C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Michel Henry

34 ans
Homme
Journaliste indépendant
Vit à France
Devise : L'info avant tout.
Bio : Né le 1er octobre 1980, Michel Henry est originaire d'Alsace. Ses parents, agriculteurs de profession, ne l'encouragent pas vraiment à faire des études. Pourtant, il se révèle être un étudiant brillant: à 20 ans, il intègre la EJP à Paris, une école pour journaliste. Après ses études, il réalise différents reportages à l'étranger, et vend ses reportages à des prestigieux médias, tels que France inter, ou encore le Daily Planet. Aujourd'hui, il sillonne la France pour y réaliser ses reportages et interviews.
Par
2
1937 points 1
42 associés

Son histoire a lui

1 ans après pour Adria Helios
0 votes - le 18 Dec 2014 à 22:53

Adria Helios a interagi avec moi :
Il y a un an de cela, j'ai assisté impuissante aux événements qui ont frappé nos Cités, nos Campagnes, nos Iles. Nous devions simplement sortir de la Zone Euro et attendre tranquillement la nouvelle monnaie qui n'est jamais venue à nous. La crise s'est amplifiée et par égoïsme, les individus ont fait preuve de violence les uns envers les autres alors que des solutions existaient, beaucoup de localité en France ont maintenu un climat de paix et de solidarité extrême et ont même demandé de l'aide auprès de partenaires étrangers, comme c'est le cas du Canada envers le Poitou-Charentes. Nous pensions être seuls alors que c'était faux, de nombreux pays soutenaient notre cause mais nous n'avons pas voulu écouter. Et vînt le despote, qui pensait régler la situation de cette France qui se divisait de plus en plus, en marchant sur chacun des individus qui s'opposait à ses idées. J'étais à Poitiers ce jours là et j'ai vu les troupes du Capitaine Valois entrer dans le Centre Ville, j'ai vu la panique des passants qui couraient dans tous les sens pour éviter les balles et moi, j'ai couru pour continuer à vivre. Puis quand le calme est revenu, je suis retournée dans la Rue où des corps jonchaient le sol et où le sang se rependait dans les caniveaux, j'ai fais de mon mieux pour soigner ceux qui pouvaient encore l'être mais quand cet enfant de 7 ans est mort dans mes bras, le symbole de la pureté et de l'innocence avait été sali, j'ai compris que je devais canaliser la colère en moi pour me donner de l'énergie à accomplir une mission, celle de faire changer les choses. Poitiers a été libérée comme Châtellerault et Limoges par les troupes du Colonel du Peyroux et je suis heureuse que des personnes des Forces Armées qui défendaient les valeurs Humaines étaient là pour nous sauver. 2000 Personnes sont mortes dans notre région et encore plus dans la France entière, je ne pouvais acceptée cela. Dès que les Eveillés ont mis en place le Forum Social à l’Élysée, je me suis sentie prête à jouer mon rôle avec les compétences dont je disposais et j'ai rejoint la Capitale, des individus ont osé me qualifier d'arriviste alors que je ne faisais que mon devoir de Citoyenne Française. Puis, les événements se sont succédé et on m'a demandé de tenir provisoirement le Ministère de l’Éducation jusqu'à la prochaine élection légitime. En tant que Professeures des Écoles qui subissait la vétusté de cette Institution je devais agir à la hauteur de mes moyens et j'ai acceptée afin de lui redonner son véritable rôle qui n'est pas seulement de transmettre des connaissances ou de socialiser les enfants, comme beaucoup le pense encore, mais de transformer un être immature en personne autonome, responsable et épanouie, capable de bien vivre avec les autres, conformément à son désir et des valeurs Humaines. Le défaut de l'ancien système scolaire était qu'il mettait au centre le savoir et non l'être humain. Il donnait la priorité à ce qui est secondaire, le savoir du maître à transmettre avec son objectivité et sa rigueur, et il négligeait l'essentiel, le désir de s'améliorer de l'élève, avec toute sa subjectivité, sa singularité, sa personnalité. Les grands pédagogues le disent depuis Rousseau : Pestalozzi, Montessori, Freinet, Steiner, Tous savaient qu'il fallait mettre le désir d'évoluer de l'enfant au cœur du processus éducatif et c'est cette mission que j'accomplissais car pour moi, nos enfants sont et seront toujours les véritables bâtisseurs de cette nouvelle société que l'on souhaite tous, c'est à nous de leur transmettre les clés pour bâtir le véritable avenir de la France. Quand le Gouvernement a été élu, je suis retournée m'occuper de mes élèves de l'école de Marçay car j'avais réalisé mon devoir, celui de mettre les bases des futures décisions des Ministres de l’Éducation. Depuis ce temps qui me semble si proche et si éloigné à la fois, je mets mes compétences aux services des futurs fonctionnaires de l’Éducation en leur enseignant les nouvelles pratiques pour faire évoluer nos enfants dans l'Amour de l’École et donc de l'Avenir de la Société. A tous ! Rien n'est terminé, tout est à faire et merci à tous d'avoir été les prémices de ce Changement." Adria Helios @Monique @Thomas  @Dr Lavigne Mathieu @Charles Vennec @José Manu Borraso @Obama @Liza Brody @Guy @Alexandra Lagneaux @Lisa Hoffmann @Sandrine @justin tresor @Dominik devilepin @Eric Sawal @Erick Foax @Marilou @Jean-Louis Le Braz @Lilou @Ada Erasom @Maurice Upian @Le Prophète @Aziz @ALAD @La source @Kévin @Martin Rochteau @Walter @Père Mounier @achille @Jean-Marc Ayrault @Devi Sweetie  @général crelcel @Chancellerie @Maréchal Ferbert @Général there @Montpellier @Robin des Bois @Francis Escudé @Michel Henry  

Profession: journaliste
0 votes - le 18 Dec 2014 à 18:59

Un an après, je suis toujours en train d'écrire des articles et de faire des reportages... Certaines choses ne changent pas. 

Mais d'autres changent: me voilà à présent à la tête d'une rédaction! Après avoir vadrouillé durant toute la crise, j'ai voulu me poser un peu. Alors, j'ai pris un appart à Paris, et je me suis lancé...

Avec l'aide de @justin tresor@Fantasio, ainsi que plusieurs journalistes ayant travaillé à @FranceIndé et @France BN, nous nous sommes lancés un fameux défi: la création d'un journal d'investigation.

C'est que dans la nouvelle France qui se dessine, rapporter l'information n'a jamais été autant nécessaire! Quoiqu'on en dise, les magouilles continuent à avoir courts, et les gens malintentionnés sont toujours présents.

Avec le recul pourtant, la crise a eu un impact positif: les gens ont compris l'importance du métier de journaliste, et les ventes de journaux sont reparties à la hausse. Dans le même temps, le fait de vivre une période aussi dangereuse a soudé les journalistes entre eux. 

Plus que jamais, nous sommes donc dévoués à notre mission: rapporter l'information. Mesdames messieurs, à vos claviers!

nuit d'hivers
0 votes - le 16 Dec 2014 à 20:40

justin tresor a interagi avec moi :
Journée très chargée aujourd'hui. Que de décisions a prendrent. Des débats parfois houleux dont celui avec le président du médef, qui ayant toujours les même idée que son père (lui aussi avait promit un million d'emplois si l'état, donc le peuple, lui donnait de l'argent, Il a pris l'argent mais n'a jamais créé d'emploi.) demande le retrait de tout ce qui le gène mais pas de ce qui l'intérèsse. Il avait dû confondre forum citoyen et congrès du medef.De bonnes idées en sont sorties. Salaire universel avec un minima et un maxima. Maintenant il va falloir finaliser tout ça.Justin Tresor.              @FranceIndé @France BN @CorsicaTV @Occitania Info @Miquelis Frank @Frank-Louis RENIER @Eric Sawal @Adria Helios @Michel Henry  @Tintin @Erick Foax @Tom Temple 

constituante
0 votes - le 02 Dec 2014 à 19:55

La source a interagi avec moi :
Messieurs, mesdames. Je sais que les jardins de l'élysée sont agréables, j'y parcours souvent les allées, mais  comme lieu de réunion pour une assemblée constituante c'est un peu étroit malgrés les apparence. Je vous conseillerai plutôt le palais bourbon dont vous avez pu constaté la dimension physique et historique, ou le palais du luxembourg où les sièges sont confortables mais incitent plus a la sièste qu'au débats. Sinon l'opéra de paris et l'opéra bastille son des endroit ou l'accoustique est parfaite pour des débats, houleux ou non.@Conseiller bac+15 @Tintin @Frank-Louis RENIER @Liza Brody @Dominik devilepin @Eric Sawal @FranceIndé @Erick Foax @Tom Temple @France BN @EveillésManifeste @Ernest Chomski @Jean-Marc Ayrault @ADMFH @JeanLouis Débraye @Michel Henry  

condoléances
0 votes - le 22 Nov 2014 à 13:03

justin tresor a interagi avec moi :
J'veux qu'on rit , j'veux qu'on dance quand c'est qu'on m'metra dans l'trou. Cahantais le grand jacques brel. Mais là c'est du service rapide. Directement du producteur au consomateur.Accident, recherches, identifications, transfer a paname, cerceuils (patron remet donc une bierre), petite viré sur les chamzés et retour au villages sans fleurs ni couronnes.J'ai rarement vu d'enterrement de chef d'état ou de ministre si rapide et avec aussi peu de gouvernants a la fiesta.Bon c'était peut-être pas les bons gus dans les boites et on veut pas dire qu'on ne sait pas ou il se trouve. Ca ferait désordre dans le tableau.  Justin Tresor.    @Tintin  @Erick Foax @Un Petit Rien @Frank-Louis RENIER @Victor @Miquelis Frank  @FranceIndé @Michel Henry   @EveillésManifeste @Pierre   @France BN  @Tom Temple  @Pierre   @Robert Mortimer 

ICI L'OMBRE
0 votes - le 21 Nov 2014 à 23:04

justin tresor a interagi avec moi :
Voici venu le temps de se rassembler et de se préparer a changer notre nation. Nous les journalistes @Tintin @Frank-Louis RENIER @Michel Henry  @Miquelis Frank @FranceIndé @France BN @Tom Temple  et tous les groupes revendicatif@EveillésManifeste @ALAD @Anonymous . Aussi les politiques @Charles Vennec et@Pierre  . Tous ceux que l'avenir de la france interesse @Victor @Erick Foax @Frank Lavreille @Ivan Papanov @Liza Papanov @Camille @Un Petit Rien @Mackno . Les futures élection sont un porte pour accéder au pouvoir et le rendre a celui a qui il appartient, le peuple Français.Justin Tresor.

ICI L'OMBRE
0 votes - le 15 Nov 2014 à 23:34

justin tresor a interagi avec moi :
Complot américain contre la france suite et fin. Grace au info de @Pierre  Copies a @Frank-Louis RENIER @Michel Henry   @FranceIndé @Tom Temple @France BN @Tintin D'autres pays seront-ils touchés ? D'autres pays sont déjà touchés, notamment l'Allemagne dont les réserves d'or conservées par la FED ont déjà été volées au peuple allemand.  L'objectif est de transformer l'Europe en une puissance vassale.Pourquoi une telle agressivité ? Les états unis ont fait marcher la planche à billets d'une façon excessive ces dernières années. La seule façon pour eux d'échapper à la ruine est de capter l'ensemble des actifs européens.Ont ils des complices en France ? Bien entendu, Cabestany et Macron dont les avoirs ont quitté notre pays peu avant le retour au Franc pourraient en être

La pelle du 13 novembre.
0 votes - le 13 Nov 2014 à 19:54

justin tresor a interagi avec moi :
J'appèle nos hommes politiques dont @Charles Vennec @Pierre  @Dominik devilepin @Thomas Carcet ,J'appèle nos journaux dont@FranceIndé @France BN , J'appèle les mouvements dont @EveillésManifeste, 'j'appèle les journalistes dont @Tintin @Frank-Louis RENIER  @Tom Temple @Michel Henry  @Miquelis Frank a faire pression sur le gouvernement pour qu'il cesse de vendre les fleurons de la france dans un semblant de vide grenier.Dans la situation où se trouve la france il est inconvenant de penser a payer les créanciers, alors que les français meurent de faim. Ces créanciers savaient que la france risquait de faire défaut et il ont acceptés ce risque. Donc ils attendront le bon vouloir du peuple français.Justin tresor

Les agriculteurs en colère
0 votes - le 10 Nov 2014 à 20:30

"C'est une honte. UNE HONTE!". Il est remonté, le maire de Le Faou @Charles Vennec. Et je le comprends: ce qui se passe actuellement dans les campagnes est particulièrement grave.


Il semble qu'à Paris on n'ait pas encore pris la mesure de ce qui se déroule en ce moment. De nombreuses régions ont tournées littéralement au ralenti aujourd'hui, et les agriculteurs bloquent les axes routiers.


C'est que leur situation se dégrade depuis des années. Alors qu'ils occupent pourtant un rôle central dans notre vie de tous les jours (à savoir la production de nourriture, jugez plutôt!), ils sont pourtant déconsidérés, et peinent à survivre. 


J'ai contribué à écrire un premier papier sur les révoltes actuelles dans les campagnes. J'espère pouvoir en écrire d'autres. Il faut prendre la mesure de ce qui se passe ici.

ICI L'OMBRE
0 votes - le 08 Nov 2014 à 18:54

justin tresor a interagi avec moi :
@Tintin @Frank-Louis RENIER @Michel Henry  @Miquelis Frank @FranceIndé @Tom Temple @Annie Botul    j'ai reçu ce jour deux documents Importanst. Deux relevés de compte indiquant qu 'une semaine avant la déclaration sur l'abandon de l'euro, les avoirs de messieurs Macron et Cabestany ont été transférés sur des comptes dans un paradis fiscal aux caraïbes. On prend vraiement les français pour des moutons bon a tondre avant la fin de l'année. Justin Trésor.

Les vieux
0 votes - le 07 Nov 2014 à 19:09

Ce matin, je faisais un reportage sur les personnages âgées. 


En temps de crise, ce sont souvent les grands oubliés. La situation en France ne fait pas exception: dans la liste des 100 produits de premières nécessité énoncée par le premier Ministre, aucune trace de médicaments... Alors qu'on sait pourtant qu'un grand nombre de personnes âgées en ont besoin...


Cela n'a pas été évident de trouver des personnes acceptant de témoigner. Heureusement, des années de métier m'ont quand même appris quelques petites choses. Un collègue me parle d'une dame qui aurait été victime récemment d'une agression et serait passée à la télévision. Je prends note de son contact.


Arrivé devant son adresse à Paris, je découvre le petit appartement sympathique de Mm. Céline, une dame de 78 ans qui l'est tout autant. Elle me montre ses réserves, et me propose même de manger du foie-gras en conserve! 


Décidément, la solidarité en ces temps de crise, ca a du bon. De quoi vous réchauffer le coeur et les papilles gustatives!

SNCF
0 votes - le 06 Nov 2014 à 18:03

Ce matin, j'étais à Villeneuve, pour un reportage sur une grève qui vient de se déclencher là-bas. Et bien mes aïeux, c'était chaud! 
Pourtant d'habitude, j'aime beaucoup ce genre de reportage. Cela me permet de sortir de Paris, une ville que je n'aime pas. Et puis, on fait de belle rencontre. Bien loin du microcosme social parisien.


Avant de partir sur place, je passe donc un coup de téléphone au directeur de la station. Il est furieux, forcément. C'est toujours le cas dans ce genre de cas. Je m'apprête à prendre ma voiture, quand je reçois un coup de téléphone d'un certain Eric, un ami journaliste: 'fais gaffe Henry, ca s'agite pas mal là-bas! Prévois ta tenue de sortie!' Dans notre jargon, prévoir sa tenue de sortie, cela veut dire enfiler une tenue sportive, et prendre un matériel photo solide. Souvent en effet, les manifestations dégénère. On a pris l'habitude.


Arrivé sur place, l'ambiance est déjà tendue. Les grévistes distribuent du café aux navetteurs bloqués, et le moins que l'on puisse dire, c'est que certains n'apprécient pas. J'ai heureusement le temps de discuter avec quelques uns des syndicalistes, dont @Eric Sawal. Un chouette gars d'ailleurs. Conscient de sa responsabilité. 


Cela dit, une fois qu'une manifestation s'emballe, il n'y a plus rien à faire... Échauffes par des groupes anarchistes, une partie des grévistes se mettent à charger les CRS, présents sur la place. La situation devient rapidement chaotique, et termine en bagarre générale. 


Revenu chez moi, je m'interroge. En tant que journaliste, les grèves, je devrais aimer ça: j'ai eu de belles images aujourd'hui. Toutefois, la violence de la situation m'interpelle. Je n'avais plus vu de telles scènes de violence depuis longtemps. Et si la France sombrait vraiment dans le chaos? 

En route...
0 votes - le 05 Nov 2014 à 14:37

Avec les événements récents, les rédactions sont devenues folles. Elles ne savent plus où donner de la tête: non seulement l'actualité politique est devenue folle, mais en plus, des rassemblements ont lieu un peu partout. De nombreuses demandes parviennent aussi aux rédactions: on leur demande de couvrir telle manifestation, ou de tenir compte de tel ou tel mouvement... Je suis l'actuelle évolution de la situation avec curiosité: bien sûr, notre situation en tant que journalistes est tout aussi précaire que celle des autres. Toutefois, nous avons la chance d'être les témoins privilégiés d'une période qui s'annonce marquante. Comment la société va-t-elle évoluer? Les extrêmes vont-ils prendre le dessus? Va-t-on assister à un regain de solidarité?Ce matin, je réalisais un reportage sur la situation dans les écoles. La situation semble assez problématique. Un professeur que j'ai interrogé m'a informé que moins d'un tiers des élèves de son école fréquentaient encore les cours... Soudain, mon téléphone sonne. C'est BFM. Je décroche...

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer