C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Mehmet

35 ans
Homme
Entrepreneur
Vit à Creil
Devise : "Ma petite entreprise ne connaît pas la crise."
Bio : Ma vie pourrait être droite comme des rails de chemin de fer. Comme ceux qui lacèrent Creil, la ville où je suis né. Fils d'immigrés turcs, il y en a beaucoup qui croient voir mon CV tout tracé. Sauf que moi, j'ai de l'ambition. Le deal, entre la zac du Moulin et Paris, merci bien. C'est peut-être un début mais certainement pas la fin. Je ne tomberai pas dans les pièges qu'on me tend. Je surprendrai tous ceux qui m'attendent au tournant.
Par
1
306 points 0
16 associés

Son histoire a lui

La chute du seigneur de Creil
0 votes - le 07 Dec 2014 à 09:53

Eric Sawal a interagi avec moi :
Il est tôt, ce dimanche matin, quand une colonne de véhicule des FTPs entre dans Creil. Les habitants de la bourgade du nord, qui jouit d'un calme et d'une relative prospérité grâce à l'incroyable réussite de @Mehmet  regardent avec incrédulité les troubles de Paris venir à eux.
Plusieurs van, chargés d'hommes en arme remonte la rue principale de la ville, drapeau rouge claquant en vent. Les forces de police, déjà d'ordinaire peu visible car à peine toléré par le seigneur de Creil, préferent rester chez elle.
Du côté des hommes de main de Mehmet, c'est l'affolement. Le bruit courre dans la Cité qu'il va se passer quelque chose. Effectivement, la colonne de véhicule ne prend pas la direction de l'hotel de ville ou du commissariat de Police, mais de la petite maison cossue que Mehmet s'est acheté tout récemment à la faveur de son incroyable réussite économique.

Les vans des FTPs s'arrêtent à une dizaine de mètres de la villa, se positionne pour en bloquer toutes les rues d'accès. Plusieurs FTPs en descendent et s'approchent de la demeure de Mehmet. "Au nom du Comité de Salut Public, nous avons ici un ordre d'arrestation concernant Mehmet, pour esclavagisme et pour haute trahison et soutien à un officier militaire félon".
La réponse à l'intérieur de la ville ne tarde pas "Allez vous faire foutre". Puis, un tir de pistolet fuse, obligeant les FTP à se mettre à couvert.

Dans le même temps, venue de la Cité voisine, une vingtaine de jeunes arrivent, certains portants visiblement des armes légères, pistolets et autres.Les FTPs les regardent approcher, leur chef fait signe d'ouvrir les portes du van. 3 hommes en sortent, fusil d'assaut a poing et toisent d'un air confiant les FTPs.A l'intérieur de la maison de Mehmet, ça s'agite. Deux autres coup de fusil partent. Les FTPs décident de passer à l'assaut.La suite est rapide, brutale. Les FTPs sont plus lourdements armés, entraînés que les voyons de Mehmet. L'affrontement est violent, mais san suspens. A l'extérieur, les jeunes des cités tentent d'harceler les FTPs, mais ceux ci parviennent à les maintenir à distance sans trop de peine grâce à leurs armes de guerre.A l'intérieur, le Seigneur de Creil se défendra jusqu'au bout. Alors que les derniers de ses gardes du corps sont capturés, il se réfugie seul dans son bureau. Vous ne m'aurez jamais vivant, crie-t-il. Je serais libre jusqu'au bout, je ne retournerais jamais en taule.Une déflagration retentie. Lorsque les FTP pénètrent dans le bureau, Mehmet git, face contre le meuble, dans une mare de sang. Il a préféré la mort à la capture.

Pendant ce temps, un autre groupe de FTP a pris la direction des exploitations agricoles de Mehmet. Que vont ils y découvrir ?

#kill

0 votes - le 06 Dec 2014 à 22:04

Seraphin Da Costa a interagi avec moi :
- Général-Président, il est bien difficile de vous faire un résumé de la situation en France. En un mot, c'est l'anarchie. Les regions prennent leur indépendance, les militaires essaient de remettre de l'ordre mais on craint qu'ils s'entretuent. Le voyou @Mehmet  , seigneur de Creil a été abattu la nuit dernière.
Votre toujours fidèle
 Séraphin 
#kill

I can get now..satisfaction
0 votes - le 05 Dec 2014 à 23:06

Jeanne (Juanita) a interagi avec moi :
Voilà enfin une opération bien menée...enfin ! Les deux guerilleros envoyés par Ernesto en région parisienne ont rempli leur mission. Depuis plusieurs jours il le surveillaient. Ils ont appris à connaitre ses horaires, ses habitudes, ses trajets. Et puis, ce soir, alors que la vicitme discutait sur le pas de sa porte avec un homme, sans doute un miltaire, l'un des deux guerilleros est arrivé à moto, a dégainé son revolver et tué d'une balle en pleine tête @Mehmet  . Ce sale capitaliste est mort. Le guerillero a disparu dans la nuit. #kill

Chute en vue pour le Seigneur de Creil ?
0 votes - le 05 Dec 2014 à 13:58

Eric Sawal a interagi avec moi :
De bonne heure ce matin, une unité des Nouveaux FTPs a commencé à encercler les domaines agricoles de @Mehmet  : puisque la justice semble incapable d'enquêter sur les rumeurs d'esclavagisme du "Seigneur de Creil", les Nouveaux FTPs semblent décidés à investiguer eux-même.

Alors que les premiers véhicules approchent des entrepôts, des tirs de sommations fusent depuis les bâtiments agricoles. Aussitôt, les voitures stoppent leur progression, les hommes des FTPs en descendent pour se mettre à l'abri dans les fossés autour, armes d'assaut à la main.Un affrontement semble inévitable, sauf si le Seigneur de Creil décide de prendre la fuite ou de se rendre. Mais Mehmet a-t-il les moyens de s'opposer à une milice para-militaire équipé d'armes de guerre ?

Sandwichs au concombe
0 votes - le 01 Dec 2014 à 00:00

Robert Mortimer a interagi avec moi :
@Marcel SANTINI @le Petit Nicolas @Johanna Mercier  @Anonymous @Pierre Yovanovic @EveillésManifeste @Colonel Atlas @Mehmet  @Liza Brody @Jean-Marc Ayrault 
chers amis,
Depuis ce matin, l'opération "concombre" a débuté. Il s'agit du largage aérien à but humanitaire de colis alimentaires composés de sandwichs au concombre, jelly, haggis et autrex spécialités britannique. La reine veut aider la France
Bon appétit

Du bois
0 votes - le 29 Nov 2014 à 22:21

Lucien a interagi avec moi :
La grande palissade était désormais terminée, cependant Lucien n'avait plus de bois pur reprendre les travaux de la nouvelle grange.
Il se souvenait de @Mehmet  qui avait un large réseau, il décida de lui écrire un mail:

"Cher Mehmet, vous aviez pris contact avec moi il y a quelques semaines, vous étiez éventuellement intéressé pour faire affaires.
J'ai actuellement une 1,5 tonnes de noix de Grenoble prêtes à être écoulées, je suis prêt à vous les faire acheminer.
Quant à moi je cherche des planches de bois afin de poursuivre la construction de ma grange.
En avez vous? Du bois destiné à la construction? 
Merci de me tenir au courant.

Cordialement, 

Lucien."

Mehmet
0 votes - le 28 Nov 2014 à 23:07

Général Vador a interagi avec moi :
- salut mon gars, c'est vador à l'appareil ! Tu me connais cher @Mehmet  , je travaille pour l'empereur Othon IV
- bah, ca m'intéresse pas.
- si je te dis mon gars que je te fournis des billets à faire circuler en France, ça t'intéresse ?
- je vous écoute !
- bon, je te donne du fric en liquide et tu le dépenses, j'ai aussi des armes que tu peux revendre !
- ok on eut faire affaire !
- oui mon gars, il faudrait que tu sois favorable à l'empereur.
- dans ces conditions, je suis pour qui vous voulez
- bravo mon gars !

28 Nov - Péage au MIN de Rungis
0 votes - le 28 Nov 2014 à 10:47

Christophe Flavier a interagi avec moi :
En ce début de matinée, @Mehmet  est tranquillement assis à son "bureau", à contempler la progression de son empire, quand le téléphone sonne.

"Ouaih, c'est Abdel, à Rungis. Y'a comme un lézard, là....Ce matin, y'a une bande pingouin qui ont débarqué aux portes de Rungis. Les Nouveaux Francs Tireurs et Partisans, qu'ils s'appellent, du Comité de Salut Public du Val de Marne. J'y comprends rien. 
Enfin bref, ils ont dit que comme en Bretagne, ils instauraient un "impôt révolutionnaire" à Rungis. A partir de maintenant, ils prélèvent 10% en nature sur toute denrée alimentaire qui sort de Rungis.Le truc, c'est qu'ils ont des guns, qu'ils disent que les keufs ici, maintenant, c'est eux. Et qu'on a qu'à fermer notre gueule. Et les vrais keufs, on en voit pas beaucoup par ici.En même temps, je me vois pas appeler les keufs à l'aide pour régler nos problèmes. Alors chef, on fait quoi ?"

L'accord
0 votes - le 19 Nov 2014 à 19:45

Denis Planchin a interagi avec moi :
En acceptant cet accord avec @Mehmet , Jean-Paul Huchon venait de faire une grosse erreur. Le flou régnait autour de cette affaire sur la viande avariée, et en réaction, le conseil régional avait accepté de faire entrer le loup dans la bergerie. Tout cela ne présageait rien de bon, d'autant plus que de nouvelles boucheries avaient dû être fermées, notamment une boucherie chevaline qui vendait en réalité du boeuf. Certains des collaborateurs les plus proches du "Seigneur de Creil" étaient impliqués, il ne pouvait pas ne pas savoir, et malgré ses alertes lancées au préfet, il ne voyait aucune nouvelle mesure être appliquée à l'encontre de l'entrepreneur.

19 Nov - Quand les caïds donnent dans le maintien de l'ordre, c'est que rien ne va plus.
0 votes - le 19 Nov 2014 à 16:20

Eric Sawal a interagi avec moi :
Il y'a quelques jours, un mec est venu me voir au camps des éveillés. Il était envoyé par @Mehmet  , le "seigneur de Creïl" et désormais de Rungis. Je ne sais pas comment prendre la chose, et plus la situation empire, et plus ça sent mauvais. Mais rien faire, ne pas lui répondre risque d'être pire.

Au départ, il voulait me proposer un deal. Je "calme" les cheminots pour assurer un minimum de service public en échange d'une aide logistique et matérielle. Et pendant ce temps là, son buiseness roule. Le problème, c'est que je ne veux pas que les choses se calment. Je veux tout faire péter. Je veux faire la révolution. Et la révolution, c'est pas bon pour le buiseness. On ne va pas s'entendre lui et moi. Surtout s'il se fait adouber par Sarkozy...Tant qu'il était à Creil, ça n'était pas un problème. Mais Rungis, c'est à la frontière de "mon territoire". Villeneuve et les villes de la banlieue rouge alentours. Je suis sur Paris en ce moment. Mais la banlieue rouge, si ça vie à la révolution et au conflit armé, ça sera ma base arrière. Je la prépare tranquillement et sûrement. Et je n'ai pas envie qu'un caïd vienne y foutre le bordel.Le problème, c'est que ce je ne peux pas faire non plus sans les caïds du coins. Ils ont les armes dont j'ai besoin. Et je n'ai pas du tout envie qu'ils viennent jouer les supplétifs des keufs pour maintenir l'ordre. Ca c'est déjà vu. Je veux la paix "chez moi". Le problème, c'est que si socialement, on n'a rien à voir, géographiquement, nos territoires vont vite s'entrechoquer.Il va falloir trouver un compromis avec Mehmet. Mais lequel ? Ca c'est la question.Et en même temps, si ça vire vraiment à l'anarchie, à la lutte armée, on va avoir besoin de sa logistique, au caïd du nord. Parce qu'il va bien falloir approvisionner les gens. Et pour ça, je n'ai que Rungis.Y'a pas à chier, il faut le rencontrer et voir ce qu'il veut me proposer de concret et si on peut trouver un compromis.
 Un service minimum de transport ? Pourquoi pas, mais en sauvant "l'honneur" des cheminots. On ne peut pas reprendre le travail. On doit rester en grève. Conduire les trains en grève, je ne sais pas comment vendre ça aux camarades, moi.

Veux tu des brouettes
0 votes - le 18 Nov 2014 à 19:32

Jeanne (Juanita) a interagi avec moi :
Camarade @Mehmet  
Nous avons besoin de tes services. L'un de nos otages doit payer une partie de    Sa rançon en brouettes. Je te propose un marché, je te donne les brouettes et tu me trouves des armes
Merci d'avance camarade !
juanita 

l'appel
0 votes - le 17 Nov 2014 à 23:58

Denis Planchin a interagi avec moi :
2 heures plus tard, il recevait un appel sur son téléphone.
"Bonjour, je parle bien avec le commissaire Planchin?"
"Oui. Pourquoi?"
"Jérôme Puy de @FranceIndé à l'appareil, j'ai juste une petite question à vous poser. Confirmez-vous la présence de proches de @Mehmet  Bahaddin parmi les interpellés?"
"Écoutez, je n'ai aucun commentaire à faire sur les personnes interpellées, elles ont droit à la présomption d'innocence, or donner leur nom peut nuire à leur image si ils sont innocents."
"Je ne demande pas de nom, je veux juste savoir si il y a un lien entre les interpellés et @Mehmet , c'est simple non? Sinon je pourrais toujours contacter mes autres sources..."
"C'est bon, c'est bon. Oui, certaines gardes à vue ont lieu à Creil, mais la personne que vous citez n'est pas concernée par l'enquête, même si elle sera prochainement entendue. Ça vous suffit comme ça?"
"Oui, merci monsieur Planchin pour votre collaboration" et il raccrocha.

Mehmet
0 votes - le 17 Nov 2014 à 15:56

Lucien a interagi avec moi :
"Cher @Mehmet  , je vous recontacte car j'ai à disposition 500 kilos de noix de Grenoble fraîchement ramassées. Je ne pourrai jamais écouler tout mon stock ici.
J'ai une connaissance qui monte en région parisienne demain et qui peut acheminer la quantité de marchandise que vous voulez suivant vos besoins.
N'hésitez pas à me faire part de vos demandes.

Bien à vous, 

Lucien"

0 votes - le 17 Nov 2014 à 11:15

Ca chauffe pas mal du côté de la place de la Bastille. Les mecs sont chauds. Ils arrivent de Villeneuve-Triage, des cheminots en colère, qui ont lancé un mouvement spontané. Ils commencent à s’armer. Mes gars m’ont dit qu’ils étaient entrés en contact avec Malik. C’est pas vraiment un bon plan. Ni pour eux, ni pour moi. Du coup, j’ai envoyé Rémi à la Bastille. Il a passé un message. Faut que je rencontre moi-même ce gars @Eric Sawal. J’ai un deal à lui proposer. C’est simple. Avec ses mecs, il assure un service minimum des transports en Ile-de-France. Comme ça, les gens sont contents, ils restent dans le rang. Et moi, je peux continuer à distribuer mes fruits et légumes pépouze. En échange, je fournis à son mouvement politique la logistique nécessaire : de la bouffe, de la protection des armes si besoin… même si je ne suis pas trop chaud pour les armes. Faut pas que ça parte trop en sucette. Mais comme ça, les mecs peuvent bosser sur leur projet politique. Et nous, on continue le business. 

'impôt revolutionnaire
0 votes - le 16 Nov 2014 à 18:53

Jeanne (Juanita) a interagi avec moi :
@Mehmet  a beaucoup fait parler de lui. il fait le mariole. juanita qui a eu son portable par une copine compose le numéro de l'homme d'affaires :
Bonsoir, je suis Juanita de l'internationale Revolutionnaire. Nous tenons Tele Info. Notre groupe a besoin de vos services. Vous devez rejoindre notre cause. Nous avons besoin de deux mille paniers citoyens. Vous savez que nos moyens sont limités mais vous serez récompensé a la libération !

 
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer