C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Sandrine

25 ans
Femme
Collaboratrice ministerielle
Vit à Paris
Devise : Servir sans s'asservir.
Bio : Sandrine est née dans une famille relativement aisée, dans la banlieue lyonnaise. Fille unique, elle noue très peu de relations de confiance avec les enfants de son âge.
Dès l'adolescence, elle montre des dispositions à l'apprentissage. Ses résultats sont brillant, même si elle travaille énormément pour les obtenir. Certes, elle souffre d'avoir très peu d'amis proches. Toutefois, son abnégation finit par payer: après avoir intégré une école en sciences-politiques, elle intègre l'ENA en 2012. Après deux ans de formation intense, elle entre à Bercy à l'administration des finances, puis, en tant que proche d'une connaissance d'Emmanuel Macron, rentre au ministères des finances en 2014.
D'un naturel plutôt réservé, Sandrine est une bosseuse. Elle apprécie la solitude et les livres. En même temps, elle ressent le besoin de réaliser des choses, et de laisser une empreinte.
Par
2
1937 points 1
42 associés

Son histoire a elle

1 ans après pour Adria Helios
0 votes - le 18 Dec 2014 à 22:53

Adria Helios a interagi avec moi :
Il y a un an de cela, j'ai assisté impuissante aux événements qui ont frappé nos Cités, nos Campagnes, nos Iles. Nous devions simplement sortir de la Zone Euro et attendre tranquillement la nouvelle monnaie qui n'est jamais venue à nous. La crise s'est amplifiée et par égoïsme, les individus ont fait preuve de violence les uns envers les autres alors que des solutions existaient, beaucoup de localité en France ont maintenu un climat de paix et de solidarité extrême et ont même demandé de l'aide auprès de partenaires étrangers, comme c'est le cas du Canada envers le Poitou-Charentes. Nous pensions être seuls alors que c'était faux, de nombreux pays soutenaient notre cause mais nous n'avons pas voulu écouter. Et vînt le despote, qui pensait régler la situation de cette France qui se divisait de plus en plus, en marchant sur chacun des individus qui s'opposait à ses idées. J'étais à Poitiers ce jours là et j'ai vu les troupes du Capitaine Valois entrer dans le Centre Ville, j'ai vu la panique des passants qui couraient dans tous les sens pour éviter les balles et moi, j'ai couru pour continuer à vivre. Puis quand le calme est revenu, je suis retournée dans la Rue où des corps jonchaient le sol et où le sang se rependait dans les caniveaux, j'ai fais de mon mieux pour soigner ceux qui pouvaient encore l'être mais quand cet enfant de 7 ans est mort dans mes bras, le symbole de la pureté et de l'innocence avait été sali, j'ai compris que je devais canaliser la colère en moi pour me donner de l'énergie à accomplir une mission, celle de faire changer les choses. Poitiers a été libérée comme Châtellerault et Limoges par les troupes du Colonel du Peyroux et je suis heureuse que des personnes des Forces Armées qui défendaient les valeurs Humaines étaient là pour nous sauver. 2000 Personnes sont mortes dans notre région et encore plus dans la France entière, je ne pouvais acceptée cela. Dès que les Eveillés ont mis en place le Forum Social à l’Élysée, je me suis sentie prête à jouer mon rôle avec les compétences dont je disposais et j'ai rejoint la Capitale, des individus ont osé me qualifier d'arriviste alors que je ne faisais que mon devoir de Citoyenne Française. Puis, les événements se sont succédé et on m'a demandé de tenir provisoirement le Ministère de l’Éducation jusqu'à la prochaine élection légitime. En tant que Professeures des Écoles qui subissait la vétusté de cette Institution je devais agir à la hauteur de mes moyens et j'ai acceptée afin de lui redonner son véritable rôle qui n'est pas seulement de transmettre des connaissances ou de socialiser les enfants, comme beaucoup le pense encore, mais de transformer un être immature en personne autonome, responsable et épanouie, capable de bien vivre avec les autres, conformément à son désir et des valeurs Humaines. Le défaut de l'ancien système scolaire était qu'il mettait au centre le savoir et non l'être humain. Il donnait la priorité à ce qui est secondaire, le savoir du maître à transmettre avec son objectivité et sa rigueur, et il négligeait l'essentiel, le désir de s'améliorer de l'élève, avec toute sa subjectivité, sa singularité, sa personnalité. Les grands pédagogues le disent depuis Rousseau : Pestalozzi, Montessori, Freinet, Steiner, Tous savaient qu'il fallait mettre le désir d'évoluer de l'enfant au cœur du processus éducatif et c'est cette mission que j'accomplissais car pour moi, nos enfants sont et seront toujours les véritables bâtisseurs de cette nouvelle société que l'on souhaite tous, c'est à nous de leur transmettre les clés pour bâtir le véritable avenir de la France. Quand le Gouvernement a été élu, je suis retournée m'occuper de mes élèves de l'école de Marçay car j'avais réalisé mon devoir, celui de mettre les bases des futures décisions des Ministres de l’Éducation. Depuis ce temps qui me semble si proche et si éloigné à la fois, je mets mes compétences aux services des futurs fonctionnaires de l’Éducation en leur enseignant les nouvelles pratiques pour faire évoluer nos enfants dans l'Amour de l’École et donc de l'Avenir de la Société. A tous ! Rien n'est terminé, tout est à faire et merci à tous d'avoir été les prémices de ce Changement." Adria Helios @Monique @Thomas  @Dr Lavigne Mathieu @Charles Vennec @José Manu Borraso @Obama @Liza Brody @Guy @Alexandra Lagneaux @Lisa Hoffmann @Sandrine @justin tresor @Dominik devilepin @Eric Sawal @Erick Foax @Marilou @Jean-Louis Le Braz @Lilou @Ada Erasom @Maurice Upian @Le Prophète @Aziz @ALAD @La source @Kévin @Martin Rochteau @Walter @Père Mounier @achille @Jean-Marc Ayrault @Devi Sweetie  @général crelcel @Chancellerie @Maréchal Ferbert @Général there @Montpellier @Robin des Bois @Francis Escudé @Michel Henry  

Réalisme
0 votes - le 11 Dec 2014 à 22:05

Après des jours et des jours dans l'ombre, caché, il est temps à présent de revenir en pleine lumière. L'ultimatum de l'ONU doit sonner comme un ultime avertissement. Nous ne pouvons pas gagner par une lutte armée. Il est temps de faire ressurgir ce gouvernement des capables dont nous parlait @Conseiller bac+15

J'ai toujours un contact avec Manuel Vallsi. Il est temps que le bon sens reprenne le dessus. Il est temps de rendre ce que nous avons reçu. L'avenir dépend de nous.

Isis n'a pas réinventé la roue.
0 votes - le 03 Dec 2014 à 20:07

Charlito a interagi avec moi :
Tous juste sait-elle la faire marcher ! 

Elle considère les Éveillé-e-s comme des fils à papa ! Qu'elle vienne sur les camps voir la réalité ! Il y a des tous et de toutes ! Du sdf en bourgeois en manque de rebellion... Oui je te l'accorde il y a cette population dans nos rang comme il y a à peu près tous types de population dans nos rangs !!! 

Parce que tu touches qu'au black et que tu es prête à dormir dans un camion tu penses que nous vallons rien ? Nous on dort sous des tentes et des cabanes fait à la main... On fait nos potagers et cultive notre appartenance à un mouvement apolitique ! Tu n'as pas le monopole de la marginalité, loin de la !

Tu es aussi la bienvenue chez nous ! Tu y trouveras des semblable a toi comme des inverses. La seule différence c'est que chez nous personne ne croit détenir la vérité sur la société comme tu penses l'avoir : tu ne vois celle-ci que par ton prisme, celui que tu t'es formé au fur et mesure des années... Nous ici chez les éveillé-e-s on voit par le prisme de chacun : chacun apporte sa vision, la confronte, la partage, la fait évoluer... personne ne pense pareil et personne n'est amené à penser à l'identique de son voisin : simplement on partage nos visions afin de voir en quoi elles divergent ou convergent et ainsi voir comment on peut tous évoluer ensemble...

Malgré tout j'aime ta façon de penser et de voir la société. Ta vision est assez juste mais je pense que tu dois apprendre la notion de communauté ! On est ensemble et on doit avancer ensemble sans en laisser sur le bord de la route comme le système actuel. Je pense que c'est une perte de temps de ne pas unir nos forces car au final on va dans le même sens...

@Gritusse @Sandrine @Victor @Camille @Alex V. @Mélanie F @Erick Foax @Charlotte @Amandine @Guy @Laura @FranceIndé @EveillésManifeste @Pablo 

Rencontre avec Sandrine
0 votes - le 03 Nov 2014 à 19:49

Alex V. a interagi avec moi :
Sur le campement j'ai eu l'occasion de croiser @Sandrine une jolie blonde, sympathique. Nous avons discuté rapidement mais la demoiselle était pressée. Tellement pressée que visiblement notre message n'est pas passé, alors que sur le campement de l'angle du Boulevard Henri IV nous sommes pour la plupart militants de longue date, attachés à la Vème république, soutenus par un député, elle nous a confondu avec ceux qui veulent repartir de 0. Ceux qu'elle appelle les rêveurs d'après l'article paru ce matin. Personnellement, je trouve qu'on en a besoin de ces rêveurs. Ils croient en autre chose, veulent tout changer mais au moins ils font preuve de bonne volonté. Je suis déçu qu'elle n'ai pas compris notre message, il est pourtant claire tout est écrit sur les pancartes. Défense de notre modèle social, de notre république, nous sommes opposés aux mesures d'austérité imposées. Car avec ou sans l'euro, l'austérité reste l'austérité. Et cette austérité touche en premier lieu le peuple et les plus faibles d'entre nous!Toujours est-il que j'espère pouvoir la recroiser sur le campement ou ailleurs, pour pouvoir lui expliquer plus précisément notre projet et nos convictions. Mais ce n'est rien pour une personne qui n'a pas compris, nous avons convaincu des centaines d'autres et c'est comme ça que nous y arriverons. Et puis avec @Sandrine ce n'est que partie remise, le monde est petit comme on dit...

Boulevard Henri IV
0 votes - le 03 Nov 2014 à 15:22

En allant à une réunion cet après-midi, je suis passé près du boulevard Henri IV. J'ai vu qu'un petit groupe y avait installé des tentes, et offrait du café au passant. Intriguée, j'ai été discuté avec eux. Un certain @Alex-v m'a expliqué leur démarche: si j'ai bien compris, ils veulent créer une nouvelle forme de société. Ce genre de mouvement ne peut rien créer je pense. Ce sont des rêveurs. Mais c’est bien que les gens se sentent concernés par ce qui se passe. 

Michel Cabestany
0 votes - le 01 Nov 2014 à 02:48

La nouvelle vient de tomber ce soir: Michel Cabestany premier ministre.Bon, l'homme est intelligent et bardé de diplomes, je ne le nie pas. Qui plus est, son intervention ce soir à la télévision était excellente.Mais sérieusement, Cabestany? Celui qui a, il y a pas moins de trois mois, remis publiquement en cause la politique économique de François Hollande dans les colonnes du Monde? Je fais très peu confiance à cet homme pour redresser la situation. D'ailleurs, à Bercy, nous travaillons déjà à des scénarios post-crises. Le retour au Franc n'est pas réaliste. Cela ne se fera pas. En début d'après-midi, une réunion a eu lieu avec l'équipe de Manuel Valls. Il a prévu une annonce dans les jours à venir. Je ne peux pas en dire plus à l'heure actuelle.

Démission gouvernementale
0 votes - le 01 Nov 2014 à 02:37

Depuis deux jours, à Bercy, c'est l’effervescence. Malgré les événements des derniers jours, nous n'avons jamais cru que François Hollande oserait sortir de l'euro. C'est une pure folie.Depuis deux jours, nous travaillons sans relâche sur le scénario d'une France post-euro. Toutefois, la plupart des collaborateurs au ministère de l'économie sont sceptiques, voire cyniques: ils savent que notre ministre, Emmanuel Macron, est opposé à la politique actuelle. Et donc, que nous n'allons pas rester bien longtemps aux commandes.Du reste, la vie à Paris semble rester égale à elle-même. Les médias ont rapportés des scènes de pillage, mais je ne les ai pas vues de mes propres yeux. Tout le monde semble vivre presque normalement, et c'est tant mieux! Toutefois politiquement, la situation est au bord de l'anarchie. J'espère que cela pourra se régler rapidement, faute de quoi je ne sais pas vers où nous allons...

Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer