C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION
0 : 00 : 00 : 00
Vos textes sur Anarchy : un roman de 200 pages chaque jour

Tiphanie

22 ans
Femme
Etudiante en lettres
Vit à Paris
Devise : L'Humain avant tout !
Bio : Ruthénoise d'origine, elle est montée à Paris pour ses études, grâce au CROUS qui lui a attribué une chambre en résidence universitaire. Jeune fille avenante et sociable, elle passe le plus clair de son temps dans les livres, ses études, et le reste au théâtre, au cinéma, ou dans les cafés branchés parisiens avec ses camarades de fac. Elle adore la vie parisienne, la culture accessible partout, cet avant gardisme et cette ouverture d'esprit qu'elle ne retrouve pas dans sa région natale, plus traditionaliste. Elle ne comprend rien à l'économie mais elle est sûre d'une chose, l'humain doit primer sur tout le reste. Elle est engagée à l'extrême gauche et rêve d'une France tolérante, multiculturelle, où personne ne meurt de faim et chacun trouve sa place tout en respectant l'écosystème.
Par
 3
4243 points 10
140 associés

Son histoire a elle

La Bavure
0 votes - le 24 Nov 2014 à 23:58

Isis a interagi avec moi :
On s'était fait canardés!  Les flics étaient à nos trousses, Nicolas avait ouvert le feu sans raisons, et maintenant cela partait en fusillade. Mes côtes me faisaient mal, Juan me faisait avancer du mieux qu'il pouvait. De partout on entendait des cris, ça courait, ça s'affolait. Nous arrivâmes à l'entrée de l'hémicycle du sénat. 
 -On le traverse et on va à l'autre bout! cria Juan. 

 On entendait d'autres coups de feu derrière, apparemment des Éveillés de se défendaient. Arrivés au milieu de l'hémicycle, Juan sortit un briquet de sa poche et le rapprocha de son autre main, il balança aux sols plusieurs grosses billes, des fumigènes! A l'autre bout de la salle, les flics arrivaient: 
-Le mec avec la crête!!! cria celui de devant. 

 Les balles fusèrent, près de moi, un homme tomba raide mort, c'était @Un Petit Rien , je l'avais croisé la première fois que j'étais entré dans le camp. Juan m'agrippa par le bras et m'amena au fond de la salle. Deux filles passèrent devant nous en hurlant et se prirent la rafale qui m'était destinée. @ Marianne Guérin  et @Tiphanie tombèrent raides mortes.. Elles avaient fait la une de la télé ces derniers jours avec les Eveillés, elles étaient aussi jeunes que moi.. Alors que les policiers peinaient à avancer entre les rangées de l'immense salle enfumée, nous sortîmes par une porte au fond et nous nous retrouvâmes dans un couloir. Derrière nous, les flics n'étaient pas loin. La Crête peinait à courir, je n'étais pas dans un meilleur état. Il fallait qu'@Ellie et@Juan  nous sortent de là. #kill

La Bavure
0 votes - le 24 Nov 2014 à 23:58

Isis a interagi avec moi :
On s'était fait canardés!  Les flics étaient à nos trousses, Nicolas avait ouvert le feu sans raisons, et maintenant cela partait en fusillade. Mes côtes me faisaient mal, Juan me faisait avancer du mieux qu'il pouvait. De partout on entendait des cris, ça courait, ça s'affolait. Nous arrivâmes à l'entrée de l'hémicycle du sénat. 
 -On le traverse et on va à l'autre bout! cria Juan. 

 On entendait d'autres coups de feu derrière, apparemment des Éveillés de se défendaient. Arrivés au milieu de l'hémicycle, Juan sortit un briquet de sa poche et le rapprocha de son autre main, il balança aux sols plusieurs grosses billes, des fumigènes! A l'autre bout de la salle, les flics arrivaient: 
-Le mec avec la crête!!! cria celui de devant. 

 Les balles fusèrent, près de moi, un homme tomba raide mort, c'était @Un Petit Rien , je l'avais croisé la première fois que j'étais entré dans le camp. Juan m'agrippa par le bras et m'amena au fond de la salle. Deux filles passèrent devant nous en hurlant et se prirent la rafale qui m'était destinée. @ Marianne Guérin  et @Tiphanie tombèrent raides mortes.. Elles avaient fait la une de la télé ces derniers jours avec les Eveillés, elles étaient aussi jeunes que moi.. Alors que les policiers peinaient à avancer entre les rangées de l'immense salle enfumée, nous sortîmes par une porte au fond et nous nous retrouvâmes dans un couloir. Derrière nous, les flics n'étaient pas loin. La Crête peinait à courir, je n'étais pas dans un meilleur état. Il fallait qu'@Ellie et@Juan  nous sortent de là. #kill

A la tribune du Sénat
0 votes - le 24 Nov 2014 à 10:28

Eric Sawal a interagi avec moi :
@Tiphanie , @Un Petit Rien ; @Victor , @Charlito , @Stella , @Amandine , @EveillésManifeste , @Charlito , @Lilou , @Guy C'est au tour d'Eric Sawal de monter à la tribune du Sénat pour l'AG des Eveillés. Alors qu'il gravit les marches, un murmure secoue l'assistance. Tous ne l'apprécie pas, certains pensent même qu'il n'a plus sa place parmi les Eveillés. Mais il ne se trouve personne pour lui barrer les marches et il compte encore quelques amis, notamment Lilou., 'Camarades,Que je suis heureux que nous retrouvions ici. Quel symbole d'appeler à la 6ème République dans ce Sénat, triste symbole de l'archaïsme de la 5ème République.Guy et Lilou l'ont dit. Notre tâche est désormais d'appeler à un référendum pour une 6ème République. Les annonces de Gérard Larcher d'hier furent clairement un aveux de l'impuissance des politiques d'aujourd'hui à nous sortir de la crise. L'élection d'un nouveau monarque républicain n'y changera rien. Seul la 6ème république peut nous sauver du chaos.Certains voudraient nous faire basculer dans la violence. Je parle de ceux qui ont tué Jérémie, les 3 syndicalistes de Carcassonnes, des manifestants anonymes à Toulon, des paysans également. C'est une violence visible et palpable. Mais ils exercent aussi sur nous une violence invisible, impalpable. C'est le panier citoyen, l'interdiction de retrait dans les distributeurs, la fin des remboursements de soins. Si demain, des français meurent de faim ou fautes de soins, ce sera de la même violence, des mêmes mains, le même crime que le meurtre de Jérémie.Alors, certains ont fait le choix de répondre à la violence par la violence. N'attendez pas de moi que je condamne ce qui n'est - au fond - que de la légitime défense.Nelson Mandela, le grand prix nobel de la paix aujourd'hui disparu disait : 'C'est toujours l'oppresseur et non l'opprimé qui détermine la forme de la lutte. Si l'oppresseur choisit la violence, l'opprimé n'a d'autres choix que de répondre par la violence.'Pour ma part, je me souviens que des gens ont dit, dans une situation analogue à la notre : 'Nous sommes ici pour donner une constitution à la France. Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baillonnettes'. C'était en 1789.Aujourd'hui, je vous le dis, 'Nous sommes ici pour donner une nouvelle constitution à la force. Nous sommes ici par la volonté du peuple, et rien ne nous en fera partir, pas même les baillonnettes !'Mais assez parlé de violence. Elle est parfois légitime, ce qui ne veut pas dire efficace. Ce qui est efficace aujourd'hui, c'est de faire monter et amplifier le mouvement de contestation pacifique.Les Eveillés doivent continuer leurs sitting, d'occuper l'assemblée nationale.Les fonctionnaires doivent continuer leur grève, d'occuper leurs lieux de travail - droit imprescriptible de tout travailleur en grève - et donc d'investir bâtiments et administrations publiques.Les salariés du privés doivent nous rejoindre dans la grève et dans la rue.Mais nous ne devons pas ... 'oublié' ... les exclus, les SDFs, les sans-logis et les sans-voix. Sans eux, notre 6ème République ne serait pas plus légitime que l'actuelle. La nouvelle république ne doit laisser personne de côté.Alors mettons nous au travail, élaborons les principes de cette 6ème République qui ne doit laisser personne de côté, qui doit redonner le pouvoir au peuple et le retirer à la finance et aux 'marchés' !

Aux frais de la princesse
0 votes - le 23 Nov 2014 à 22:08

Ivan Papanov a interagi avec moi :
Cette fois-ci ça y est! Une semaine que je bosse jour et nuit sur ce truc. J'ai réussi à m'abriter chez @Lilou pour travailler. J'ai utilisé les bornes wifi des voisins pour qu'elle n'ait pas d'ennuis, on ne sait jamais. Je suis entré dans les programmes des détecteurs biométriques, et j'ai trouvé le point faible: ils utilisent tous le même protocole de transmission des données bancaires. Grace à @Kayla aka Midas , elle est trop forte cette gamine, j'ai obtenu les coordonnées des comptes bancaires de Sarkosy et Hollande pour détourner tout les flux sortants vers eux. Autrement dit, à chaque fois que quelqu'un paye, c'est leur compte qui aurait du être débité. Mais maintenant qu'ils sont morts, j'ai renvoyé vers ceux de Cabestany, Larcher et Royal. Ils veulent gouverner? Et bien qu'ils financent eux même leurs décisions!@Baratribord @Gritusse @Tiphanie @Un Petit Rien @Victor @Charlito @Capucine Cher @ Marianne Guérin @justin tresor 

Les Eveillés se lèvent
0 votes - le 23 Nov 2014 à 21:44

Guy a interagi avec moi :
@Victor j'ai compris ton message. Les Eveillés se lèveront donc pour assurer une démocratie complète et sans faille, en prenant bien soin de ne pas oublier les plus démunis. Si c'est ce que tu veux, et avec l'accord de tous, comme vous le souhaitez, je serai à la tête des Eveillés. Mais, je tiens à la démocratie participative, alors oui, je peux être le porte-parole, mais il est essentiel pour moi que tout le monde me dise qu'il est d'accord, que vous croyez encore en notre action. Nous allons au Sénat, chacun y prendra la parole et nous ferons ensemble cette nouvelle constitution que vous souhaitez tous. Je la ferai apparaître dans l'EveillésManifeste. Nous pourrons changer la France. Nous devrons nous présenter aux prochaines élection avec comme programme unique: organiser un référendum pour la VI eme république. Une république parlementaire pour une France encore plus égalitaire et avec l'espoir que chacun sera pris en compte. De là, on verra si la France nous suit...@Stella @Tiphanie @Gritusse @Un Petit Rien @Victor @Alex V. @Charlito @Eric Sawal @Walter @Lilou 

Chère Isis
0 votes - le 23 Nov 2014 à 19:51

Victor a interagi avec moi :
Chère @Isis Je vous écris pour vous répondre quant à vos attentes au sujet des Éveillés. Sachez tout d'abord que nous acceptons volontiers de vous rencontrer pour discuter de vive voix. @Eric Sawal  nous a fait part de votre situation et nous vous aiderons autant que possible pour que vous puissiez vous rétablir. Nous comprenons votre position en tant qu'Oubliée, et nous sommes respectueux de votre mouvement, et n'y voyez là aucune paroles pompeuses ou hypocrites, mais des mots sincères.Sachez que dans nos camps, les personnes ayant été réduit au silence par cette société ont retrouvé leurs voix. Il n'y a plus de sans-abris ou de sans-papiers mais des Éveillés. Sachez aussi qu'ils participent pleinement aux actions et aux projets politiques que nous élaborons.Cependant nous condamnons violemment les actions prises par ces personnes qui se revendiquent Oubliés sur les institutions de l'État. Ce n'est pas en faisant exploser un symbole que vous arriverez à vous faire entendre, vous ne ferez seulement que du bruit. Un bruit qui fait peur, un bruit qui tue, un bruit qui ne pense pas. Les victimes, qu'elles soient civiles ou policières, n'ont pas lieu d'être, exception faite des criminels qui profitent de la situation pour mettre les rues à feu et à sang. Ces victimes, ne doivent pas « faire partie des risques », comme vous le dites. Concernant Jérémie, je crois que vous avez bien mal compris le message des ses actions, ainsi que le message que nous avons fait passer suite à son décès. Je vous défend d'utiliser sa mort pour justifier vos actions.Concernant @La Crête , je le considère comme un meurtrier et un terroriste, tout comme ceux qui ont participé de près ou de loin à ces attentats. Je regrette le fait que vous adhériez à ses actes. Sachez que concernant la situation, je partage le point de vue du gouvernement en les déclarant hors la loi, et terroriste, car oui, ces explosions ont causée la peur chez la population française. La peur ne peut exister si vous voulez vraiment être libre. Nous voulons que tous puisse avoir ne serait-ce qu'une once de pouvoir, et non que le pouvoir soit canalisé dans un groupe fermé.Vous souhaitez la liberté, nous la souhaitons aussi, mais pas de cette manière. Les lois font les hors-la-loi, mais les réduisent et les punissent. Nous rejoignons votre point de vue. Nous voulons redonner leurs lettres de noblesses aux mots liberté, égalité et fraternité. Aucune personne n'est maître, aucune personne n'est serviteur. Si tel est le cas, ces relations doivent être détruites à tous prix.Nous voulons proposer un constituante, basé sur un modèle juste, et qui ne canalise pas les pouvoirs en quelques personnes. Nous voulons que cette assemblée soit confirmée par référendum, ainsi que chaque loi ou décision gouvernementale. Nous voulons redonner la paroles aux Oubliés.Je regrette le fait d'avoir utilisé parfois des mots très durs, mais s'ils sont écrits, c'est qu'ils sont nécessaires pour nous faire comprendre.Au nom des Éveillés, nous vous adressons notre respect le plus sincère, et nos salutations les plus distinguées, et nous souhaitons vous rencontrer au plus vite pour débattre de manière plus formelle et non par messagers interposés. Vous êtes et serez toujours la bienvenue dans chacun de nos camps.Les éveillés, @Tiphanie , @Un Petit Rien , @Guy ,@EveillésManifeste ,@Lilou , @ Marianne Guérin ,@Charlito , Camille, Victor

La Terreur
0 votes - le 23 Nov 2014 à 11:50

Victor a interagi avec moi :
Le chaos s'est invité cette nuit à Paris. La peur, la souffrance, la violence ont balayé d'un revers ce que les Éveillés partageaient jusqu'à présent: la solidarité, l'espoir, le pacifisme. L'assemblée et le Sénat sont en cendres. Ce ne sont pas les symboles de la République qui ont été détruit, mais l'histoire de France qu'on dynamite. Et on sait tous qui a fait ça. C'est la terreur au camp de la Bastille. Les CRS et quelques éveillés tentent de canaliser les gens,mais eux-même ont peur. Camille me rejoint et me donne les dernières nouvelles, ce sont bien les Oubliés qui ont fait le coup, et ils ont fait sauté les sièges des partis, des ministères. C'est le mec qui a débarqué dans la tente, ce @La Crête , et maintenant c'est lui qui mène la danse. Pour l'instant on peut rien faire contre lui. Il faut que je voie @Guy  avant tout, qu'on sache quoi faire. Même lui est effondré par les attentats'Guy! faut qu'on fasse quelque chose, et vite!- Tu veux faire quoi? C'est fini! Dans moins d'une semaine, y'aura plus d'éveillés. La répression sera tellement forte... On voulait une nouvelle démocratie, on a gagné une dictature, un Etat militaire.- Calmes toi, c'est pas fini, la partie n'est pas terminée tant qu'il y a encore des pièces sur l'échiquier. Déjà, il faut qu'on calme tout le monde, avec les flics. Deuxième chose, on condamne les actions du punk à chien, qu'elles soient justifiées ou non.- En gros tu veux qu'on se désolidarise d'eux? Mais ce qu'il ont fait ça peux nous servir en un sens. Regarde, Larcher a tenu à déclarer une nouvelle présidentielle dans un mois, Le pays est à feu et à sang, c'est une erreur monumentale. Nous on peux demander notre constituante, on sait très bien que l'anarchie ça marchera pas, de toute façon personne ne l'acceptera.- Ok on en profite, t'as raison, mais dans ces cas-là, on forme une union avec le gouvernement, on les aide à remettre à plat les tensions. A cette heure ci, on est le plus gros mouvement de France. Mais maintenant, il nous faut un chef, soit toi, soit moi. C'est ta plume qui dirige les Éveillés, que tu le veuilles ou non. Si tu refuses, je prends la parole au nom de tous jusqu'à la nouvelle constitution.- Nous deux alors. Mais avec @Tiphanie , Charlito, @Lilou , Marianne, Camille et les autres.
- Bien sûr, maintenant prends ton stylo, on écrit un communiqué, un discours, ce que tu veux, mais on annonce ce qu'on a décidé: une nouvelle constitution sous les quinze prochains jours, La collaboration à un nouveau gouvernement avec les Éveillés, la condamnation des attentats."
Let's roll...

22 Nov - Adresse aux éveillés
0 votes - le 22 Nov 2014 à 15:51

Eric Sawal a interagi avec moi :
@Tiphanie , @Un Petit Rien , @EveillésManifeste , @Stella , @Lilou , @ Marianne Guérin , @Guy , @Charlito Camarades des Eveillés, je sais que certains d'entre-vous de défient de moi. Même si cela fait quelque jours que nous nous cotoyons, je ne viens pas du même univers que beaucoup d'entre vous.Je suis un militant politique, je l'assume. Je suis un dirigeant syndicale, je l'assume. Comment transformer cette société ? Cette question je me la pose depuis longtemps, depuis avant que nombre d'entre vous ne sache lire.
Mon expérience m'a appris que les acquis sociaux sont toujours gagné par "la lutte". Un conflit social, c'est un conflit. Une manifestation, c'est une forme asceptisée de conflitIl me semble que votre sitting pacifique a atteint ses limites. Il faut passer à une étape supérieure. Cette étape doit être la convergeance de nos luttes communes à tous. Vous, les éveillés, moi et ceux qui me suivent, les fonctionnaires en grève, et aussi les Oubliés, les marginaux et autres SDFs sans qui un changement de société n'aurait aucun sens.Mais si rien n'est fait, ce pays va basculer dans l'anarchie. Personne ne peut croire qu'une élection présidentielle dans trois semaines va rétablir l'ordre, avec des barricades dans Paris, avec la moitié des régions de France qui appellent à l'indépendance et les français plus occupé à trouver à manger qu'à se préoccuper de politique.
Nous devons ouvrir ensemble une perspective : une nouvelle constitution.Je vous propose de passer au dessus de nos différences et de lancer un appel commun, de vous, les Eveillés, des forces sociales plus traditionnelles : syndicats et fonctionnaires en grève, des Oubliés pour dire que nous refusons de reconnaître l'autorité du Président Larcher et que nous exigeons une nouvelle constitution.Je vous propose d'appeler à une marche pacifique, mais ferme et résolue sur l'Assemblée Nationale dans les prochains jours. Il ne devra pas s'agir d'un petit défilé pépère "Bastille - Nation". Ils 'agira d'un mouvement pacifique mais ferme.Depuis une semaine, les CRS encerclent votre camp ? Encerclons pacifiquement mais résolument l'assemblée nationale. Et qu'aucun député n'en sorte tant qu'ils n'auront pas voté une loi appelant à la création d'une assemblée constituante !!!!C'est la proposition que je porte, au nom des syndicalistes en lutte, c'est la proposition que je ferais aux Oubliés dès que leur chef sera sortie de prison, c'est la proposition que je vous fait maintenant ...TOUS ENSEMBLE, NOUS POUVONS GAGNER.

Programme de libération nationale
0 votes - le 22 Nov 2014 à 13:10

Un Petit Rien a interagi avec moi :
Voici les vingt points qui me semblent essentiels : 1 Défendre l'indépendance politique et économique de la France 2 Rétablir la démocratie la plus large 3 Établir la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l'égard de l'État et des puissances d'argent 4 Rétablir une société de liberté 5 Établir le respect de la personne humaine et l'égalité absolue de tous les citoyens devant la loi 6 Instaurer une véritable démocratie économique et sociale impliquant l'éviction des féodalités financières de la direction de l'économie 7 Assurer la subordination des intérêts particuliers à l'intérêt général 8 Intensifier la production nationale 9 Faire retour à la nation des grands moyens de production privatisés, des sources d'énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d'assurance et des grandes banques 10 Favoriser la participation des travailleurs à la direction de l'économie 11 Garantir un niveau de rémunération et un logement permettant d'assurer à chaque citoyen et à sa famille sécurité et dignité 12 Reconstituer un syndicalisme indépendant 13 Garantir la santé pour tous 14 Assurer l'élévation et la sécurité du niveau de vie des agriculteurs et se soucier de la qualité des aliments 15 Établir une retraite permettant à tous de profiter dignement et pleinement de la vie 16 Permettre à tous les enfants d'avoir accès à la culture la plus développée de façon à obtenir une élite non de naissance mais qui soit de mérite 17 Rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle 18 Redonner toute la priorité à nos liens avec le monde francophone et l'Outre-mer français 19 Organiser des référendums sur des sujets clés qui méritent un large débat national 20 Organiser un référendum pour adopter ou rejeter le projet de constitution écrit par l'Assemblée Constituante tirée au sort @Frank-Louis RENIER @Miquelis Frank @FranceIndé @Baratribord @Tiphanie  @Victor  @Ivan Papanov  @Alex V.  @Charlito @Guy @ Marianne Guérin @Tintin @justin tresor @EveillésManifeste  @Franz2 Asselineau @Thomas  @Jeremy @Syl21 @matt @Franc=Peuple Libre @Capucine Cher @Frank Lavreille @Benoit Jarret 

Communiqué de presse 2
0 votes - le 22 Nov 2014 à 12:35

Un Petit Rien a interagi avec moi :
Suite aux récents événements, je vous propose à tous deux tâches essentielles : 1 mettre en place un gouvernement provisoire chargé de mettre en œuvre une politique de libération nationale 2 organiser une assemblée constituant afin de réécrire notre constitution.Pour le point 1, voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie. Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les traités européens, de sortir de l’UE qui nous prive des pouvoirs régaliens fondamentaux, de sortir de l’OTAN qui nous prive d'une politique internationale fondée sur nos intérêts et nous subordonne aux USA et, en second lieu, de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées. J’assortis ces choix décisifs de toute une panoplie de réformes institutionnelles, économiques, monétaires, sociales, militaires, diplomatiques, culturelles et éthiques qui sont à des années-lumière des programmes de tous les partis politiques qui se partageaient le pouvoir depuis des décennies. Je détaillerai ce programme de libération en 20 points dans un prochain communiqué.Pour le point 2, nous avons déjà de nombreux volontaires pour participer à la constituante, il ne manque plus qu'à organiser le tirage au sort. Mais une question se pose : comment organiser ce tirage au sort dans l'Anarchie actuelle ? Qui peut tirer au sort les volontaires ? @Frank-Louis RENIER @FranceIndé @Miquelis Frank @Tintin @EveillésManifeste @Tiphanie @Victor @Guy @Charlito @Ivan Papanov @ Marianne Guérin @justin tresor @Benoit Jarret @Baratribord @Franz2 Asselineau @Michel Henry  @France BN @Tom Temple @ALAD @Anonymous @Bias de Priène @Gritusse @Auguste Babeuf  @Stelise @Alex V. @Capucine Cher @Petit européiste  @Lilou @Tous Ensemble @Walter @Erick Foax @Frank Lavreille @Camille @Mackno @Amandine 

Interview de Michel Cabestany
0 votes - le 22 Nov 2014 à 12:29

FranceIndé a interagi avec moi :
Exclusif: La rédaction de FranceIndé vient de retrouver l'ancien premier ministre Michel Cabestany. Retour sur son expulsion du gouvernement et les soupçons qui portent sur lui concernant la mort des défunts Président et de Nicolas Sarkozy.FranceIndé (FI): Michel Cabestany, Bonjour. Nous vous retrouvons aujourd'hui dans des locaux qui sont loin du faste de Matignon. Que faites-vous dans cette tente en plein camps des Oubliés/Eveillés?  N'est-ce pas une véritable provocation après avoir donné l'ordre de tuer un des leaders des Eveillés (NDR: Jérémie).MC: J'ai décidé de me mettre à l'abris et quoi de mieux qu'un anonyme dans une foule d'anonyme? (NDR: Il porte actuellement un manteau gris et une barbe de plusieurs jours qui lui donne un aspect de SDF).  Il est en outre ridicule de penser que je puisse être derrière un tel meurtre, c'est ignoble. Néanmoins, je pense à ma sécurité. C'est prioritaire. (Il sort un cookie et le mange en le trempant dans sa bière).FI: Pourtant, nous voyons derrière vous tout un service d'ordre et même certains anciens de votre cabinet, ainsi que le responsable de votre communication. Serait-il possible que vous prépariez un retour en politique rapidement?MC: C'est une bonne question, disons que si la France  a besoin de moi,  je suis prêt à revenir. La politique est une action quotidienne qui suppose qu'on ne l'abandonne pas comme ça.FI: D'après certains de nos contacts, le bruit court que c'est la finance internationale et vos liens avec de grands groupes d'investissements étrangers qui financeraient votre future campagne pour les prochaines élections. Il se murmure aussi dans les milieux parisiens, que depuis le début votre nomination au poste de premier Ministre était un savant calcul des milieux capitalistes pour faire rentrer la France en crise et la vendre en pièce détachée sur les marchés internationaux.MC: Soyons clairs, avec ou sans moi, la France était en crise. dès lors, ramener un peu d'argent dans les caisses de l'Etat en morcelant nos richesse nationales comme les rafales, ou en laissant Danone à Coca cola était simplement une action citoyenne. (NDR: derrière lui, son service de communication acquiesce et les autres rient discrètement).FI: Serez vous candidat aux prochaines élections présidentiel, m. Cabestany?MC: Je répondrai à cette question en son temps.FI: Merci.à nos abonnés: @Pépette @Fantasio @Bias de Priène @Gritusse @Tiphanie @Stelise @Neil McCormack @Un Petit Rien @Victor @Auguste Babeuf  @Alex V. @Charlito @George Decointe @Cyril Hanouna @ Marianne Guérin @Conseiller bac+15 @justin tresor @Aziz @Philipp Merz @Lilou @Walter @Erick Foax @Jesus routier @France BN 

Communiqué de presse.
0 votes - le 22 Nov 2014 à 12:12

Un Petit Rien a interagi avec moi :
Suite aux récents événement, je vous propose à tous deux tâches essentielles : 1 mettre en place un gouvernement provisoire chargé de mettre en œuvre une politique de libération nationale 2 organiser une assemblée constituant afin de réécrire notre constitution.Pour le point 1, voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie. Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les traités européens, de sortir de l’UE qui nous prive des pouvoirs régaliens fondamentaux, de sortir de l’OTAN qui nous prive d'une politique internationale fondée sur nos intérêts et nous subordonne aux USA et, en second lieu, de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées. J’assortis ces choix décisifs de toute une panoplie de réformes institutionnelles, économiques, monétaires, sociales, militaires, diplomatiques, culturelles et éthiques qui sont à des années-lumière des programmes de tous les partis politiques qui se partageaient le pouvoir depuis des décennies. Je détaillerai ce programme de libération en 20 points dans un prochain communiqué.Pour le point 2, nous avons déjà de nombreux volontaires pour participer à la constituante, il ne manque plus qu'à organiser le tirage au sort. Mais une question se pose : comment organiser ce tirage au sort dans l'Anarchie actuelle ? Qui peut tirer au sort les volontaires ? @Baratribord  @Thomas  @Tiphanie @Jeremy @David @Victor @Charlito @Ivan Papanov @Guy @ Marianne Guérin @justin tresor @Frank-Louis RENIER @FranceIndé @Miquelis Frank @Tintin @Tom Temple @Franz2 Asselineau @EveillésManifeste @Franc=Peuple Libre @Amandine @Syl21 @Benoit Jarret @Michel Henry  @France BN @ALAD @Anonymous @Bias de Priène @Gritusse @Auguste Babeuf  @Stelise @Alex V. @Capucine Cher @Petit européiste  @Lilou @Tous Ensemble @Walter  @Erick Foax @Frank Lavreille @Liza Papanov @Camille @Mackno  @Lilou

la constituante
0 votes - le 21 Nov 2014 à 18:28

Guy a interagi avec moi :
Beaucoup de monde attendit beaucoup de nous, maintenant que le gouvernement avait été décapité par le krash d'un avion, il était temps de répondre aux attentes de @Un Petit Rien  sur sa constituante. Les camps n'avaient été qu'une première vision d'une France du troc, d'une France aussi égalitaire et basée sur l'entraide que possible. Les Eveillés étaient des millions, les Français nous suivaient, nous avions gagner la confiance du peuple et si certain nous reprochaient de ne pas agir assez vite, c'était souvent parce qu'ils voulaient juste qu'on agisse un point c'est tout. Il nous avait fallu pas moins de trois semaines pour avoir avec nous le pouvoir politique parisien, le soutien des gens en région. Nous avions déjà nos contacts dans le sein même de Matignon et actuellement les députés de tous bords se tournaient vers les Eveillés pour avoir plus de crédibilité populaire. il n'état pas question dans mon esprit de "prendre le pouvoir", pour moi il s'agissait de faire en sorte que nous arrivions légalement au pouvoir. c'était à présent à portée de main. Je laisserai les idées des Eveillés à ceux qui iront dans les arcanes de l'Elysée, et je continuerai ma vie de citoyen lambda avec l'espoir que nos actions aient servies un peu à faire changer le cours des choses.Nous nous étions réunis sous la plus grande tente militaires du camps, celle où sont tous les PC. On était pas loin d'une cinquantaine. Sous les vestes et dans les mains de certains, je voyais ostensiblement les armes fournis par le groupe d'auto-défense. Je ne suis pas spécialement pour, mais je comprends la psychose ambiante. c'est une question de sécurité. Je voudrais juste qu'il n'y ait pas d'accident stupides. Lors de la discussion,je voulais que chacun s'exprime, c'était important à mes yeux. Les élections allaient se dérouler à nouveau dans tout le pays, pour élire un nouveau président. mais si nous proposions autre chose? je veux dire la position de président de la république en tant que fonction régalienne est un dysfonctionnement pur de la France hérité du Gaullisme d'après-guerre (mais ça c'est du gros blabla chiant) , le seul moyen de contrebalancer les extrêmes et d'en finir avec la logique de partis, tout en laissant la voix à tous, c'est une république parlementaire avec des contre-pouvoirs forts. On peut même aller vers un Etat fédéral si certaines régions s'autoproclament indépendantes, pourquoi pas? On pourrait proposer de voter pour les Eveillés comme vote alternatif avec la promesse d'une refonte complète du système de la cinquième république, via référendum, rapide. ensuite on laisserait la place aux députés de chaque région/ville/province dans un système parlementaire bicaméral. Le but est d'empêcher ainsi la logique de partis et le côté "je vote pour le plus populaire" et les montées des extrêmes, parce que dans ce type de démocratie, il faut que tout le monde s'accorde sur les politiques phares. Bien sûr, c'est une des propositions possibles... il y a tant d'autres. Mais il est temps que nous fassions quelque chose. Poser des bombes et prendre le pouvoir de force, c'est une logique court-termiste. ca fait l'actu, c'est un épiphénomène... mais ça ne dure pas. Le pouvoir s'il n'assure aucune stabilité est toujours renversé. qu'en pensez-vous? quels sont les possibilités, nous avons peu de temps pour agir?@Bias de Priène @Gritusse @Tiphanie @Victor @Charlito @Auguste Babeuf  @Stelise @Alex V. @Capucine Cher @ Marianne Guérin @Petit européiste @justin tresor @Liza Papanov @Lilou @Tous Ensemble @Walter Bien sûr que ceux qui veulent poser des bombes et déstabiliser plus la France, se fassent plaisir, mais ce sera sans moi en tout cas. ceux là peuvent se faire plaisir avec les Oubliés, les Enfants d'Isis et ceux qui prônent l'action pour l'action, en se rêvant en héros révolutionnaires et contestataires à deux balles. Les cons ça gueulent toujours très forts mais ça va jamais bien loin... Tiens en parlant de chien qui aboie fort... Y a un type déguisé comme un militaire US des années 80, qui débarque dans la tente et se met à brailler comme un pilier de bar "Eh, chui @La Crête , c'est qui le chef ici!" la tension en palpable, tout le monde a la main sur son arme. " Y pas de chef auto-proclamé ici! dit @Victor en se levant. Tu veux quoi?"

Echec et Mat
0 votes - le 20 Nov 2014 à 17:02

Victor a interagi avec moi :
Le vent tourne! Je suis arrivé au camp quand j'ai reçu la notification annonçant que l'avion présidentiel avait disparu des écrans. C'est notre chance! J'ai couru pour chercher @Guy ,  mais j'ai croisé @Amandine en premier, un peu déboussolée. "Salut Amandine t'as pas vu Guy c'est plus qu'important!
- Euh non, je l'ai pas vu, mais il doit être au niveau des ordis, comme d'hab.
- Merci ma belle, mais dis-moi, ça va pas?
- Non ça va je t'assure, mais, et toi qu'est ce qui te rend si joyeux?
- On a peut-être gagné, regarde les infos, c'est notre chance, bon je vais aller voir Guy, et avec le sourire s'il te plait!"
Comme prévu, Guy était au niveau "comm' " du camp.
Je lui ai tout dis et on est devenu fou tous les deux, dommage  que Charlito soit parti. Du coup je lui ai demandé de rédiger un discours ou deux. On va frapper à la porte de l'assemblée et demander la refonte du système à la mode @Un Petit Rien. Enfin, un vent nouveau souffle, mais il faut faire très vite, ou alors on se fera griller la priorité. Les éveillés ont gagné. Regarde Jérémie, on va le faire, on va changer la société. @Tiphanie est aussi arrivée toute excitée par la nouvelle. Je lui ai demandé de rassembler les camps et de mener des marches pacifiques vers les parlements. Finalement, on l'aura presque fait, le coup du Sénat... Échec et Mat. 

besoin de main d'oeuvre
0 votes - le 19 Nov 2014 à 22:50

Zenone a interagi avec moi :
@Tiphanie @Victor @Amandine @Guy @Lilou Bonsoir à tous, je pars demain dans les Hauts de Seine chez @Mamie Rose , commencer l'impression des billets. J'ai besoin de main d'oeuvre, et il faut qu'on trouve un moyen de transport discret pour ramener les sacs à Paris.ça va être grandiose...

 
Suivre le Live

Témoignez dans anarchy

Produit par :
En partenariat avec :
France 4Nouvelles EcrituresTelfrance SérieINA
Le MondeLes InrockuptiblesAlternatives EconomiquesFrance Inter
Avec le soutien du :
Développé par :
France 4Europe Créative MEDIAESPCICEEA
SolicisIRI
Votre navigateur n'est pas à jour

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant

Fermer