C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Robin des Bois

40 ans
Homme
Reprendre à quelques-uns ce qui appartient à
Vit à Paris
Devise : Prendre aux riches pour donner aux pauvres
Bio : Robin est passé par tous les syndicats, partis et associations pour faire avancer les choses dans le sens d'une plus grande justice sociale. Mais il en est revenu. Il n'aperçoit aucun progrès à l'horizon et le présent est devenu insupportable pour les plus démunis. Profitant du chaos, il décide d'organiser , avec un groupe rallié à sa cause, des actions plus radicales pour aider ceux qui n'ont plus rien
Par
 3
30062 points 8
167 associés

Son histoire a lui

1 ans après pour Adria Helios
0 votes - le 18 Dec 2014 à 22:53

Adria Helios a interagi avec moi :
Il y a un an de cela, j'ai assisté impuissante aux événements qui ont frappé nos Cités, nos Campagnes, nos Iles. Nous devions simplement sortir de la Zone Euro et attendre tranquillement la nouvelle monnaie qui n'est jamais venue à nous. La crise s'est amplifiée et par égoïsme, les individus ont fait preuve de violence les uns envers les autres alors que des solutions existaient, beaucoup de localité en France ont maintenu un climat de paix et de solidarité extrême et ont même demandé de l'aide auprès de partenaires étrangers, comme c'est le cas du Canada envers le Poitou-Charentes. Nous pensions être seuls alors que c'était faux, de nombreux pays soutenaient notre cause mais nous n'avons pas voulu écouter. Et vînt le despote, qui pensait régler la situation de cette France qui se divisait de plus en plus, en marchant sur chacun des individus qui s'opposait à ses idées. J'étais à Poitiers ce jours là et j'ai vu les troupes du Capitaine Valois entrer dans le Centre Ville, j'ai vu la panique des passants qui couraient dans tous les sens pour éviter les balles et moi, j'ai couru pour continuer à vivre. Puis quand le calme est revenu, je suis retournée dans la Rue où des corps jonchaient le sol et où le sang se rependait dans les caniveaux, j'ai fais de mon mieux pour soigner ceux qui pouvaient encore l'être mais quand cet enfant de 7 ans est mort dans mes bras, le symbole de la pureté et de l'innocence avait été sali, j'ai compris que je devais canaliser la colère en moi pour me donner de l'énergie à accomplir une mission, celle de faire changer les choses. Poitiers a été libérée comme Châtellerault et Limoges par les troupes du Colonel du Peyroux et je suis heureuse que des personnes des Forces Armées qui défendaient les valeurs Humaines étaient là pour nous sauver. 2000 Personnes sont mortes dans notre région et encore plus dans la France entière, je ne pouvais acceptée cela. Dès que les Eveillés ont mis en place le Forum Social à l’Élysée, je me suis sentie prête à jouer mon rôle avec les compétences dont je disposais et j'ai rejoint la Capitale, des individus ont osé me qualifier d'arriviste alors que je ne faisais que mon devoir de Citoyenne Française. Puis, les événements se sont succédé et on m'a demandé de tenir provisoirement le Ministère de l’Éducation jusqu'à la prochaine élection légitime. En tant que Professeures des Écoles qui subissait la vétusté de cette Institution je devais agir à la hauteur de mes moyens et j'ai acceptée afin de lui redonner son véritable rôle qui n'est pas seulement de transmettre des connaissances ou de socialiser les enfants, comme beaucoup le pense encore, mais de transformer un être immature en personne autonome, responsable et épanouie, capable de bien vivre avec les autres, conformément à son désir et des valeurs Humaines. Le défaut de l'ancien système scolaire était qu'il mettait au centre le savoir et non l'être humain. Il donnait la priorité à ce qui est secondaire, le savoir du maître à transmettre avec son objectivité et sa rigueur, et il négligeait l'essentiel, le désir de s'améliorer de l'élève, avec toute sa subjectivité, sa singularité, sa personnalité. Les grands pédagogues le disent depuis Rousseau : Pestalozzi, Montessori, Freinet, Steiner, Tous savaient qu'il fallait mettre le désir d'évoluer de l'enfant au cœur du processus éducatif et c'est cette mission que j'accomplissais car pour moi, nos enfants sont et seront toujours les véritables bâtisseurs de cette nouvelle société que l'on souhaite tous, c'est à nous de leur transmettre les clés pour bâtir le véritable avenir de la France. Quand le Gouvernement a été élu, je suis retournée m'occuper de mes élèves de l'école de Marçay car j'avais réalisé mon devoir, celui de mettre les bases des futures décisions des Ministres de l’Éducation. Depuis ce temps qui me semble si proche et si éloigné à la fois, je mets mes compétences aux services des futurs fonctionnaires de l’Éducation en leur enseignant les nouvelles pratiques pour faire évoluer nos enfants dans l'Amour de l’École et donc de l'Avenir de la Société. A tous ! Rien n'est terminé, tout est à faire et merci à tous d'avoir été les prémices de ce Changement." Adria Helios @Monique @Thomas  @Dr Lavigne Mathieu @Charles Vennec @José Manu Borraso @Obama @Liza Brody @Guy @Alexandra Lagneaux @Lisa Hoffmann @Sandrine @justin tresor @Dominik devilepin @Eric Sawal @Erick Foax @Marilou @Jean-Louis Le Braz @Lilou @Ada Erasom @Maurice Upian @Le Prophète @Aziz @ALAD @La source @Kévin @Martin Rochteau @Walter @Père Mounier @achille @Jean-Marc Ayrault @Devi Sweetie  @général crelcel @Chancellerie @Maréchal Ferbert @Général there @Montpellier @Robin des Bois @Francis Escudé @Michel Henry  

Demi-teinte
0 votes - le 18 Dec 2014 à 17:04

ça fait maintenant un an...C'est bizarre, j'ai l'impression que c'était hier, sans doute à cause du fait qu'on n'a pas arrêté, mais aussi parce que, quand-même, au fond de moi, je trouve que les choses ont bougé lentement.Ou alors c'est moi qui suis impatientOu alors j'ai cru au père Noël.Peut-être un peu de tout ça à la fois.Reste qu'on a toujours autant de boulot, que nos opérations coups de poing ont à peine diminué et qu'en plus, moi je crois que les gens sont sur leur petit nuage.Ils ne se rendent pas compte qu'on est observé à la jumelle et qu'on n'a plus du tout de confiance à l'international ..Alors je suis peut-être pessimiste, mais 'ils ne faudrait pas croire qu'une intervention extérieure n'arrivera pas...

1 an après.
0 votes - le 18 Dec 2014 à 13:13

Saint-Sauveur a interagi avec moi :
1 an après, je vous écris. Du temps est passé. Du chemin a été parcouru. Une nouvelle France s'est dessinée. Je suis désormais Consultant auprès du Ministre de l'éducation et du Ministre de la Culture, qui sont deux hommes exceptionnels, comme on en avait jamais vu avant, et qui se battent pour des valeurs vraies et indispensables. Je n'ai jamais été aussi fier de ma France telle qu'elle est aujourd'hui, et je remercie toutes les personnes qui ont œuvré depuis la catastrophe, et qui ont redoré notre patrie. Nous pouvons désormais crier haut et fort que la France est redevenue une Grande Dame, et qu'elle le restera encore pour longtemps. @Baratribord @David @José Manu Borraso @Super Dupont @Tintin @Dr Lavigne Mathieu @Lola Fritz @Alex lefort  @Antoll MA @Maurice Rostre @Marilou @Hervé Le Bras @Zenone @Dr Bamoul @Francis Lou-Migal @justin tresor @La source @levaut bernard @Pierre Kiroul @général crelcel @Général there @Le sniper @pirate @Jean-Louis Le Braz @Auguste @Louisette Le Coz @SEM, fils de Noé @Le Prophète @François Clément @Sarah @Thérèse @Armel @Robin des Bois @Damien Odon @Steven Vincent 

Discours d'Adria Helios
0 votes - le 17 Dec 2014 à 22:40

Adria Helios a interagi avec moi :
 Discours d'Adria Helios - Place de la Concorde A tous les Citoyens de France, Rappelons nous de ce 17 Décembre 2014 comme la date à laquelle nous avons pris tous ensemble le contrôle de notre destin. Aujourd'hui marque un renouveau pour notre Belle et Grande Nation, aujourd'hui marque la route que l'on a choisi ensemble pour Évoluer. Ces dernières semaines n'ont pas été faciles, nous avons perdu des êtres aimés, des voisins, des amis mais nous avons gardé Espoir et cela nous a aidé. Certes, l'Obscurité nous a étreint dans sa cape mais nous avons gardé cette flamme qui brûle en nous, au plus profond de notre être et qui fait la Force de notre Peuple, cette flamme que l'on a toujours gardé dans nos cœurs n'est autre que le mélange subtil de l'amour pour la Liberté, l’Égalité, l'Unité et la Solidarité. Oui, nous nous sommes égarés dans un Monde qui n'attendait que ça; oui, nous nous sommes divisés car il était plus facile ainsi de nous maitriser. Mais le Peuple Français un jour se réveille et refuse de continuer dans la voie que l'on veut lui faire prendre. Notre Peuple est comme un Phoenix, il est légendaire, il est doux et magnifique mais également sauvage et incandescent, il ne se laisse pas dicter par les ténèbres qui ne respectent pas les valeurs qui font la richesse de notre Peuple. Non, face à lui il s'embrase et ce feux se répand jusqu’à devenir incontrôlable car nous le savons, nous nous renaitrons de nos cendres. Aujourd'hui nous avons choisi Ensemble, nous les Citoyens, mère de famille, boulanger, chef d'entreprise, étudiant, nous avons tracé la voie de notre destinée, nous atteindrons notre dessein à force de patience et d'abnégation. Nous avons tous fais preuve de Courage et pour ça, je vous aimes, tous autant que vous êtes, quelques soit la personnes que vous êtes, je vous aimes. @Monique @Dr Lavigne Mathieu @Stéphane Mariano @Héloïse Dunois @Jerry @Charles Vennec @Lydie Reolon @José Manu Borraso @Obama @Charlito @Guy @Lisa Hoffmann @Liza Brody @justin tresor @Dominik devilepin @Eric Sawal @Erick Foax @Marilou @Lilou @Ada Erasom @Maurice Upian @Le Prophète @Hervé Le Bras @EveillésManifeste @Aziz @ALAD @Lily M. @La source @Kévin @Martin Rochteau @Charlotte @Walter @Père Mounier @achille @Jean-Marc Ayrault @Devi Sweetie  @Martine Aubry @Montpellier @Robin des Bois @Lampa 

Un moment suspendu
0 votes - le 17 Dec 2014 à 05:42

C'était un drôle de moment hier.On a bien cru qu'on allait basculer dans l'affrontement.Moi, j'étais plutôt sur cette ligne au départ, mais la stratégie qui consistait à laisser le patron des patrons s'essouffler à force d'éructer a payé, et pendant ce temps, on était déjà ailleurs, dans cette nouvelle société bardée de bien belles intentions.Bien sûr qu'on va perdre quelques cailloux sur la route aux couleurs de nos convictions, bien sûr que plusieurs d'entre nous vont prendre des chemins de traverse, mais ils seront remplacés par d'autresBien sûr que nos poussières d'étoiles vont devoir se transformer en pierres de granit si l'on veut ériger notre maison commune sur des fondations solides.Mais aujourd'hui, on sait juste une chose, infime et essentielle.C'est possibleTous ensembleAllons!

Questions
0 votes - le 16 Dec 2014 à 16:04

Iorek a interagi avec moi :
Notre mouvement s'appelle 'nouvelle France'. Nous avons mis notre siège à la préfecture de Mont de Marsan. Elle avait été abandonnée dès les premiers signes de soulèvement, le courage administratif surement. En attendant de savoir ce que les dirigeants de l’Occitanie veulent faire de nous, nous dirigerons notre communauté d'ici.Le conseil directoire y loge en permanence. Nous avons été contacté par le baron du Béarn, M Bayrou lui même.Il veut être notre porte parole. On doit en discuter avec les membres du directoire.Une question nous taraude, peut on faire confiance à tous ces anciennes figures de l'ancienne France, confiance à tout ceux qui nous ont amené dans le mur ?Qui que ce soit qui prendra les rênes de la France, devra réfléchir à cette question.Tout ce qui est née pendant ces dernières semaines, toutes ces idées,  ces énergies qui ont émergé, ces ambitions nouvelles, ce mouvement de fond que connait la France, toutes ces aspirations à un monde plus juste, un monde meilleur, tout cela, peut il naître, croître avec les dinosaures qui nous ont plongé dans ce chaos ou, pour un monde nouveau des figures nouvelles ?Il faut tout repenser, tout rebâtir, tout recréer mais, à mon avis, nous devrons le faire sur notre passé, pas avec. Nous devons nous servir des erreurs pour ne pas les répéter. Repenser la monnaie, son rôle, son pouvoir, sa valeur réelle. Peut on avoir une monnaie pour les échanges internationaux et un autre moyen d'échange pour la vie de tous les jours ?Créer un monde du travail où les valeurs humaines seraient au centre, oublier l'esclavage par des grands patrons demandant toujours plus en donnant toujours moins. On recruterait sur les centre d’intérêts, les valeurs, les compétences intrinsèques de chacun. On ne peut pas tous diriger, être chef, mais on a tous le droit au respect, à la dignité.Rebâtir une société fraternelle, égalitaire, en finir avec la pauvreté. Ça ne signifie pas ne plus avoir de riches, mais simplement que les écarts avec les plus pauvres soient beaucoup plus petit.Le peuple a pris le pouvoir et il doit le garder. A nos futurs dirigeants d'y veiller, tel sera leur fardeau.@George Decointe @Général Atlas @Lilou @Robin des Bois  @Eric Pioche @Erick Foax @Martin Rochteau 

Envie d'un débat...
0 votes - le 16 Dec 2014 à 04:01

J'ai participé hier, de loin en loin, à quelques ateliers du forum, et franchement, j'ai rencontré et entendu des gens intéressants et qui avaient déjà bien réfléchi à cette fichue nouvelle société.Le débat sur la fédération, notamment, était centralBien sûr, j'aurais bien aimé qu'on creuse davantage la question économique, et celle du rôle des médias.aussi.C'est un sujet qui me tient à coeur...Mais il y en a un autre que j'aimerais vraiment voir aborder demain, c'est celui du statut de leader.De ma place, je m'aperçois tous les jours que les gens autour de moi sollicitent en permanence ce rôle. Ils en besoin parce que l'organisation de notre société, à l'école, au boulot, est basée sur ce fonctionnement. Il faut un chef.Et on a intérêt à bien l'avoir en tête si on ne veut pas tomber dans le travers du cheffaillon.Donc, j'aimerais bien qu'on réfléchisse à l'organisation, les balises qu'on se donne pour pas tomber dans cette représentation individuelle, pour penser, , agir et décider collectif, dans tous les domaines.Plus les mailles seront serrées, moins il y aura de dérivesça me semble essentiel

offensive 2éme acte
0 votes - le 16 Dec 2014 à 00:20

Eugènie a interagi avec moi :
@Robin des Bois arrive à la gare de Beauvais à11h30, Eugénie est présente et attendait impatiemment sa venue.Eugénie: contente de te revoir @Robin des Bois.Robin: moi également, tes guignols ont toujours l'intention de mettre la Belgique en alerte rouge?Eugénie: pourquoi cette question? leur intentions sont toujours les mêmes et ce malgré l'actualité.Robin: vous les Picards vous êtes bornés et vous n'avez guère le temps de changer d'avis. bon, passons aux choses sérieuse. Qu'as tu prévus?Eugénie: Gianni nous attend au restaurent maître Kanter, nous allons discuter autour d'un bon déjeuner, c'est moi qui régale.dans sa voiture rouge, une 206, Eugénie conduit en ayant un œil sur la route et l'autre sur Robin. Il tripotait son téléphone, envoyait et recevait des SMS.arrivé au restaurent, il passa un mystérieux appel. Eugénie ne capta que la fin de la conversation."Je l'ai de visu, je confirme Gianni est bien là"Eugénie: avec qui parlais tu?Robin: personne d'important. et si on allait se remplir la panse.Gianni se tenait dans le fond de la salle, il discutèrent pendant le repas de l'offensive mais également de "l'après". comment allaient-ils gérer l'entrée de la Belgique.Gianni: l'offensive est prévu dans une semaine, elle doit être rapide et forte. Elle doit marqué les esprits en France mais également à l'étranger.Robin: pourquoi cette offensive serait un évènement primordiale dans l'unification des régions.Gianni: nous allons faire naître un patriotisme comme jamais la France n'aura l’occasion d'en connaitre. L'ONU va vouloir envoyer des troupes pour empêcher la Belgique d'entré en conflits mais le temps qu'une résolution ne soit voté, nous frapperons une seconde fois, en lançant des roquettes depuis le sol Français. la Belgique se verra dans l'obligation d'intervenir.Eugénie: il était question de faire peur à la population, en faisant une incursion sur le sol Belge. Là tu parles de lancer des roquettes, donc de faire d'innocente victimes.Gianni: la guerre est malheureusement faite ainsi.Robin: nous avons besoin d'hommes comme vous, pour mener à bien la destiné glorieuse de la France.Eugénie semblait étrangère à la discussion qui se déroulait sous ses yeux.main sur l'épaule de Gianni, Robin sortit du restaurent. on aurait dit des amis de longue date mais les apparences sont souvent trompeuse.a peine le temps de digérer, qu'une voiture noire s’arrêta brusquement devant les deux compères et la protière arrière s'ouvrit, Robin poussa Gianni à l'intérieur. la voiture disparue sous les yeux ébahit d'Eugénie.

0 votes - le 15 Dec 2014 à 10:02

Iorek a interagi avec moi :
Bonjour @Robin des Bois ,
Votre proposition me va droit au coeur. Je ne crois pas avoir la stature pour être un homme publique, mais j'ai des valeurs et des croyances. J'ai beaucoup souffert de notre ancien monde et je me battrai pour qu'il ne revienne pas.
Vous me parlez de Yann, après une petite enquête du service information, il semblerait qu'il soit affilier à un groupement politique, qu'il joue un rôle important dans l'indépendance de sa ville. 
Comment une ville, aussi grande soit elle peut elle se prétendre indépendante ? Comment peut elle faire vivre ses concitoyens de façons raisonné et raisonnable ?
Bref j'ai beaucoup d'apriori et surtout, je veux garder ma liberté de faire, de penser et de vivre comme bon me semble. Je ne veux rien devoir à personne et surtout pas au grand seigneur déchu, le pouvoir de l'argent.
Nous avons aussi entendu parlé de l'initiative de M. @Eric Pioche et sa démarche semble être en adéquation avec ce que nous vivons et mettons en place ici. J'ai tenté une prise de contact pour voir si nous ne pouvions pas élargir son champ d'action. Voir comment nous pouvons relayer son message, voir comment nous pourrions travailler ensemble.
J'ai entendu dire qu'il se passait des choses à Paris importante pour la France, hélas, nous ne pouvons pas nous y rendre dans un délai aussi court. De plus, il nous faudrait passer près de Montargis. Les combats risquent de nous ralentir et je ne veux pas compromettre la sécurité de mes partenaires. Nous réfléchissons quand même à la faisabilité de ce voyage. un détour par le Mans serait sans doute la meilleure option.Peut-être pourriez vous nous indiquer des endroits pour dormir et se restaurer une fois sur place ?

Et de huit!
0 votes - le 15 Dec 2014 à 06:32

Ce matin, gros gros boulot prévu, avec un recrutement de nouveaux compagnons de route.C'est incroyable, on a multiplié les chiffres de nos volontaires par trois ces jours derniers.Donc, aujourd'hui, il s'agit de bloquer l'entrée à tous les employés et cadres du conseil régional d'ïle de France et de tous les conseils généraux possibles, l'objectif étant de les détourner du droit chemin pour qu'ils viennent participer aux débats sur le forum social..Il faut absolument amener le plus de monde possible, y compris les réticents, pour la richesse des échanges et ne pas se retrouver entre soi...On doit parfois aller en terrain ennemi pour convaincre les opposants naturels.et je crois aux bonnes surprisesSi tu ne viens pas à Lagardère....

Forum social
0 votes - le 14 Dec 2014 à 20:53

Olivier a interagi avec moi :
« Direction Paris et les jardins de l'Elysée pour les 2 jours du forum social. J'amène ma bonne humeur, des bières, de la beuh et du quinoa en salade. Je viens surtout pour en savoir un peu plus sur cette VI République en cours de préparation. J'espère que la Nouvelle Résistance sera sûr place pour présenter ses actions et son programme. C'est bien de convier les français mais il serait quand même très à propos que @Guy et les Éveillés soient présents pour nous donner un aperçu de la nouvelle constitution. J'aimerais aussi en profiter pour rencontrer @Robin des Bois voire parler hack et bidouillage avec @Kayla aka Midas (mais ça risque d'être un peu plus délicat). » Olivier sera présent au forum social à 3 titres mais n'en fera pas l'étalage : citoyen français, citoyen montpelliérain et commandant de la révolution mondiale.

Pouvoir policier à Paris
0 votes - le 14 Dec 2014 à 03:46

Yann a interagi avec moi :
« @Robin des Bois  je viens d'apprendre pour votre opération en cours à Belleville et je 'débarque' un peu pour ainsi dire... mais s'il vous plaît éclairez moi sur la situation à Paris. Qu'est ce que c'est le problème avec les forces de l'ordre ? Qui commande à Paris ? N'y a-t-il pas un moyen pour s'entendre et réquisitionner ses immeubles sans faire de drames ? A propos, nous avons envoyé un membre pour expertiser l'immeuble occupé. Si le bâtiment doit être démoli nous devons nous assurer que la raison de la démolition ne concerne en rien le risque d'effondrement. »

Et de sept!
0 votes - le 14 Dec 2014 à 03:37

On a investi un immeuble de Belleville hier soir.Des lustres qu'il était inoccupé.Il est soi-disant appelé à être démoli, mais pas avant trois ans!En attendant, il est vide, alors qu'il n'est pas insalubre du tout.Cette fois, on a rameuté les étudiants, chômeurs et précaires du coin, pour qu'ils s'organisent et créent un collectif avant l'opération.Si tout le monde la joue discrète pendant 48 heures, les forces de l'ordre ne pourront plus les expulser sans décision de justice...Mais après, il faudra un mouvement fort.Pour le moment, 35 apparts sont occupés.Dans deux jours, on s'occupera de l'eau et de l'électricité.A situation d'urgence, solution d'urgence!

En réponse aux protestations
0 votes - le 14 Dec 2014 à 00:02

Montpellier a interagi avec moi :
Le Comité Politique est un organe omniprésent en ville. Il décide de tout ce qui est important. Aujourd'hui le comité répond à des protestataires : « @Cédric Chassagne, et à la section montpelliéraine des Contestacio, Messieurs, le Comité Politique a pris bonne note de vos protestations au moment même de leur formulation. Veuillez-nous excuser pour le délai de réponse mais observez que nous avons une grande ville à gérer. Et que jusque-là nous le faisons bien : les services publics sont élargis et gratuits et tous le monde mange à sa faim ! L'essentiel de notre temps et de notre énergie va au pilotage des nouvelles coopératives... de façon à canaliser l'énergie du public et en en faire une force créative et productive au service de toute la communauté. Messieurs, vous commettez une grave erreur d'appréciation : la micro-démocratie participative et numérique est déjà en place ! 4 fois nous avons demandé aux citoyens de nous renouveler leur soutien. Nous gouvernons depuis toujours avec une majorité absolue de plus de 65% des suffrages exprimés. Alors oui comme le vote se fait sur internet toute la population ne peut pas y participer. Mais nous travaillons déjà à démocratiser le numérique et nous élaborons plusieurs accords pour connecter tous les ménages de la ville. Notre exercice du pouvoir est parfaitement légitime et nous n'avons pas restreint les libertés publiques ! La loi contre-révolutionnaire n'a été appliqué qu'une seule fois : quand des agents secrets de puissances étrangères hostiles ont été arrêtés et expulsés. Cette mise au point faite, nous promettons une réponse complète et prochaine à vos inquiétudes et autres exigences. Déjà, nous admettons que le Comité Politique n'est pas représentatif de la population de la ville. Nous nous sommes donnés 2 ans pour atteindre les objectifs de la révolution. D'ici 2 ans un conseil d'administration de 1000 personnes représentatif de la population sera élu par les citoyens. Ce sont ces 1000 élus qui seront alors en charge de la ville et qui prendront toutes les décisions. Le Comité politique n'est qu'un organe intermédiaire en charge de la révolution, de ses acquis et de son programme. Former un conseil d'administration représentatif de la population de la ville est l'une de nos missions les plus cruciales ! Soyez certains que nous tiendrons nos engagements. Nous tenons à terminer en faisant un parallèle entre les mécanismes de décisions de l'extrême gauche mondiale et ceux qui auront cours à Montpellier. Toutes les décisions du mouvement sont prises par le commandement central à la majorité absolue (65%). Si le commandement central n'obtient pas de majorité absolue, ce sont les cadres du mouvement qui sont appelés à voter. Si eux-mêmes n'atteignent pas de consensus à hauteur de 65%, ce sont tous les membres du mouvement qui votent. Si le mouvement ne parvient toujours pas à la majorité absolue : la proposition est rejetée. Ici, ce sera au conseil d'administration de la ville de décider à la majorité absolue. Chaque fois qu'une proposition recueillera moins de 650 votes elle sera automatiquement soumise pour approbation à la population à la majorité absolue. » @Occitania Info @Robin des Bois @Général Atlas @Colonel du Peyroux 

Final
0 votes - le 13 Dec 2014 à 23:08

Walter a interagi avec moi :
@José Manu Borraso @Cyril Hanouna @Dieu @Ratatouille @Emmanuela Cosset @EveillésManifeste @Robin des Bois @Le Prophète @Général Atlas @Colonel du Peyroux @Anonymous Chacun à votre manière, vous avez un rôle à jouer dans le dénouement de notre histoire, ne l'oubliez pas.

 
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer