au moment où il ouvrit la bouche pour lui répondre, il sentit son portable vibrer dans la poche de son sweat. Un SMS de son meilleur ami."Réunion de crise au local. Rejoins-nous dans 30 mn. Jerem."Sans rien dire, il remonta, laissant sa mère en plan dans le salon, s'extasiant devant la télévision. Il enfila un sweat et un jean, attrapa son sac et redescendit."Où est-ce que tu v..."Et le claquement de porte répondit à sa mère."Encore une bonne journée qui commence..." pensa Matt, s'engouffrant dans le froid de cette matinée d'Octobre.

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer