C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Rémy

22 ans
Homme
Etudiant en Médecine
Vit à Paris
Devise : "Ceux qui vivent sont ceux qui luttent" Victor Hugo
Bio : Bio non renseignée
Par
1
169 points 0
11 associés

Son histoire a lui

Le premier colis
0 votes - le 16 Nov 2014 à 17:46

Noé a interagi avec moi :
« Mon cher @Rémy Le lundi 17 de ce doux mois de novembre, vous allez recevoir un colis.Ce sera le plus précieux des cadeaux que vous ne puissiez jamais recevoir, votre survie.Il contiendrait un flacon rempli d’un liquide translucide, et un comprimé bleu.La substance contenue dans le flacon est une arme efficace contre tout individu qui en voudrait à vos biens, ou à votre personne.Ce merveilleux produit s’utilise de différentes manières : Quelques gouttes disséminées autour de votre demeure feront fuir les rôdeurs et autres personnes mal intentionnées ; Pulvérisé sur votre potager ou dans votre verger, il dissuadera les voleurs de denrées de revenir une seconde fois ; Enfin, en cas de danger imminent, une cuillère à café de cette substance versée dans une préparation culinaire, ou dans une quelconque boisson, rendra inoffensif tout invité indésirable.Mais avant même d’avoir posé votre main sur ce flacon, il vous faudra IMPERATIVEMENT absorber le comprimé bleu, c’est l’antidote.Ce jour sera Le jour du recommencement. Le jour du premier pas des Elus vers un monde meilleur.Et rappelez-vous, le chaos approche, il faut s’en prévenir.Votre fidèle et dévoué serviteur, Noé »

Une banalité sur le point de changer...
0 votes - le 03 Nov 2014 à 00:58

Aujourd'hui je suis de garde aux Urgences de mon hôpital parisien, ça veut dire que pendant 24h je devrai être à fond pour m'occuper des innombrables patients qui afflueront dans les box. Enfin, innombrables, j’exagère un peu quand même, on est en semaine, j'ose espérer que les gens ne se sentiront pas l'envie de se saouler, ni de faire les fous sur la route...Ben ça c'était sans compter la manif des "Éveillés"...Sérieusement, je suis d'accord avec eux, tout le système s’effondre, bientôt les rats quitteront le navire, mais bon, c'est pas nouveau ça. Ça fait des années que les mauvaises réformes s'accumulent. Et puis j'ai pas le temps pour ces prises de tête moi, j'ai même pas le temps de passer mon permis pff... J'ai tellement de boulot, j'ai mes cours à bosser, je m'occuperai de politique quand j'aurai mon diplôme, pas avant 5 ans quoi. Pff... Encore 5 ans... Et ce salaire minable d'externe... J'ai entendu dire que les boutiques avaient peur que l'on fasse de la revente de matériels électroniques pour se faire du liquide et que du coup ils avaient augmenté un max leurs prix !! C'est pas avec mes 120 "anciens" euros que je vais me payer une nouvelle TV...Enfin, j’étais en pleine réflexion et j'en oubliais mon patient. Je peux pas vous dire son nom, faudrait que je vous tue après... Eh eh j'ai toujours rêvé de dire ça... En fait c'est surtout moi qui me ferai tuer si je vous le disais, c'est ça le secret médical. Je peux juste vous dire qu'il était accompagné d'un de ses amis avec qui ils manifestaient tous ensemble, @Alexandre Potache , et qu'ils ont sérieusement du mourir de peur quand ils se sont fait charger par les CRS. Vous auriez vu son bras ! Une belle fracture ! Et il a du souffrir le martyr vu que les pompiers ont refusé de l'amener à l’hôpital. Ils sont venu à pied du coup, on leur a dit "Encore des jeunes qui cassent tout sous prétexte de manifester. Débrouillez-vous !!".Ce que je veux bien concéder au patient c'est que ça manque de professionnalisme tout ça. Mais bon, il est là, avec son ami et moi-même, dans le box A. Ça les a fait marrer au début, A, comme Anarchy. Je ne sais plus trop comment ça a commencé, ils ont très vite compris que les politiques et leurs magouilles me dépassaient complètement. Et ça doit être pour ça que l'on a commencé à discuter...

Une banalité sur le point de changer...
0 votes - le 03 Nov 2014 à 00:57

Aujourd'hui je suis de garde aux Urgences de mon hôpital parisien, ça veut dire que pendant 24h je devrai être à fond pour m'occuper des innombrables patients qui afflueront dans les box. Enfin, innombrables, j’exagère un peu quand même, on est en semaine, j'ose espérer que les gens ne se sentiront pas l'envie de se saouler, ni de faire les fous sur la route...Ben ça c'était sans compter la manif des 'Éveillés'...Sérieusement, je suis d'accord avec eux, tout le système s’effondre, bientôt les rats quitteront le navire, mais bon, c'est pas nouveau ça. Ça fait des années que les mauvaises réformes s'accumulent. Et puis j'ai pas le temps pour ces prises de tête moi, j'ai même pas le temps de passer mon permis pff... J'ai tellement de boulot, j'ai mes cours à bosser, je m'occuperai de politique quand j'aurai mon diplôme, pas avant 5 ans quoi. Pff... Encore 5 ans... Et ce salaire minable d'externe... J'ai entendu dire que les boutiques avaient peur que l'on fasse de la revente de matériels électroniques pour se faire du liquide et que du coup ils avaient augmenté un max leurs prix !! C'est pas avec mes 120 'anciens' euros que je vais me payer une nouvelle TV...Enfin, j’étais en pleine réflexion et j'en oubliais mon patient. Je peux pas vous dire son nom, faudrait que je vous tue après... Eh eh j'ai toujours rêvé de dire ça... En fait c'est surtout moi qui me ferai tuer si je vous le disais, c'est ça le secret médical. Je peux juste vous dire qu'il était accompagné d'un de ses amis avec qui ils manifestaient tous ensemble,@Alexandre Potache  , et qu'ils ont sérieusement du mourir de peur quand ils se sont fait charger par les CRS. Vous auriez vu son bras ! Une belle fracture ! Et il a du souffrir le martyr vu que les pompiers ont refusé de l'amener à l’hôpital. Ils sont venu à pied du coup, on leur a dit 'Encore des jeunes qui cassent tout sous prétexte de manifester. Débrouillez-vous !!'.Ce que je veux bien concéder au patient c'est que ça manque de professionnalisme tout ça. Mais bon, il est là, avec son ami et moi-même, dans le box A. Ça les a fait marrer au début, A, comme Anarchy. Je ne sais plus trop comment ça a commencé, ils ont très vite compris que les politiques et leurs magouilles me dépassaient complètement. Et ça doit être pour ça que l'on a commencé à discuter... 

Fuite de la banalité...
0 votes - le 01 Nov 2014 à 23:12

Rémy est tout ce qui est de plus banal. C'est le jeune, ni maigre, ni gros, ni sportif, ni intello, jamais premier, rarement dernier, un peu flemmard, mais motivé parfois, surtout motivable... Une vie moyenne en somme. Une vie lassante qui planta très tôt chez cet étudiant rêveur l'envie de faire quelque chose de grand, d'utile, de bien. Entre l'utopie dont il a toujours rêvée et la réalité d'une crise qui se prolonge et évolue, entre ses idéaux moraux, les principes de sa vie, et l'individualisme grandissant, avalant tout, le rêve d'une vie lors d'une autre époque est devenu véritablement omniprésent. Le manque de motivation et de stimulation le poussent à rechercher des combats, ses combats, que Rémy s'approprie, raison de son investissement en Médecine, tant à l’hôpital que dans les associations étudiantes. Mais cela ne suffit toujours pas... Il en veut toujours plus diriez vous ? Sans doute. Cette insatisfaction permanente sera peut être soulagé le jour où ce cher Rémy se retrouvera sur un champs de bataille à faire tournoyer sa hache au dessus de sa tête, se battant pour un idée, une grande idée. 

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer